La vérité derrière le putsch des Félons

  • Peux-tu nous rappeler comment tu étais arrivé dans le parti ?

Je suis arrivé à Félonie en folie ! en octobre 2012, en provenance du Freeze Party. Même si je m’y sentais très bien, je cherchais un parti plus en mesure de contenter mes ambitions électorales, et j’ai fait marcher mes réseaux. Et une proposition des Félons, ça ne se refuse pas.

  • Quels y furent tes principaux faits d’armes ?

J’y ai gagné mes trois premières campagnes. D’abord au Mans et à Montpellier, en bénéficiant d’une bonne sédimentation au départ. La victoire suivante à Bruxelles fut en revanche une très belle surprise car je partais de loin, et ça s’est joué dans les toutes dernières minutes du second tour.

  • Estimes-tu que tu étais particulièrement impliqué dans la vie ou la stratégie du parti ?

L’article de davsapere (« au fond des Félons ») résume bien comment fonctionnait le Parti : une obligation de résultats mais dans la bonne humeur. On pouvait toujours discuter d’une investiture par exemple. De toute façon , la stratégie était simple : il fallait gagner !

  • Comment as-tu accueilli la décision de Felenon de mettre la clef sous la porte, et la porte sous le tapis ?

Il faut rappeler que tout a commencé au moment de l’annonce de la création de l’impôt. Felenon a estimé (et je suis d’accord) que ça déséquilibre le jeu si le taux est trop élevé, et qu’alors ses comptes seraient mis en pause et le parti dissous. Et ce qui devait arriver arriva… dès que le Président a annoncé les 0,63%, Felenon nous a confirmés sa décision. J’étais déçu car je venais à peine de commencer ma carrière à Félonie, je m’y sentais bien, et puis je savais qu’il serait difficile de retrouver un parti aussi performant. On a essayé d’infléchir sa position, mais rien à faire, c’est une vraie tête de mule !

  • Est-ce Ghool qui a eu l’idée du « putsch » ?

Tu as ton scoop, je passe aux aveux : l’idée vient de moi. Mais je ne pouvais pas la mettre en œuvre car je n’étais ni porte-parole ni trésorier. J’ai écrit sur la messagerie que je voyais bien une solution pour sauvegarder le parti, mais qu’il risquait d’y avoir de la casse. Ghool m’a compris et a déclenché l’élection dans la minute qui a suivi. Une fois n’est pas coutume, Felenon n’était pas là à ce moment, on alors vite effacé les traces de notre forfait.

  • Est-ce que certains membres ont fait savoir leur désaccord face à ce coup d’éclat ?

C’est Ghool qui s’est chargé par mp des relations avec les autres membres du parti donc je ne sais pas. En tout cas, personne ne s’est exprimé ouvertement contre sur la messagerie, et personne n’a prévenu Felenon de l’élection en cours.

  • T’attendais-tu à la réaction de Felenon ?

Je pensais déjà que Felenon allait forcément voir qu’il y avait une élection en cours, donc je m’attendais à des représailles immédiates : on avait prévu un bannissement par jour (j’ai appris depuis que c’est impossible si une élection a été enclenchée). Mais les jours ont défilé… Jusqu’au dernier moment, je craignais un coup fourré « à la Felenon ». Après, je me doutais bien que Felenon allait être furax de s’être fait piéger et de voir ses plans de retraite dérangés par notre putsch. Quand en plus j’ai vu le message de Bananus sur le forum, j’ai compris que cette publicité n’allait rien arranger.

  • Il semblerait qu’un retour à la case départ se profile, et que le parti soit destiné à s’éteindre. Peux-tu le confirmer ?

Felenon nous a coupés l’herbe sous le pied en éjectant « à l’insu de leur plein gré » deux joueurs qui lui avaient donné leur mot de passe. Ca a été le grain de sable, on aurait du y penser en les faisant changer de manière préventive, tant pis pour nous. Avec trois autres départs qui étaient prévus et celui de Felenon, on s’est retrouvés à quatre, donc sans possibilité de faire des investitures dans les grosses villes, celles où il fallait qu’on conserve nos positions pour survivre.
Il aurait fallu qu’on recrute en catastrophe, mais ça ne nous plaisait pas. Ce n’était donc pas viable en l’état de nos forces. On en revient donc en effet à ce que voulait Felenon : l’extinction du parti. La façon d’y aboutir a juste été différente. On aura essayé et j’assume complètement ce qu’on a fait puisqu’on a exploité au maximum les règles du jeu. D’une certaine manière, la fin des Félons aura aussi été extraordinaire, au sens propre du terme.

  • Les Félons sans Felenon, ce n’était pas viable ?

Le but n’était pas de faire les Félons sans Felenon (ça serait impossible rien que par sa personnalité), mais de rester ensemble en bénéficiant du travail accompli (sédimentation dans les grandes villes et accessoirement caisse), acquis certes beaucoup grâce à Felenon, mais un peu aussi grâce à tout le monde. Il était d’ailleurs prévu de changer le nom du parti, mais ce n’était pas la priorité immédiate, et avec une unique action de SG par jour, ça n’a pas pu se faire. Si on était restés à 6, je pense que c’était jouable.

  • Quel est ton avenir sur le jeu sans les Félons ?

Ma vie sur le jeu va continuer dans un autre parti, mais je garderai toujours de bons rapports avec mes ex-camarades. Et j’espère aussi avec Felenon après (ou malgré) cette interview.

  • Un dernier mot (si tu réponds « mot », je te pends dans l’acide citrique par les orteils) ?

catamaran – nuisette – choléra – dancefloor – renard. C’est bon, c’est validé ?


Un grand merci à Druuna pour sa disponibilité, sa sincérité, et pour avoir livré des réponses aussi complètes.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
11 votes | 3,55/5
On charge !

19 commentaires

  1. Alors, juste deux trois précisions. ^^
    Je ne savais pas que l’idée venait de toi Druu. ^^
    Pour ce qui est de mon éviction à l’insu de mon plein gré. Pas de problème.
    Fel avait mon MdP et je ne l’aurais changé en aucun cas.

  2. Normal stoat puisque comme je l ai annoncé depuis le debut, il n y a pas de quit. Je vais même sans doute lancer une campagne sur paris. J ai juste mis fin aux félons pour donner une chance, même infime, à toi et tes copains, de depasser un jour les 3 % au géneral car je craignais que vous quittiez vous, le jeu. Mon grand coeur me perdra mais je pense que s il n y a plus de nids à meetings, le jeu perdra en saveur.

  3. La différence entre Krustyfrankystes et Saphiristes/campagnards, tu la connais ? Tu devrais en tout cas, vu le dédain avec lequel tu nous traites. Hé oui, nous on est aussi là pour la communauté, et contrairement à vous, on se la pète pas de nos bons résultats car on vient pas sur VPM uniquement pour choper de la mairie (même si c’est pas de refus).

    T’inquiête pas (ou ne pleure pas, à voir), on va pas quitter le jeu pour si peu, va falloir nous supporter encore bien longtemps ;)

  4. Fais pas ton rageux, Nati !!!! On va te prendre pour un aigri :). Et puis, oui, je connais bien la différence entre les Saphiristes/Campagnards et les Krustyfranckistes. Vous nous l’assénez sans arrêt pour pas qu’on se trompe.

    Les Saphiristes/Campagnards sont ceux qui ont de l’humour et jouent à VPM.

    Les Krustyfranckistes sont ceux qui préparent la prochaine campagne présidentielle.

    Tu vois, je sais reconnaître vos valeurs selon la classification dans laquelle vous aimez vous enfermer ;)

  5. Cherche pas, Nati, tu es face à un comportement de troll d’une personne qui se considère comme l’alpha et l’oméga du jeu, et continue de se demander comment le jeu a pu un jour exister sans lui, et comment d’autres partis que le sien ont pu un jour réussir.

    Juste dommage qu’une coquille à l’inscription ne lui ait pas permis de se pseudonymer Femelon.

    C’est peine perdue.

  6. Au moins, je n ai pas l ultime prétention de considérer que seules mes considérations peuvent être prises en compte pour l’avenir du jeu. La valeur en campagne ou d’un parti, ça se mesure facilement. La valeur pour la communauté, c est une notion très subjective et je pense que vous avez des idées bien trop arrêtèes dessus et surtout très fausses de votre propre valeur. Tiens, une idée: Proposez un blacklistage systématique de ceux que vous n aimez pas pour la prochaine presi ;). Au moins, vous pourrez avoir une petite jouissance en écrivant cette proposition :)

  7. « Au moins, je n ai pas l ultime prétention de considérer que seules mes considérations peuvent être prises en compte pour l’avenir du jeu »

    Moi non plus. Sinon, je ne serais pas le modérateur d’un admin qui n’a souvent pas la même vision du jeu que moi. :-)

  8. Si toi oui, tu estimes juste qu’Admin se trompe et que tant grande intelligence saura le convaincre qu’ il se goure. Ca ne veut absolument pas dire que tu respectes les autres, ça… enfin bon, revenons au putsh des félons…

  9. Et désolé d avoir fait dévier le sujet en répondant à la provocation de Stoat. Druuna, tu restes mon copain, t’inquiète. Pour répondre à l’article donc, désolé de ne pas avoir expliqué les motifs profonds de ma decision d arrêter les Félons plus tôt.

  10. D’ailleurs, toi, tu ne cherches jamais à convaincre l’admin. Il ne te viendrait pas du tout à l’esprit de faire pression sur lui pour le persuader que tu as raison. C’est le fruit de mon imagination.

    Sinon, je ne sais pas si je respecte les autres, mais ce qui est certain, c’est que je ne les supprime pas de mes contacts quand une discussion me met en difficulté, je ne les traite pas de chieurs, et j’ai même tendance à être ouvert au débat. En ce moment, je débats avec Saphir et Sarkasme, et je trouve ça très intéressant. De même pendant la prési avec Cat (sur les marchés), et parfois même avec Louistiti. Pas de souci.

    Il faut dire que le respect mutuel qui caractérise la plupart de ces échanges aide à rendre les choses constructives, et que je ne me sens pas obligé d’écrire avec des pincettes dans une main et un double décimètre dans l’autre de peur que mes réponses ne soient considérées comme des … scuds ?

    On se dit les choses franchement, ouvertement, on livre ses impressions, fondées ou pas, en essayant de ne pas s’envoyer d’insultes, en essayant d’éviter la mauvaise foi totale, et on ne cherche pas à écraser l’ « adversaire », mais à le comprendre ou infléchir sa position.

    Après, parfois je reste sur ma position, parfois je me rends compte que je me suis planté (je l’ai dit dans un article cette semaine, exemple à l’appui), parfois je nuance pour prendre en compte les faits. J’ai juste l’ultime prétention de penser que je ne dis pas que des conneries, et l’ultime orgueil de défendre mon point de vue (quand je n’ai pas l’impression de discuter avec un mur de mépris et d’auto-satisfaction). Comme tout le monde, non ?

  11. ah mince !!!! Fallait m’informer que vous teniez tant à m’avoir en contact pour échanger respectueusement avec moi. Les derniers posts me laissaient penser que vous aviez juste envie de me faire remarquer que pour toi, Stoat et d’autres, j’étais un dangereux « saphiriste aigri polémiqueur qu’il fallait à tout prix écarter du jeu ». Comme quoi, heureusement, que tu es là pour me dire que ces messages n’étaient qu’une marque de respect pour entamer un dialogue constructif ;)? Je me suis complètement gouré sur leur nature. Rajoute moi en contact alors qu’on continue ces supers échanges… Échanges aussi intéressants et respectueux que ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux:

    « xxxxx

    C’est quand que tu reviens toi ? En plus, tu manques terriblement à Felenon. Et vu comme ils sont enragés, en face, on a besoin de soldats.
    13 septembre 2012, 20:58

    zzzzz
    Alexandre l’atroce souffrance de felenon ne m’attriste pas beaucoup Mais bon je passerai leur vormir dessus un jour avant Noël ^^
    14 septembre 2012, 15:22 »

  12. lol tu as des taupes partout Felenon. Dans ta définition sur les courants il y a un truc qui cloche…Te consideres tu comme un Krustyfranckyste??? Car il me semblait que la fin des félons était due au fait que tu préparres ta candidature présidentielle. Bienvenue dans ce fabuleux courant

  13. La majorité vit tellement dans son monde qu’elle en a oublié que dans un jeu il y a des règles madame (ou monsieur) Wendy ;)

  14. Avec tout le respect que j’ai pour toi, Talisman, les règles de Votez Pour Moi, du moins pour les principales, sont clairement inscrites sur la page d’accueil du jeu.

    Pour moi, les deux termes les plus importants, c’est « embobiner tout le monde » et « humoristique ».

  15. Ouf ! Revoir Felenon si incisif me rassure !
    J’en avais presque de la peine quand je le voyais pleurer sur le fofo ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »