L’élégance du perroquet

Publié par Libertaire pour Triskel, L’élégance du perroquet analyse le Cohu-Bohu en sa phase actuelle.

Par Triskel

On a beau dire, on a beau faire, l’arrivée du printemps c’est quand même génial. Il fait beau, ça sent bon les pâquerettes et le saucisson du pique-nique. Les oiseaux chantent, les bourgeons pullulent sur les arbres avec la même vigueur que sur les pâles visages des pré-pubères. Et les amours ? Faut voir. Certains expriment leur passion à des miroirs, dragalex est sur le point d’emballer une chaise, et gollum trompe enfin whynot avec bluum. Bon. Il y a tout pour être heureux.

Sauf qu’un truc m’emmerde moi. Oui, moi, parce que moi aussi j’aime mon reflet. Le sujet de jeje sur la réforme du cohu m’a fait parcourir un peu l’animal (le cohu, pas jeje…), ses poils, ses formes, et surtout ses tiques. Saloperie. Syndrome du printemps, on laisse la bête sortir de la maison, elle revient les pattes sales avec une vingtaines de bestioles dans les recoins. La profusion d’analyses scientifiques me laisse admiratif. Dans la forme, comme dans le fond. Passons sur les multiples fautes d’orthographe visqueuses qui arrachent la cornée au scalpel. Les analyses de campagne en question, c’est sympa, ça récapitule les résultats et les alliances. Sauf que perso, à lire la fiche de la ville où s’est déroulée la campagne, j’en apprends parfois plus.

Mon soucis n’est pas de dire « c’est bien » ou « ben non, ça l’est pas ». J’ai juste du mal à comprendre la rétribution de papiers qui calent deux phrases après la plaquette des résultats et basta. Ça en deviendrait presque trop simple. Après je peux me gourer, le cohu n’a pas forcémment vocation, à mes yeux, à être aussi sympa que vpmedias. Mais plus encore que ceux qui s’occupent de ce site le fasse tout à fait gratuitement, ils le font avec un fond. Ainsi font : fond, fond.

Messieurs les rédacteurs du cohu (et ceux qui les notent du même coup), la récompense du perroquet n’est valable que lorsque l’on est soi- même aphone. Si c’est le cas du cohu, la réforme paraît indispensable.

Ce texte n’est pas de moi rendons à césar ce qui appartient à césar
..C’est de mon ami « triskel « ..donc il m’a demandé de poster cela..
par libertaire

Auteur : Cohu-Bohu

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon (Pas encore de notes sur cet article, soyez le premier)
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »