Une Semaine VPMienne … #13

Lundi. VPM, c’est reparti. Dans un élan d’euphorie, je redécouvre le plaisir que d’entrer mon pseudo dans la petite case prévue à cet effet, ainsi que mon Mot De Passe (12/07/95, si certains souhaitent détourner mon compte) que j’avais presque oublié , depuis le temps.

En effet, mon ordinateur retrouvé, j’enfourche internet (oui, ça se dit.) pour profiter à nouveau de la communauté VPMienne. Quel bonheur.

Il faut dire, j’avais presque retrouvé une vie sociale. Et, entre nous, ça fait froid dans le dos ! Sortir dans la rue … prendre le bus … Aller en cours … Que de péripéties. Les vieilles qui vous gueulent dessus pour avoir la place assise dans le bus, par exemple. Non mais attendez, on est où, là ? Elle peut pas rester chez elle à croupir dans son fauteuil délabrée, la mémé ? Avec ce froid, en plus, c’est une idée à la con que de sortir ses miches dans la rue. Au moins, sur VPM, les engueulades sont justifiées, et déjà plus intéressantes que des histoires de places dans un bus. Et, surtout, sur VPM, les vieux ne se comptent pas à la pioche … A part Dens qui fait de la résistance (le prend pas pour toi vieux, … enfin, vieux, c’est pas ce que je voulais dire … Bon, ok, je m’enfonce.)

Bref, toujours est-il que, entre me geler les testicules (enfin, le testicule, puisque … enfin, c’est pas le sujet) à aller bosser comme un con, le cul vissé sur une chaise à écouter une prof de philo aveugle (véridique) sûrement aussi timbrée que Jean-Claude Van Damme (véridique aussi), et rester confortablement au chaud sur son canapé, à surfer sur VPM, y a pas photo, je choisis la seconde solution !

De plus, on a un nouveau président, du coup, ça motive. Évidemment encore un foutu animal, qui va foutre des poils partout à l’Élysée. Comme si j’en avais pas eu assez du manchot et du clébard, ou du chat, je sais plus trop, pour qu’ils me refourguent un … rhinocéros. On aura tout vu. Alors, voilà, ils transforment mon ancienne maison en un zoo, une SPA géante, et je suis certain qu’ils vont tout saloper, ces fumiers. En parlant de fumier, les chiottes risquent d’être un peu étroite pour les fesses de notre rino’, … si besoin, y a la chambre de la première dame. Elle n’a jamais servie, avec moi. Car les premières dames, je les recevait à l’hôtel. Et elles ,n’étaient première dame que le temps du vidange, comme on dit.

Bref, toujours est-il que je m’attendais à un retour fulgurant, à des banderoles dans chaque coin des pièces, des feux d’artifices, ou tout du moins des confettis, des applaudissements, des cadeaux, des «hourra ! » lancés par des fans déchaînés, … Et bien non. Rien de tout cela. A croire que mon retour est passé aussi inaperçu que le dernier disque de Priscilla. Mon ego en a pris un coup. Et un second, puis un troisième, jusqu’à que, comme moi, il ne discerne plus si la chose qui est avec lui dans le plumard est une fille ou un mec. Ou autre. En tout cas, consommez avec modération, si vous arrivez à mettre la main sur ce foutu mec. Oui j’ai du user de cette blague une bonne dizaine de fois. Mais je suis écolo, moi, monsieur. Je recycle. Je trie. Et pour aller au boulot, je ne pollue pas l’atmosphère, je pédale. Et justement …

 

 

Mardi, je suis pour le mariage gay. Les mariages tristes, c’est moche.

 

Mercredi, on me fait signe que mon humour touche le fond. Et quand plus de cela, c’est vulgaire et de mauvais goût. C’est tout juste s’il ne continue pas de creuser la terre, pour s’enfoncer encore plus profondément, ce salaud. Mercredi, je me dis que sortir des blagues aussi minables après avoir pris un bon paquet de mois sabbatiques, c’est un manque de respect envers le lecteur. Comme dirait Dragalex (mais à ce moment là, il ne parlait pas de mon humour. Mais c’est tout comme …), « s’il tombe plus bas, il va trouver du gaz de schiste. ». Et Dieu sait que le shit, c’est pas bon pour la santé. (Non non, n’applaudissez pas, c’est pour moi. Cadeau de la maison.)

 

Jeudi, on me fait signe que mon humour vient d’atterrir en Chine. Mon taux de nullité est aussi impressionnant que le nez de Zlatan. Un pic, un cap, une péninsule ibérique. Une kippa.

Bref, il faut que je m’améliore. Oh, j’en rêve encore.

Alors, me vient soudain l’idée de vous parler des marchés. Ces Saharas VPMiens, qui deviennent aussi utiles que le sexe à Geostar. Non mais sans rire, hormis certains habitués, on déjà constaté

bien mieux nouveau fréquentation. A qui la faute ? Dens.

En même temps, tout fout le camp.

Regardez. Chlochlos qui ne se présente pas aux dernières élections. Déjà, gros chamboulement pour la communauté. Il a enfin compris qu’avec un score de 2.4%, les chances de passer au second tour sont aussi minuscules que le sexe à Bobmorane.

Ensuite, les félons. Ben ouais, Felenon se fait griller sa place de SG (Sale Gosse) par Ghool, et ça, c’est pas cool. (bof.) Le parti qui brillait au sommet de VPM semble vouloir se casser la gueule après certains départs précipités, provoquant ainsi une polémique qui dépasse toutes celles que VPM à connu, même lorsque Geekounet était en grande forme. Du coup, ça laisse une chance aux autres partis de rivaliser. Une mini chance. Infime. Même plus petite que le sexe à Loulou’. Et c’est pas peu dire.

 

Vendredi, je comprends enfin que me moquer du sexe de mes partenaires révèle bien trop mes complexes, et qu’il faudrait, de ce fait, me calmer à se sujet. Et puis, comme on dit, « c’est pas la taille qui compte ». M’enfin, j’ai beau me dire ça, mais devoir enfiler des capuchons de stylos bic en guise de capote parce que les plus petits préservatifs, même les « spéciaux enfants » (ça vient de sortir. Ou tout du moins ça VA sortir. Je vais déposer un brevet.) ne me vont même pas, c’est assez humiliant.

Malheureusement, j’ai bien d’autres complexes. Tenez, mon humour par exemple. Enfin, mon « humour ». Ben y a bien longtemps qu’il me fait défaut. Je fais une chronique 1 fois toutes les 2 semaines, et je suis pas foutu de pondre quelque chose d’appréciable. Je dois me résoudre à parler de sexe, de Chlochlos et de vieilles qui veulent me piquer la place dans le bus. ET BORDEL D’UN CUL EN MOUSSE, J’AVAIS LA PLACE AVANT.

 

Samedi, Dragalex me convoque dans son bureau. J’entre, peu confiant en voyant ses sourcils froncés et sa mine déconfite (ure de pêche). Il me dit que ça ne va plus. Toujours la même rengaine, je connais le discours. Sauf que là, il est sérieux. D’après lui, mes blagues ne passent plus. Je devient de plus en plus vulgaire, de plus en plus nul, et en plus de cela, je m’habille mal. Je m’empresse de lui répliquer, avec une voix aussi virile que celle de Steevy Boulay, que je saurais m’améliorer dans les semaines à venir, qu’il me faudra simplement un peu de temps pour me remettre dans le bain, et celui de VPM, pas celui des multiples ex-dames de France. Je me surprend même à le supplier de ne pas baisser mon salaire, car j’ai trois gosses à nourrir (Ou 2 … ou 4, enfin, dans ces eaux-là), et des veines à remplir de … toute sorte de choses. Pauvre veines … (Et je ne tenterais même pas un « Pas d’veine ! »)

Drag à l’air me répondit que, dans tous les cas, je n’ai pas, de salaire. Si je tiens à mon poste, il faudra que je fasse mieux.

 

Dire que je n’ai même pas pu aborder le cas de la blondasse mal lunée … Rien ne va plus, sur VPM.

 

 

Une semaine s’est écoulée, mais VPM reste encore à surveiller …

Auteur : Krustyfrancky

Amateur de frisbee, adepte du lancer de nains et réel fan de tondeuses à gazon, Krustyfrancky est un personnage comme tous les autres, appréciant contempler les jeunes filles dans la rue et caresser les murs de sa chambre. Le jour, marchand de crème solaire en Bretagne, la nuit, gogo danseur dans une maison de retraite à Brest, Krustyfrancky est totalement épanoui dans sa vie, même si le malheureux vit désespérément seul.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
5 votes | 4,40/5
On charge !

7 commentaires

  1. Et elles ,n’étaient première dame que le temps du vidange, comme on dit.

    Non non on dit de la vidange et non du vidange

    Sinon ben à part deux trois figures de style c’est moyen , je te met la moyenne car tu reprend la saison mais tu vas devoir tameliorer sinon on titularisé ton remplaçant ^^

  2. « on titularisé ton remplaçant ^^ »

    Non non, on dit on titularise et non on titularisé

    ^^
    C’est noté, j’essayerais de faire mieux la fois prochaine ;)

  3. C’est moi, son remplacent, d’ailleurs : il était prévu que je fasse la chronique…mais il est revenu, ce con(ifère) !

    Du coup, je suis Sans Emploi ._.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »