Régionales d’Août 2020 : Quand Bananus réforme sans le savoir les élections

Précédemment, dans La mort aux palmes

Y a-t-il un canard dans l’avion ?

« Aaaaaaah ! » L’avion piquait dangereusement du nez. Jesuiscahuzac gisait à terre, inconscient, dans la cabine de pilotage. La vitesse de l’appareil augmentait tandis que l’altimètre s’affolait, son aiguille défilant à toute vitesse. Girard et Sherlocck s’étaient installés à la place du pilote et du copilote. Le belge appuyait frénétiquement sur tous les boutons, tapotant sur l’altimètre en espérant redresser ainsi la trajectoire de l’avion. Sa dernière trouvaille ? Ouvrir les soutes à bagages. Girard vit ainsi dans le rétroviseur des dizaines de valises tomber dans le vide. Il aperçut même la cage de l’elfe, qui tombait pendant que celle-ci hurlait. Sherly était vraiment un idiot parfois. Paskalou, le rouquin en cavale, avait rejoint le pilote au sol, évanoui. Comment nos héros en étaient-ils arrivés là ? Mieux vaut ne pas conter ce passage violent des aventures de nos héros. Sachez juste qu’une fois de plus, le canard a prouvé sa bravoure en combat singulier, sous les yeux ébahis et les bravos de ses deux comparses. Et d’ailleurs, on n’a plus le temps pour raconter ça, rappelez-vous, leur avion est en train de se crasher là !

– Bon Sherly, va réveiller le rouquin au lieu de faire n’importe quoi.

– Sale canard, répondit-il, mais il s’exécuta quand même.

En se levant, Sherlocck tituba et se ramassa sur le tableau de bord. « Bip bip bip bip », un voyant rouge s’était mis à clignoter : Sherly avait appuyé sur le bouton pour expulser le kérosène des réservoirs. Girard n’était décidément pas aidé. Pour couronner le tout, Jesuiscahuzac semblait reprendre ses esprits. Sans lui laisser le temps de se lever, Sherly l’assomma d’un violent coup de frite — le narrateur se passera de commentaire. Il sortit alors de la cabine, Girard n’entendant plus que des bruits dans le couloir derrière. Il était concentré sur l’avion, et essayait de redresser le manche. Rien n’y faisait, Jesuiscahuzac l’avait coincé quand Girard avait écrasé sa tête dessus. Alors que l’avion prenait de la vitesse et s’approchait du sol, il décida d’utiliser les volets pour tenter de ralentir la chute. C’est alors qu’il entendit un grand bruit, tandis qu’une odeur de cramé envahissait la cabine. Sherlocck avait utilisé un défibrillateur pour réanimer le roux. La bonne nouvelle, c’est que Paskalou était bien réveillé, la mauvaise c’est que ses cheveux autrefois si roux étaient en feu. Le belge s’empara alors de l’extincteur de la cabine et aspergea le roux — ainsi que Girard, le tableau de bord et le pare-brise de l’avion. Nos héros pataugeaient maintenant dans la mousse anti-incendie, qui emplissait toute la cabine.

– Mais qu’est-ce qu’il se passe ?, s’écria Paskalou.

– On est en train de se crasher, répondit le canard.

– Aaaaaaah !

Le roux manqua de s’évanouir, mais le belge le rattrapa. Ils ne pouvaient plus compter sur les talents de pilote de Girard pour sauver leur peau, maintenant que le poste de pilotage était inutilisable. Ils sortirent donc de la cabine, et se rendirent au cœur de l’avion, où se trouvaient les autres passagers. L’appareil penchait de plus en plus vers l’avant, il leur était donc difficile de progresser vers la queue de l’avion. Et pourtant, quand ils rejoignirent les autres passagers, le calme régnait : chacun était assis confortablement dans son fauteuil, la ceinture attachée, tandis que les hôtesses leur apportaient à boire quand ils le désiraient. En arrivant, Paskalou hurla de nouveau. Et là, ce fut la panique.

– C’est Paskalou le rouquin…, commença un passager près d’un hublot.

– 1m25, recherché pour métagaming…, poursuivit un autre à l’autre bout de la pièce.

– Aaaaaah !, hurlèrent-ils tous à l’unisson.

Détachant leurs ceintures, les passagers se mirent à courir dans tous les sens, terrorisés. Certains cassèrent les hublots pour sauter de l’avion, bientôt imités par d’autres, et d’autres encore. Au bout de quelques instants, il ne restait plus dans l’avion que nos trois héros.

Et puis plus rien, le silence absolu, l’obscurité totale. La mort serait-elle enfin parvenue aux palmes de Girard ? Pas encore : progressivement, l’ouïe revenait à nos héros, qui ne percevaient plus qu’un son sourd. Nos trois héros se relevèrent difficilement, toujours dans l’obscurité, les hublots ne laissant pénétrer aucune lumière.

– Sherly, t’es mort man ?, demanda Girard, qui s’étonna immédiatement de s’inquiéter pour le belge.

– Yeah man, répondit-il.

– Moi aussi je vais bien, grommela Paskalou.

Ils étaient sains et saufs. Restait désormais à quitter l’avion et à trouver où ils étaient. C’est là que quelqu’un frappa à la porte de l’appareil.

– On est làààà, s’écrièrent en cœur nos héros.

La porte, alors, s’ouvrit, inondant de lumière l’intérieur de l’avion. Une personne se tenait là. Éblouis, nos trois héros n’y virent pas grand chose, au début. Et puis ils distinguèrent une femme richement vêtue.

– Bonjour mes amis. Je suis la princesse Bellazelda, soyez les bienvenus dans mon royaume.

La suite, au prochain épisode de La mort aux palmes.

Tout de suite, retrouvons le canard le plus célèbre de VPM pour votre mensuel préféré. 

Coin coin et bienvenue dans ce Classement régional d’Août 2020 !

Résultats officiels de Août 2020

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Clementleretour Les enfants gâtés
Belgique Pepites Le Coin Secret
Bourgogne Franche Comté Nicomonami Le Harem de Zalou
Bretagne Johnmarston Les Aventuriers du Vote
Centre Val de Loire Victoriacrum La ruche
Corse Joerbiden Union Progressiste Corse (UPC)
Grand Est Ivresse Le Harem de Zalou
Hauts de France Emor Les enfants gâtés
Ile de France Paredes Laguna TEAM
Normandie Mathpolitique PACMAN
Nouvelle Aquitaine Daenerys Freedom’s Knights
Occitanie Ertuen Laguna TEAM
Outre Mer Depardieux Union Démocratique
Pays de la Loire Vechass Les enfants gâtés
Provence Alpes Côte d’Azur Petitpoilu Le Coin Secret
MagneBot©

 

Évolutions du classement en Août 2020

Parti Nombre régions Progression Régions
1. Les enfants gâtés 3 +1 Pays de la Loire – Hauts de France – Auvergne Rhône Alpes
2. Le Coin Secret 2 +1 Belgique – Provence Alpes Côte d’Azur
3. Laguna TEAM 2 +1 Occitanie – Ile de France
4. Le Harem de Zalou 2 ENTREE Grand Est – Bourgogne Franche Comté
5. PACMAN 1 = Normandie
6. Freedom’s Knights 1 ENTREE Nouvelle Aquitaine
7. Union Progressiste Corse (UPC) 1 ENTREE Corse
8. Les Aventuriers du Vote 1 -1 Bretagne
9. La ruche 1 ENTREE Centre Val de Loire
10. Union Démocratique 1 ENTREE Outre Mer
MagneBot©

 

Rappel des résultats du mois précédent (Juillet 2020)

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Clementleretour Les enfants gâtés
Belgique Artarriat Front de la Rébellion
Bourgogne Franche Comté Oedeme Parti alchimiste
Bretagne Johnmarston Les Aventuriers du Vote
Centre Val de Loire Paskalou En Roux Libre
Corse Raphaelopouvoiry Leaders Unis 2.0
Grand Est Carna Parti alchimiste
Hauts de France Lapinos Les Warthogs
Ile de France Sarahwalker Les enfants gâtés
Normandie Trankillemile PACMAN
Nouvelle Aquitaine Lemole Les Aventuriers du Vote
Occitanie Binour Laguna TEAM
Outre Mer Girard L’Auberge Franco-Belge
Pays de la Loire Sherlocck L’Auberge Franco-Belge
Provence Alpes Côte d’Azur Petitpoilu Le Coin Secret
MagneBot©

 


Tendance : Bananus devient gâteux

VPM ne cessera décidément pas de nous étonner ! Alors que les élections régionales se déroulent comme elles se déroulent depuis plusieurs générations de vpmiens, il semblerait que ce mois-ci doive déroger à la règle. Mais que s’est-il passé ?
En ce premier août, c’est la panique sur VPM. Les élections régionales ont eu lieu après les municipales, une première dans l’histoire vpmienne. Enfin, c’est plutôt l’inverse en réalité, puisque les élections municipales se sont tenues à minuit, tandis que les régionales ont eu lieu 5 minutes plus tard. Or vous le savez, en règle général, les résultats des municipales sont générés après 00h05, tandis que les régionales arrivent dès le changement de jour. Bref, c’est la panique.
Les joueurs se tournent donc vers la seule source de lumière qui brille — rarement, vraiment très rarement — dans la pénombre de VPM : Bananus. Le facétieux Père Fondateur daigne alors leur répondre. « Mais à quelle heure a eu lieu l’élection régionale, that is the question » — on ne le savait pas bilingue, mais ça doit sans doute aider pour coder un jeu. Avant de poursuivre en expliquant un concept qui échappait à tous, jusqu’à votre spécialiste émérite des régionales : « En fait, l’élection régionale a lieu au moment où un joueur consulte la page de la région en question, si le premier joueur a consulté cette région à 0h10, c’est à ce moment là que se calcule l’élection ». Une réponse qui a de quoi rendre perplexe. Et pour cause, comme Bananus l’explique lui-même dans un autre mail, « ça fait 10 ans que c’est comme ça, ça n’est pas un bug » — et jusque là ça marchait très bien. A-t-on jamais eu besoin de consulter la page des régions pour faire apparaître les résultats ? Rien n’en est moins sûr. D’expérience, j’ai toujours eu les résultats des régionales avant de consulter la carte ; et tous les vpmiens avec qui j’en ai parlé disent la même chose.
Toujours est-il que cette inversion des deux scrutins a eu un impact déterminant sur deux régions, ce dont nous reparlerons dans la partie analyse de l’article. Que l’on se rassure néanmoins, cette situation ne devrait plus arriver : Bananus a fait une correction pour que les régionales aient lieu après 00h15, laissant le temps aux municipales de se faire avant. Une correction qu’il juge « assez facile à faire », mais qu’il aura fallu attendre 10 ans. Rendez-vous le mois prochain pour vérifier ça !

 

Retrouvons désormais notre carte des changements de régions, qui inclut cette fois-ci l’Outre-Mer, trop longtemps oubliée. Pour ce mois d’août, 10 régions changent de présidence, soit 2 de moins que le mois dernier. La situation tend à se stabiliser dans nos régions. On notera que les régions qui basculent sont généralement des régions appuyées sur une seule ville : Île de France, Hauts de France, Nouvelle Aquitaine, Centre Val de Loire, et dans une moindre mesure Outre-Mer et Bourgogne Franche-Comté (en l’absence de Besançon). Il suffit en effet d’une seule campagne pour bouleverser totalement le classement de la région, ce qui les rend d’autant plus attractive pour les partis.

Enfin, ce mois d’août est à placé sous le signe des gâteries, puisque ce sont les Enfants Gâtés qui prennent la tête de CR, avec 3 régions à leur actif, dont deux nouvellement acquises : les Hauts de France et les Pays de la Loire. Mention au Harem de Zalou, qui débarque dans notre classement avec 2 régions, contre aucune le mois dernier.

 


Les régionales à la carte

 


Les enfants gâtés (3)
Coin Secret (2)

Laguna TEAM (2)
• Le Harem de Zalou (2)
Les Aventuriers du Vote (1)
PACMAN (1)
Freedom’s Knights (1)
Union Démocratique (1)
Union Progressiste Corse (UPC) (1)
La ruche (1)
Autres partis

 

 

 

Note : la taille des villes d’une région est rapportée à leur poids dans cette région, et (à peu près, c’est du boulot artisanal made in France) proportionnelle à la ville la plus importante de la région


L’alphabet des régions

• A comme… Auvergne Rhône-Alpes

Importance des villes : Lyon (50,2 %), Saint-Étienne (16,8 %), Grenoble (15,5 %), Villeurbanne (14,6 %), Annonay (1,7 %), Aubenas (1,2 %)

Comme c’est la coutume depuis mars, les électeurs auvergnats et rhodaniens1 se retrouvent le premier jour du mois dans les bureaux de voter pour élire les Enfants Gâtés. Ils ne se posent désormais plus la question du pourquoi, ils votent simplement pour eux. N’étant pas l’un d’eux, et en ma qualité de journaliste d’investigation, j’ai le recul nécessaire pour analyser ce mécanisme de lavage de cerveau systématisé des gâteux dans la région. Observons d’abord Lyon, où Sarahwalker, maire sortante, domine largement la ville. Ah non attendez, en fait elle perd 10pts et passe même en 3e position… avant de remporter la mairie le 3 août. Bon, il va nous falloir investigationner ailleurs pour comprendre. En fait, il suffit de remarquer que Clementleretour est élu pour la deuxième fois consécutive président de la région pour nous rendre compte qu’il est le seul étoilé de son parti dans la région. Et ce grâce à la dictature de Villeurbanne, tenue par le parti depuis fin avril. On notera toutefois un score en baisse d’une dizaine de points entre le début et la fin de la dernière campagne. Associée à une absence des gâteux dans les autres villes de la région, on comprend mieux la victoire serrée du parti, avec seulement 36.8% des voix, soit 9pts de moins que le mois dernier. En somme, leur score s’effrite.

 

• B comme… Belgique

Importance des villes : Bruxelles (58,7 %), Anvers (25,8 %), Liège (9,7 %), Bruges (5,8 %)

Et quelle transition, parce nous allons justement parler de la Belgique. Une région où la surprise est venue de là où on ne l’attendait pas. A Bruxelles, Magne, fer de lance de VPMédias.fr, est parvenu contre toute attente à s’imposer à la première place et mène actuellement la danse avec plus de 20pts d’avance sur son challenger !
Bon, vous l’aurez compris, cette histoire relève plutôt de la science-fiction, puisque Magne… fait du Magne, du haut de ses 0% au 1er août2. Le vainqueur de la région se trouve tout de même à Bruxelles, puisqu’il s’agit de notre belge préférée Pépites, la bourgmestre de la ville. Mais elle est en danger, et la région aurait bien pu tomber dans l’escarcelle de l’Auberge Franco-Belge — qui aurait enfin mérité son nom — ou du Front de la Rébellion, tous deux en embuscade au top3 régional. L’Auberge faisait même la course en tête dans la capitale des baraques à frites avant de redescendre de 5pts le jour de l’élection3. C’est donc à Anvers que le Coin Secret a fait la différence, grâce à l’avance de Renau sur ses adversaires, tandis que Girard de l’Auberge Franco-Belge peinait à maintenir la cadence après un début de campagne retentissant — il est quand même très fort ce canard. Quand au Front de la Rébellion, c’est à Bruges qu’il la domine, fort des 60% de Lensvolcan. Mais pas de quoi empêcher Pépites d’être élue à la tête de la région par 36.98% des belges — une élection serrée.

 

• B’ comme… Bourgogne Franche-Comté

Importance des villesDijon (49,1%), Besançon (36,4%), Dole mon amour (7,3%), Autun (4,4%), Varennes-Vauzelles (2,8%) 

Ce mois-ci, c’est à nouveau à Dijon que s’est jouée l’élection régionale. Et pour cause : Besançon n’a pas été en campagne du 22 juillet au 4 août, ne permettant à aucun des petits partis qui y jouent de s’affirmer. Ce qui, de toute façon, aurait été peu utile au vu de ce qui se passe dans la capitale de la moutarde. Au début de la campagne, c’est Elibreizh, des Aventuriers du Vote, qui part en tête. Mais c’est finalement Ludoviccruchot, du Harem de Zalou, successeur du maire sortant, qui s’affirme clairement au bout d’une semaine. Pour terminer le 1er août avec 17pts d’avance sur son adversaire du Parti alchimiste. C’est donc Nicomonami, ex-maire de Dijon, qui devient président de la région, avec 47.11% des voix.

 

• B’ ‘ comme… Bretagne

Importance des villesRennes (71,3%), Vannes (17,3%), Lanester (7,6%), Dinan (3,6%) 

En Bretagne, pas de surprise là non plus : le premier à Rennes est le premier en influence dans la région. Et ce n’est pas Vannes qui viendra y changer quoi que ce soit, avec seulement 53 000 habitants — ce qui la rend inaccessible aux gros partis. Aussi est-ce Johnmarston, des Aventuriers du Vote, qui enfile, sous une pluie battante en plein mois d’août — une fois n’est pas coutume — , le ciré jaune présidentiel, avec 50.9% des suffrages bretons. Soit une petite progression de son score par rapport au mois dernier.

 

• C comme… Centre Val de Loire

Importance des villes : Tours (57,1%), Blois (19,2%), Châteauroux (18,3%), Amboise (5,4%)

Gauche. Droite. Gauche. Droite. Ouf ! pas de rouquin à l’horizon. Où est-il passé ? A Saint-Denis, nous en reparlerons. Toujours est-il que le Centre est enfin devenu une région jouable, après son départ. La démocratie a repris son cours. Comme avant.
Et dans cette belle région, la démocratie, c’est Tours ; le reste on s’en fout. Observons donc ce qui s’y passe. Le 22 juillet, c’est Escodevpm, des Guillotinés, qui est élu maire de la ville grâce à son avance de 8pts sur son poursuivant lors du premier tour. Il nomme donc adjoint son alliée Victoriacrum, de La Ruche, qui avait fini autour de 11%. A la campagne suivante, c’est Kev, remplaçant de Victoriacrum, qui prend la tête de la campagne, pour ne plus la lâcher. Offrant donc à son parti la région, soutenu par 37.48% des centristes.

 

• C’ comme… Corse

Importance des villes : Ajaccio (49,6%), Bastia (32,3%), Porto-Vecchio (8,6%), Corte (5%), Calvi (4,3%)

Sur l’Île de Beauté, c’est un parti au nom bien corse qui a remporté la région ce mois-ci. Il s’agit de l’Union Progressiste Corse (UPC), menée par son seul et unique membre solo, Joerbiden. Maire de Bastia le 27 juin, et un mois plus tard le 29 juillet. A peine son second mandat à Bastia entamé, le voici qui se lance à la conquête d’Ajaccio, une ville qui, à en croire son slogan « n’a rien à envier à Tokyo, autos et casinos en mieux » — ce Joerbiden a le sens des comparaisons. Enfin bref, toujours qu’il atteint les 14.6% le 1er août, ce qui, allié à sa sédimentation bastiaise, lui assure la région avec 51.41% des voix.

 

• G comme… Grand-Est

Importance des villes : Strasbourg (45,6%), Reims (29,9%), Metz (19,3%), Bar-Le-Duc (2,6%), Toul (2,6%)

A l’Est, encore du nouveau ! C’est encore à Strasbourg que s’est jouée la victoire. Mais regardons d’abord ailleurs, à commencer par Reims, dictature de la Laguna TEAM depuis mi-mai, une ville qui leur avait assuré la région à deux reprises. Une ville qui est toujours entre les mains de Barbebleu, qui affichait plus de 40% au moment des régionales. A Metz, on retrouve la vague de changement qui secouera également Strasbourg : Daviditikai, du Harem de Zalou, maire-adjoint de la ville, a pris son envol dans le sillage du crash de Salsifesses, grimpant à 37.5% le 31 juillet. On l’a dit, c’est toutefois à Strasbourg que le Harem de Zalou tient la clé de sa victoire, en la personne de Barbiegirl. Partie autour de 18%, la poupée la plus célèbre de VPM termine à plus de 35%, tandis que Carna, maire sortant et président de la région en juillet, tombe de 45 à 24%. Ivresse se console donc de sa déroute toulousaine en emportant la région, avec 40.68% des suffrages.

 

• H comme… Hauts de France

Importance des villesLille (72%), Lens (9,6%), Soissons (8,7%), Abbeville (7,1%), Péronne (2,5%)

Première des deux régions touchée par ce qui rentrera sans nul doute dans la mémoire collective comme « le bug du 1er août », les Hauts de France ont vu leur destin scellé par la campagne lilloise, comme d’habitude au vu de son influence. Seulement, hasard du calendrier, ce mois-ci, les élections régionales et municipales tombaient le même jour. En théorie, les élections régionales se déroulant avant les municipales, on aurait eu affaire à un joli hold-up de Lapinos, étoilé de la ville — il a été conseiller municipal à la précédente campagne — ayant le plus d’influence dans la région. A quelques minutes près, il aurait ainsi pris la région au nez et à la barbe des Enfants Gâtés, de l’Heure de l’Apéro et du Parti alchimiste. Mais c’était sans compter sur Bananus, le justicier masqué (crise sanitaire oblige), qui est venu rétablir l’ordre dans la galaxie VPM. Ainsi, les élections lilloises ont-elles eu lieu à minuit (et 18 secondes, pour les petits curieux), avant les régionales, qui ont eu lieu 3 minutes plus tard. Ce faisant, c’est Emor, des Enfants Gâtés qui, à peine élu maire de Lille, s’empare également de la région, fort de 43.62% des électeurs.

 

• I comme… Île de France

Importance des villesParis (93,9%), Saint Denis (4,9%), Bezons (1,3%)

Saint-Denis ne représente que 4.9% de l’électorat francilien ? Qu’importe pour Paskalou, qui, armé seulement de ses cheveux roux et de son métagaming, instaure une véritable dictature dans la ville, et s’empare de la région avec 99.7% des suffrages, du jamais vu sur VPM !
Et heureusement, parce que ce n’est pas arrivé. Comme d’habitude, il suffit de suivre la campagne parisienne, dont le poids est écrasant dans la région, pour trouver le parti qui emportera la région. Au 1er août, c’est Paredes, de la Laguna TEAM, qui menait avec 21.8%. Il n’en fallait pas plus au conseiller municipal de la capitale pour gagner la région avec 45.71% des voix.

 

• N comme… Normandie

Importance des villesLe Havre (45,5%), Caen (28,1%),  Evreux (13,1%), Dieppe (7,8%), Lisieux (5,6%)

C’est pour la quatrième fois consécutive que PACMAN, ex-Parti de trankillemile, remporte la Normandie. Le parti, qui fait quelques apparitions discrètes dans nos CN ces derniers temps, garde encore la mainmise sur la région ce mois-ci. A Caen, Trankillemile domine toujours, affichant plus de 70% le 1er août. Au Havre, Anetheron, d’IMPACT, principal concurrent de PACMAN, chute, permettant à Midaille de réduire l’écart à quelques points seulement. Enfin, à Evreux, Maxbury fait de la figuration. Mais qu’importe puisque le score de Caen donne une très large avance au parti en l’absence de leader affirmé au Havre. C’est donc Mathpolitique qui prend la région, grâce à 53.91% des normands.

 

• N’ comme… Nouvelle-Aquitaine

Importance des villesBordeaux (56%), La Rochelle (16,7%), Mérignac (15,6%), Bègles (5,1%), Saint-Junien (2,4%), Parthenay (2,2%), Cognac (2%)

Depuis que Limoges nous a quittés, voilà presque un an, Bordeaux se trouve être la seule ville d’importance dans la région. Si bien que, à l’instar d’autres villes-région, tout s’y joue. Élue maire de la ville le 26 juillet grâce à une belle avance sur ses concurrents, Daenerys surplombait la ville du haut de ses 44% au 1er août. Logiquement, elle gagne donc la région pour son parti, les Freedom’s Knights, avec 57.1% des voix.

 

• O comme… Occitanie

Importance des villesToulouse (49,6%), Montpellier (29,3%), Nîmes (15,8%), Tournefeuille (2,7%), Castelsarrasin (1,5%), Castelnaudary (1,1%)

Courrier d’un lecteur :
Salut Gigi.
Je voulais juste te féliciter pour ton nez creux lors du dernier article sur les régionales en Occitanie.
« Et malgré tout, le parti pourrait bien la perdre, sa région. Car s’il y a un avantage à écrire un CR au milieu du mois suivant, c’est de voir venir l’après. Et là, ça sent bon pour le Harem de Zalou, qui est en tête dans la région depuis pas mal de temps déjà. Tenant la mairie de Toulouse avec une avance considérable, présent à Montpellier, il pourrait bien mettre un terme à 3 mois de dictature en août. A vos paris ! »
Bien joué. :D
Ertuen, nouveau président de la région Occitanie

Il y a une quinzaine de jours effectivement, j’annonçais une probable victoire du Harem de Zalou sur la Laguna TEAM, qui tient l’Occitanie depuis mai. A ce moment-là, tous les voyants étaient verts pour le Harem, comme je l’expliquais dans mon article. Le Harem de Zalou était passé premier, grâce à la dictature naissante de Barbiegirl à Toulouse (le 15 juillet, il atteignait les 50% au premier tour). Et en complément, il y avait une petite présence à Montpellier de Nicomonami. Bref, à ce moment-là, rien ne semblait pouvoir empêcher le Harem de l’emporter. C’était sans compter sur le départ de Barbiegirl à l’Est — dont nous parlions plus haut. Là, ce fut le drame. Car il n’est pas chose aisée de reprendre une ville après la poupée, croyez-en mon expérience. Ivresse, qui l’y remplace désormais, voit ainsi son score divisé par deux entre le début de la campagne et le 1er août, perdant jusqu’à la mairie le 3 août face… à la Laguna TEAM. Celle-ci a su tirer son épingle du jeu et réduire son écart avec le Harem à seulement 5pts au premier tour. Il ne s’agit d’ailleurs que de la situation à Toulouse, puisqu’à Montpellier Ertuen s’est envolé dans les derniers jours de campagne passant de 32.2% à 47% entre le 24 et le 27 juillet. De quoi lui permettre d’empocher la présidence de la région avec 55.36% des suffrages — ce qui est énorme au vu de la situation quinze jours plus tôt. Jamais 304 pour la Laguna.

 

• O’ comme… Outre-Mer

Importance des villesSaint-Denis-de-la-Réunion (53,2%), Cayenne (21,9%), Saint Louis (19,1%), Saint-Joseph (5,8%)

En Outre-Mer, la situation est à peu près la même que celle que nous évoquions pour les Hauts de France. A nouveau, une élection municipale décisive a eu lieu à Saint-Denis-de-la-Réunion quelques minutes avant les régionales. Auparavant, le vainqueur de la région aurait été Lorn, maire sortant de la ville, et étoilé du second parti le plus influent de la région. Seulement, à minuit, l’Union Démocratique obtient une étoile de conseiller municipal, ce qui lui permet de candidater à la présidence de la région. Et 3 minutes plus tard, Depardieux est sacré avec 38.93% des voix. S’il n’obtient pas la mairie, il était malgré tout le joueur en tête lors du 1er tour, 10pts devant Ebenzerscrooge. Si bien que l’Auberge Franco-Belge perd là sa première région.

 

• P comme… Pays de la Loire

Importance des villes : Nantes (60%), Angers (29,5%), Challans (4,1%), Couëron (4,1%), Château-Gontier (2,3%)

Et puisqu’il en est question, abordons la deuxième déconvenue des franco-belges, qui a lieu cette fois-ci dans la région la plus belle de VPM4. Après deux mois de lutte acharnée contre les Aventuriers du Vote, maîtres d’Angers, l’Auberge avait réussi à imposer le maire de Nantes — à l’époque Sherlocck — à la tête de la région. Un juste retour des choses, Nantes représentant plus de la moitié de l’électorat ligérien. Et pourtant ce mois-ci, rebelote : Vechass, maire d’Angers, est élu président de la région avec 38.16% des suffrages. Culminant à plus de 40%, le gâteux assurait à son parti une avance sur ses concurrents : l’Auberge, présente à Angers avec seulement 10% et à Nantes autour de 22%, et le Coin Secret, leader de la ville — Giirard ayant même remporté la mairie le lendemain des régionales. Une avance telle, qu’elle a permis aux gâteux de compenser la baisse d’Anetherondeux à Nantes. Dommage quand même que les élections n’aient pas eu lieu le 3 août dans cette région, car là c’est Giirard qui aurait pu ramener la coupe à la maison.

 

• P’ comme… Provence Alpes Côte d’Azur

Importance des villesMarseille (57,8%), Nice (23%), Toulon (11,4%), Antibes (5%), Orange (1,9%), Briançon (0,8%)

Comme toujours, finissons cet alphabet des régions par la région PACA. Pour la énième fois5, Petitpoilu affirme le Coin Secret. En cause, sa dictature marseillaise qui perdure encore et toujours. Face à ses scores écrasants, difficile de s’affirmer dans la région, et c’est pourtant l’exploit qu’avait réalisé Ttofer en juin. Car le seul moyen de détrôner Petitpoilu de la présidence de la région est d’atteindre un score suffisamment élevé à Nice, ou bien de profiter d’une des baisses de régime qu’il peut connaître avant de se reprendre et de gagner 10pts le lendemain. Bref, tout ça pour dire que c’est pas demain la veille que le dictateur de Marseille abandonnera sa région, qu’il emporte ce mois-ci avec 50.67% des voix provençales.

 


Allersretours

Rien que pour vos yeux, je vais vous citer telles quelles les informations confidentielles que Magnebot fournit à ses braves journalistes. Une exclusivité de ce CR, profitez bien !

Ils ont quitté le classement entre nos deux relevés :
Les enfants gâtés
Parti alchimiste
L’Auberge Franco-Belge
Les Warthogs
Leaders Unis 2.0
Front de la Rébellion
En Roux Libre

Ils ont rejoint le classement entre nos deux relevés :
Les enfants gâtés
Le Harem de Zalou
Freedom’s Knights
Union Progressiste Corse (UPC)
La ruche
Union Démocratique

Vous constaterez que MagneBot n’est pas infaillible : finalement, heureusement qu’il y a des journalistes pour rattraper son boulot bâclé.


C’en est déjà fini de ce CR d’août. Je le sais, vous êtes déçus, d’autant que les aventures de Girard, Sherlocck, Paskalou et leurs nouveaux amis ne reviendront pas avant la fin du mois d’août ! D’ici là, n’oubliez tout de même pas de lire VPMédias !

Coin coin !

 

Auteur : Girard

Girard est un joueur de VotezPourMoi depuis le 28 mai 2016. Se faisant connaître avec le LabolitiK, il devient plusieurs fois ministre puis président, et s'engage dans VPMédias en mai 2017. Celui que l'on surnomme le canard le plus célèbre de VPM (bien souvent également le plus sexy) est depuis devenu rédacteur en chef dans votre média et se spécialise dans l'analyse des régionales.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
10 votes | 4,20/5
On charge !

10 commentaires

  1. Encore un très bon épisode du feuilleton estival… et encore de vilaines choses dites à mon sujet dans le CR !!
    Je ne métagaminge pas, moi, Môssieur le Canard.
    Bon, il faudra patienter pour la suite des aventures du canard et de ses acolytes. Mais ça vaut le coup d’attendre !

  2. Un mort aux palmes des plus chouettes (je suis le meilleur). Je souhaite que la princesse coupe la tête de ce roux
    De superbes cartes (je vois qu’on m’a enfin écouté)
    Un journaliste charismatique (dommage il est français)

    Je tiens quand même à signaler que j’étais MAIRE de Nantes le 1er août !!!!!

  3. Chère Loque, justice t’a été rendue, Nantes a changé de couleur. Maigre lot de consolation, vu que la mairie n’est pas prêt de quitter mes palmes :roi:

    Pour la 2e carte, n’hésitez pas à dire si elle est assez lisible, parce que c’est le but ^^

  4. Excellent article notamment le feuilleton estival.
    Qu’apprenons-nous dans cet épisode ? Paskalou a passé 90% de son temps évanoui, Sherly 100% de son temps à faire des gaffes, seul Zorro enfin Gigi a redressé la barre. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures du canard dans mon royaume.

  5. Bonjour,
    Petite rectification :

    En l’absence de bug, les enfants gâtés auraient quand même eu la région car on avait un joueur étoilé à Soisson.

    Pas de vol même sans le bug :)

  6. Bien vu Emor, j’avais pas fait gaffe qu’Od y avait obtenu un poste d’adjoint ! Dans ce cas, ç’aurait été très bien joué pour vous quand même :D

  7. Cher Emor, faux. La veille j’étais 1er au classement de la région. J’aurai du garder la région.

  8. Je trouve que les articles de VPM gagnent en qualité au niveau des citations de joueurs.
    Cela dit, une remarque, es-tu sur que le score de Paskalou à Saint-Denis est un record ? Il me semblait avoir lu plusieurs fois que Voisine (PDC) avait réussi à atteindre les 100% au second tour à Perpignan. :o

  9. Chère lapinos,

    C’est totalement faux, j’étais bien le premier et de très loin vue mon score à Lille au soir du premier tour. Il me semble même que tu n’étais pas dans les trois premiers. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »