Régionales de Juillet 2020 : bazar, révélations et métagaming

Vous l’attendez depuis plusieurs jours déjà, alors votre canard préféré va vous épargner une longue intro pour entrer directement dans le vif du sujet. Comment ça, vous dites que j’ai la flemme ? C’est faux, je… hum…

Bienvenue dans ce Classement Régional de Juillet 2020 !

 

Résultats officiels de Juillet 2020

 

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Clementleretour Les enfants gâtés
Belgique Artarriat Front de la Rébellion
Bourgogne Franche Comté Oedeme Parti alchimiste
Bretagne Johnmarston Les Aventuriers du Vote
Centre Val de Loire Paskalou En Roux Libre
Corse Raphaelopouvoiry Leaders Unis 2.0
Grand Est Carna Parti alchimiste
Hauts de France Lapinos Les Warthogs
Ile de France Sarahwalker Les enfants gâtés
Normandie Trankillemile PACMAN
Nouvelle Aquitaine Lemole Les Aventuriers du Vote
Occitanie Binour Laguna TEAM
Outre Mer Girard L’Auberge Franco-Belge
Pays de la Loire Sherlocck L’Auberge Franco-Belge
Provence Alpes Côte d’Azur Petitpoilu Le Coin Secret
MagneBot©

 

Evolutions du classement en Juillet 2020

 

Parti Nombre régions Progression Régions
1. Les enfants gâtés 2 = Ile de France – Auvergne Rhône Alpes
2. Les Aventuriers du Vote 2 +1 Bretagne – Nouvelle Aquitaine
3. Parti alchimiste 2 ENTREE Grand Est – Bourgogne Franche Comté
4. L’Auberge Franco-Belge 2 +1 Pays de la Loire – Outre Mer
5. Laguna TEAM 1 -1 Occitanie
6. Le Coin Secret 1 ENTREE Provence Alpes Côte d’Azur
7. Les Warthogs 1 ENTREE Hauts de France
8. PACMAN (ex-Parti de trankillemile) 1 = Normandie
9. Leaders Unis 2.0 1 = Corse
10. Front de la Rébellion 1 ENTREE Belgique
11. En Roux Libre 1 ENTREE Centre Val de Loire
MagneBot©

 

Rappel des résultats du mois précédent (Juin 2020)

 

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Ghool Les enfants gâtés
Belgique Nightmare La Soucoupe violente
Bourgogne Franche Comté Tarik Leaders Unis 2.0
Bretagne Drogon Parti de drogon
Centre Val de Loire Mohakebe Les enfants gâtés
Corse Robertleretour La Caisse Noire
Grand Est Ertuen Laguna TEAM
Hauts de France Tontonfernand Parti de tontonfernand
Ile de France Barbiegirl Parti Loyal de l’Ouest (PLO)
Normandie Midaille Parti de trankillemile
Nouvelle Aquitaine Mrcanard Le Cercle Des Ancêtres
Occitanie Barbebleu Laguna TEAM
Outre Mer Lorn L’Auberge Franco-Belge
Pays de la Loire Lemole Les Aventuriers du Vote
Provence Alpes Côte d’Azur Ttofer C’est l’heure de l’apéro
MagneBot©

 

 


Tendance : remue-région dans les ménages

Les lecteurs les plus attentifs de cette chronique sur les régionales n’auront pas manqué de remarquer que j’ai repris le titre de l’article du mois dernier. Pas très original je sais, mais totalement pertinent. C’est d’ailleurs encore plus pertinent de le dire ce mois-ci, puisque 12 régions changent de mains, soit 2 de plus qu’en juin.

Tout d’abord, il est très intéressant de remarquer que toutes les régions qui avaient basculé le mois dernier ont à nouveau changé de parti le 1er juillet. On observera cela, comme à l’accoutumée, au cas par cas un peu plus bas ; mais ça signifie tout de même que les partis qui ont pris les régions le mois dernier n’ont pas su mettre assez de distance avec leurs nouveaux challengers. Et ça se confirme si on se penche sur les résultats en eux-mêmes : aucun président de région n’est élu avec plus de 47.19% (le score obtenu par Les Aventuriers du Vote en Bretagne). On a donc eu droit à des élections très serrées, qui seront d’autant plus intéressantes à analyser par la suite !

Ensuite, ces régionales de juillet sont placées sous le signe de la révélation de certains partis. En effet, parmi les nombreux partis qui tirent leur épingle du jeu ce mois-ci, on retrouve assez peu de leaders du top. Évidemment, ceux-ci ne sont pas absents, mais ils ne trustent pas le CR comme ils ont pu le faire par le passé. Outre les petits partis que l’on retrouve habituellement dans les petites régions (Corse, Outre Mer, Centre et Normandie), certains partis créent la surprise en s’emparant de régions importantes. Par exemple, Les Warthogs, anciens ténors du top15, prennent la ville-région des Hauts de France, tandis que la jeune Auberge Franco-Belge — qui pointe tous les matins au top15 — remporte les Pays de la Loire. Mais tout ça, nous en reparlerons plus en détail tout à l’heure.

Enfin, le grand perdant de ces régionales n’est autre que le Coin Secret, qui manque de peu la présidence de pas moins de 3 régions !  A la mi-juin, on aurait pu penser que le parti était bien placé pour prendre 2 voire 3 régions, mais il en a été tout autrement. A l’Ouest, Giirard perd la mairie de Nantes ainsi que ses chances de gagner la région ; dans les Hauts de France, Rhaegal échoue à s’emparer de Lille et n’a même pas pu être candidate à la présidence de la région ; en Belgique, le retard accusé à Bruxelles sur les rebelles est trop important pour être compensé par Anvers. Le Coin Secret, membre permanent du top3, peut certes se consoler avec la reprise du PACA par son SG, mais aurait pu faire bien mieux ce mois-ci. Gageons que ce n’est que partie remise.1

 


Les régionales à la carte

 


Les enfants gâtés (2)
Les Aventuriers du Vote (2)
L’Auberge Franco-Belge (2)
Parti alchimiste (2)
Coin Secret (1)
Laguna TEAM (1)
En Roux Libre (1)
Leaders Unis 2.0 (1)
PACMAN (1)
Front de la Rébellion (1)
Les Warthogs (1)

 


L’alphabet des régions

• A comme… Auvergne Rhône-Alpes

Importance des villes : Lyon (50,2 %), Saint-Étienne (16,8 %), Grenoble (15,5 %), Villeurbanne (14,6 %), Annonay (1,7 %), Aubenas (1,2 %)

Avec la fermeture de Bourgoin-Jallieu, la ville de Lyon dépasse la part symbolique des 50% de l’électorat régional. Concrètement, ça change pas grand chose à la situation déjà existante le mois dernier, mais symboliquement wahou quoi ! Ce mois-ci, la victoire revient à nouveau aux Enfants Gâtés, qui l’emportent grâce à la même stratégie que le mois dernier. A Lyon, Ghool est parvenu à s’emparer de la mairie dès le 10 juin, et l’a conservée le 28 juin, quelques jours avant les régionales. A Villeurbanne, Clementleretour domine largement ses concurrents, avec plus du double des électeurs de son poursuivant des Freedom’s Knights. A Saint-Etienne, Gclement obtient début juillet le poste de conseiller municipal. Il n’y a qu’à Grenoble que le parti ne présente pas de candidat, mais qu’importe puisque la région lui est assurée avec 45.84% des suffrages. A noter toutefois une baisse de 4.59pts du score par rapport à l’élection de juin.

 

• B comme… Belgique

Importance des villes : Bruxelles (58,7 %), Anvers (25,8 %), Liège (9,7 %), Bruges (5,8 %)

On pourrait croire que la Belgique est une région encore plus centralisée dans sa capitale que ne l’est l’Auvergne Rhône-Alpes, mais en réalité c’est un tout petit peu plus compliqué. Oui, le parti qui domine Bruxelles a de fortes chances d’empocher la région. Seulement, Anvers peut compenser son poids et faire basculer la région dans un autre parti. A la fin du mois de juin, Bruxelles était assez largement dominée par le Front de la Rébellion emmené par Chlochos. Celui-ci devançait Pépites, du Coin Secret, d’une dizaine de points ; ce qui n’a pas empêché cette dernière de prendre la ville à l’issu d’un second tour qui a tendu les relations entre les deux partis. A Anvers, c’est le Coin Secret qui tenait la place, Renau tutoyant les 30% dans les sondages, laissant le Front de la Rébellion loin derrière. Malgré tout, ça n’a pas suffi au Coin pour reprendre la région, d’autant que le FR présente une base solide à Bruges, où Lensvolcan n’est pas descendu sous les 50% de toute la campagne. Bref, la victoire du FR était inéluctable, et le parti gagne avec 44.04% des voix belges. Actuellement en chute libre à Bruxelles, il se pourrait cependant que le Front de la Rébellion ne puisse l’emporter le mois prochain, laissant, pourquoi pas, sa place aux Freedom’s Knights, au Coin Secret ou, rêvons-le, à l’Auberge Franco-Belge, qui fait une entrée fracassante dans la capitale universelle des frites.

 

• B’ comme… Bourgogne Franche-Comté

Importance des villesDijon (49,1%), Besançon (36,4%), Dole mon amour (7,3%), Autun (4,4%), Varennes-Vauzelles (2,8%) 

Ce mois-ci, deux nouveaux partis font leur entrée fracassante dans le top3 de la région Bourgogne Franche-Comté, dominée en juin par les Leaders Unis 2.0. Il s’agit du Harem de Zalou, emmené par Nicomonami à Dijon, et du Parti alchimiste, incarné toujours à Dijon par Oedeme. Contrairement au mois dernier, il semble que la région ne se soit pas jouée à Besançon. Si le Harem de Zalou a été le seul du top3 à y envoyer un joueur, ce n’est pas suffisant pour remporter la région face au Parti alchimiste et aux Aventuriers du Vote, qui menaient la danse à Dijon. Ensuite, difficile de savoir ce qui a fait pencher la balance du côté des alchimistes plutôt que de celui des aventuriers, alors qu’ils étaient en tête et ont même remporté la mairie. Enfin, toujours est-il que le Parti alchimiste l’emporte avec 42.69 % des suffrages bourguignons et franche-comtois. Toutefois, une semaine plus tard, c’est le Harem de Zalou qui prenait la tête de la région, grâce à son score dijonnais ; ce qui peut augurer un nouveau changement de présidence le mois prochain.

 

• B’ ‘ comme… Bretagne

Importance des villesRennes (71,3%), Vannes (17,3%), Lanester (7,6%), Dinan (3,6%) 

En Bretagne, région — rappelons-le pour nos amis normands — qui héberge le merveilleux Mont Saint-Michel, la fermeture de Concarneau a encore renforcé la prépondérance de Rennes dans l’élection du président de région. Et pourtant, malgré tout, la surprise vient de DinanPapin, élu maire de la ville le 27 juin à l’issue d’un second tour serré face à Marcaurele, fait la nique aux partis en campagne à Rennes, en s’emparant de la Bretagne avec 78.36% des suffrages ! Une victoire qui…

Oh réveillez-vous ! Nan mais ça va pas la tête ? Le maire de Dinan président de la Bretagne ? Et pourquoi pas un belge élu en Pays de la Loire ? Nous disions donc que Rennes est la ville majeure de cette région. Rien de bien original, donc, à dire que son maire s’est retrouvé comme par enchantement catapulté sur le fauteuil de président de région. Aussi est-ce Johnmaarston, des Aventuriers du Vote, qui enfile, sous une pluie battante en plein mois de juillet, le ciré jaune présidentiel, avec 47.19% des voix bretonnes.

 

• C comme… Centre Val de Loire

Importance des villes : Tours (57,1%), Blois (19,2%), Châteauroux (18,3%), Amboise (5,4%)

Le métagaming, ça vous dit quelque chose ? Il y a quelque temps, on aurait pris pour des illuminés quiconque accusait nos modérateurs chéris de faire appel à cette méthode peu scrupuleuse consistant à utiliser des données accessibles à eux seuls pour gagner des mairies. Et pourtant, face à la « performance » de Paskalou, impossible de pas déceler une certaine triche. Oui, une triche ! Voyez-vous chers lecteurs, notre modérouxteur a remporté la région 42.38% des voix sans être présent à Tours, qui compte pourtant plus de la moitié des électeurs centristes. Par quelle manigance, me demanderez-vous alors ? Le métagaming, justement ! Celui qui est actuellement le joueur le plus titré, avec 8 étoiles2, a en effet enchaîné les mairies de Chateauroux et de Blois au cours du mois de juin, sans jamais retourner à Tours, remportée en mai. Auparavant maire d’Evreux, il est probable qu’il ait manipulé les codes du jeu pour faire voter des normands à l’élection de la région Centre, et ainsi l’emporter au nez et à la barbe de La Ruche, en tête à Tours au moment de l’élection. Combien de temps laisserons-nous encore Paskalou en roux libre avant d’agir ?!

 

• C’ comme… Corse

Importance des villes : Ajaccio (49,6%), Bastia (32,3%), Porto-Vecchio (8,6%), Corte (5%), Calvi (4,3%)

Bonne nouvelle, nous n’aurons pas à parler de Robertleretour dans ce CR ! Celui-ci est en effet trop occupé à faire gagner Lorn à Saint-Denis de la Réunion, si bien que la Corse est de nouveau ouverte à des joueurs respectables. Ca, les Leaders Unis 2.0 l’ont bien compris, envoyant des joueurs faire campagne à Bastia (10.8% au 1er tour le 25 juin) et Ajaccio (15.5% au 1er tour le 26 juin, et un poste de conseiller le lendemain). Une stratégie qui s’est avérée payante, puisque la combinaison de ces deux scores a permis au parti de devancer Kermite, maire de Ajaccio, et de prendre la région avec 46.73% des votes corses.

 

• G comme… Grand-Est

Importance des villes : Strasbourg (45,6%), Reims (29,9%), Metz (19,3%), Bar-Le-Duc (2,6%), Toul (2,6%)

A l’Est du nouveau ! La Laguna TEAM disparaît totalement du top3 pour céder sa place de champion régional au Parti alchimiste. Avec 35.9% au premier tour strasbourgeois du 29 juin, Carna transforme l’essai, se faisant élire le 30 juin maire de la ville et le lendemain président de la région dans la foulée. La victoire est totale pour Carna, qui tient à lui seul la région — la seule autre présence du parti tient à la fulgurance de Marieantoinette qui monte à 11.1% à Reims le 1er juillet, avant de tomber à court de brioche et de se stabiliser autour de 8% pour le reste de la campagne. Bref, le Parti alchimiste gagne donc la région avec 42.81% des voix, et semble sur la bonne voie pour la conserver le mois prochain, malgré son absence de Metz et ses piètres performances à Reims.

 

• H comme… Hauts de France

Importance des villesLille (72%), Lens (9,6%), Soissons (8,7%), Abbeville (7,1%), Péronne (2,5%)

Comme dans la région Centre avec Paskalou, les Hauts de France ont eux aussi été marqués par un vol. Le coupable n’est autre que Lapinos, et sa perfidie nous donnerait bien envie de bouffer du lapin tout en lisant la fin de cet article. Chers lecteurs, votre objectif de journaliste est là pour rétablir la vérité. Rappelons tout d’abord que, avec 72% des électeurs de la région, Lille est la ville qu’il faut jouer pour espérer mettre la main sur la prime de 500,000pk octroyée au président de région. Seulement, jusqu’il y a peu, Lille était la dernière ville vpmienne à utiliser le système légèrement foireux des promesses électorales. Ce dont a profité Lapinos, promettant sans vergogne les choses les plus farfelues aux lillois. Face à lui, Rhaegal et Lorn, respectivement du Coin Secret et de l’Auberge Franco-Belge, ne purent rien faire face à tant de démagogie, et Lapinos s’empare finalement de la région avec 42.65% des votes nordistes. Toutefois on le sait, c’est Lorn qui aurait du la gagner. Mais bon, il est nul ce macaque.

 

• I comme… Île de France

Importance des villesParis (93,9%), Saint Denis (4,9%), Bezons (1,3%)

A nouveau l’Île de France change de main en ce mois de juillet. A nouveau, il faut trouver l’explication dans les campagnes parisiennes, étant donné qu’il paraît peut envisageable pour un parti d’espérer gagner la région sans jouer Paris — m’enfin, qui sait ? Alors qu’au milieu du mois de juin, Le monde est à nous poussait jusqu’à la limite3 dans la capitale et jusqu’aux premières marches du podium, dès le 21 juin la mairie retombait dans l’escarcelle des Enfants Gâtés. Emmenés par Sarahwalker puis par Sanghamaya, ceux que l’on nomme désormais les gâteux chez VPMédias4 dominent depuis la capitale, et s’emparent logiquement de la région, avec 45.50% des suffrages parigots. Une victoire qui aura été de courte durée, puisque Le monde est à nous, pourtant à la traîne dans les sondages, reprend la mairie aux gâteux dès le 9 juillet ! A voir ce que l’avenir réserve à la capitale…

 

• N comme… Normandie

Importance des villesLe Havre (45,5%), Caen (28,1%),  Evreux (13,1%), Dieppe (7,8%), Lisieux (5,6%)

Dans cette région tristement célèbre pour s’approprier en toute illégalité la possession du Mont St Michel breton, on a assisté en ce mois de juillet à la disparition totale du Parti de trankillemile. Alors qu’il dominait la région le mois précédent, celui-ci a disparu des écrans radars, quittant le top3 et jusqu’à tous nos classements ! Mais quelle est la raison de cette chute si soudaine ? Tout simplement, le Parti de trankillemile a changé de nom, pour devenir PACMAN5. Et là, comme par magie, tout s’éclaire — c’est la beauté du journalisme d’investigation chez VPMédias. A Caen, Trankillemile affiche un score de 42% à la veille des régionales, le jour du premier tour, loin devant son premier poursuivant ; tandis qu’au Havre, Midaille était porté par 16.1% des électeurs le même jour. Ce qui explique la victoire de PACMAN avec 46.08% des suffrages normands — un score en très très légère baisse, mais c’est anecdotique. Et pourtant, l’hégémonie de PACMAN sur la Normandie semble de plus en plus menacée par la montée d’IMPACT. Au Havre, c’est Anetheron qui tient la mairie depuis la mi-mai, tandis qu’à Caen Bitcoincoin restait en embuscade.

 

• N’ comme… Nouvelle-Aquitaine

Importance des villesBordeaux (56%), La Rochelle (16,7%), Mérignac (15,6%), Bègles (5,1%), Saint-Junien (2,4%), Parthenay (2,2%), Cognac (2%)

Le mois dernier, je voyais en l’Union Démocratique un parti capable de remporter la région sans jouer Bordeaux… haha, la bonne blague ! Il suffit de regarder l’actuel classement régional disponible sur notre partenaire de toujours, le bien nommé Magnebot, pour constater l’ampleur de l’échec de ma prédiction. Littéralement atomisé par les autres partis, il n’est au milieu du mois de juillet plus qu’à la 9e place, à peine devant les Schizos du Fisc (SDF) — et ça c’est grave humiliant. A Mérignac, Depardieux est largement mené par Tomsah du parti éponyme. Et La Rochelle, pourtant bastion démocratique durant le mois de juin, tombe entre les mains des Schizos dès le 2 juillet. Si je devais remuer le couteau dans la plaie, je ferais même noter à nos lecteurs qu’Issaminzzle6 est actuellement en tête à La Rochelle. En somme, c’est trop la loose pour l’Union Démocratique. Pourquoi parler d’eux alors, me direz-vous ? Une question non dénuée de pertinence à laquelle je répondrai en vous demandant de relire l’importance des villes. Ouais, Bordeaux c’est 56% ; alors si vous voulez connaître le président de la région, vous prenez le parti le plus haut à Bordeaux disposant d’une étoile dans la région. Au mois de juillet, c’est ainsi Lemole, des Aventuriers du Vote, qui s’empare de la région avec 44.03% des votes après deux victoires bordelaises, évinçant le Cercle des Ancêtres, qui peine à exister dans la ville.

 

• O comme… Occitanie

Importance des villesToulouse (49,6%), Montpellier (29,3%), Nîmes (15,8%), Tournefeuille (2,7%), Castelsarrasin (1,5%), Castelnaudary (1,1%)

Y’a pas à dire, la Laguna TEAM sait tenir une région, et c’est si rare actuellement qu’on peut se permettre de le noter. L’explication est plutôt simple : 21% à Toulouse en fin de campagne 4 jours avant les régionales, en tête avec 23% à Montpellier le 1er juillet, toujours en tête avec 47.4% à Nîmes le même jour. C’est comme ça que Binour est élu président de la région avec 40.48% des votants. Simple, non ? Et malgré tout, le parti pourrait bien la perdre, sa région. Car s’il y a un avantage à écrire un CR au milieu du mois suivant, c’est de voir venir l’après. Et là, ça sent bon pour le Harem de Zalou, qui est en tête dans la région depuis pas mal de temps déjà. Tenant la mairie de Toulouse avec une avance considérable, présent à Montpellier, il pourrait bien mettre un terme à 3 mois de dictature en août. A vos paris !

 

• O’ comme… Outre-Mer

Importance des villesSaint-Denis-de-la-Réunion (53,2%), Cayenne (21,9%), Saint Louis (19,1%), Saint-Joseph (5,8%)

Il semble que le peuple d’Outre Mer soit le peuple le plus intelligent de VPM quand il s’agit d’élire un président de région. En effet, il renouvelle en juillet la confiance qu’il avait accordée en juin à l’Auberge Franco-Belge. Et, de surcroît, il porte à sa tête un campagnard de génie doublé d’un journaliste exceptionnel, j’ai nommé votre serviteur Girard. Celui qui s’est vu nommé pour la 4e année consécutive « canard le plus sexy de VPM »7 remporte ainsi la région avec 41.62% des suffrages ultramarins. Toutefois, il semble assez improbable pour le parti de réitérer son succès un mois encore, car, derrière (ou plutôt devant, désormais), Ad Astra et Salus Populi monte, grâce à une stratégie somme toute assez normale pour cette région : allier Saint-Denis-de-la-Réunion à Cayenne. Une stratégie qui s’est révélée payante face à une auberge qui ne jouait plus que la capitale régionale. Les franco-belges quittent malgré tout la région sur une victoire, celle de Lorn, qui parvient à reconquérir Saint-Denis-de-la-Réunion une dernière fois, malgré le front anti-macaque qui s’est formé au second tour du 14 juillet.

Rappel consignes de vote

maxlegrand invite ses électeurs à voter pour L’Auberge Franco-Belge
momix invite ses électeurs à voter pour L’Auberge Franco-Belge
caloutarrisse invite ses électeurs à voter pour Ad Astra et Salus Populi
redolaris invite ses électeurs à voter pour Ad Astra et Salus Populi
melenas invite ses électeurs à voter pour Ad Astra et Salus Populi
robertleretour invite ses électeurs à voter pour L’Auberge Franco-Belge
gnongnon invite ses électeurs à voter pour Ad Astra et Salus Populi
nounourson invite ses électeurs à voter pour Ad Astra et Salus Populi

Résultat élections Saint-Denis-de-la-Réunion

Abstention 23.93 %

  • L’Auberge Franco-Belge (lorn) : 51.29 %
  • Ad Astra et Salus Populi (corsaiire) : 48.71 %

 

• P comme… Pays de la Loire

Importance des villesNantes (60%), Angers (29,5%), Challans (4,1%), Couëron (4,1%), Château-Gontier (2,3%)

Voilà venu le moment tant attendu de tous, celui de parler de la plus belle région de VPM. Celle qui était autrefois nommée Pays des Nobles et Châteaux par le LabolitiK8 est (enfin !) remportée par Sherlocck, qui rétablit enfin la justice en rapportant la région au maire de Nantes. Alors que le mois dernier, l’Auberge Franco-Belge (encore elle !) échouait en raison du score des Aventuriers du Vote à Angers, la chute de Jordanallory dans l’Athènes de l’Ouest9 a cette fois-ci permis au belge de tirer son épingle du jeu. Grâce à sa mairie nantaise (qui, soyons honnêtes, repose quand même pas mal sur Giirard), il parvient à imposer son parti avec 35.88% des voix ligériennes. Un score on ne peut plus serré, qui laisse imaginer que la région aurait très bien pu revenir au non moins méritant maire-adjoint de Nantes. Et pourtant, il est fort probable que l’auberge renouvelle son succès au mois d’août, avec l’arrivée de Princeakeem à Angers.

 

• P’ comme… Provence Alpes Côte d’Azur

Importance des villesMarseille (57,8%), Nice (23%), Toulon (11,4%), Antibes (5%), Orange (1,9%), Briançon (0,8%)

Terminons notre tour d’horizon des régions, une fois n’est pas coutume, par la fin. Et quelle fin ! A l’occasion de sa 22e victoire marseillaise tous comptes confondus (sa 17e en tant que sieur Poilu), Petitpoilu reprend la région PACA des mains des apérétistes, qui sont… où ? Ah si, les voilà à Nice. Nice, où leur score s’élevait à 5.6% au 1er juillet. Certes, il y a le score de Nafurus à Toulon (26.7% au 29 juin), mais ce n’est guère suffisant pour prétendre à la présidence de la région. En face, il y a le Coin Secret, qui culminait à 32.8% le 1er juillet à Marseille, loin devant ses adversaires. Il n’en fallait pas plus à Petitpoilu pour remporter sa 5e victoire en PACA avec 46.98% des voix.

 


Allersretours

Tout ayant été dit dans notre alphabet des régions, on va se contenter du listing assez fastidieux des partis qui nous rejoignent ou nous quittent ce mois-ci.

Du côté des départs, macaque futé10 voit orange :

  • Le Parti alchimiste arrive dans 2 régions (Grand-Est et Bourgogne Franche-Comté)
  • Le Coin Secret prend la PACA
  • Les Warthogs gagnent les Hauts de France
  • Le Front de la Rébellion remporte la Belgique
  • En Roux Libre triche et vole le Centre

Concernant les retours, notre esclave de macaque voit noir :

  • Le Parti de tontonfernand disparaît des Hauts de France
  • Le Parti Loyal de l’Ouest (PLO) perd l’Île de France
  • C’est l’heure de l’apéro est battu en PACA
  • Le Cercle Des Ancêtres lâche la Nouvelle-Aquitaine
  • La Caisse Noire quitte la Corse pour des contrées, on l’espère, bien plus lointaines
  • La Soucoupe violente est boutée hors de Belgique
  • Le Parti de drogon ne gagne pas la Bretagne parce qu’il n’existe tout simplement plus

Et voilà, c’en est fini pour ce topo sur les régionales de juillet 2020 ! N’oubliez pas que si vous disposez d’informations pouvant permettre la capture du roux (qui court toujours !), celles-ci sont les bienvenues. On se retrouve donc le mois prochain, dans (déjà) une quinzaine de jours.

Coin coin !

 

Auteur : Girard

Girard est un joueur de VotezPourMoi depuis le 28 mai 2016. Se faisant connaître avec le LabolitiK, il devient plusieurs fois ministre puis président, et s'engage dans VPMédias en mai 2017. Celui que l'on surnomme le canard le plus célèbre de VPM (bien souvent également le plus sexy) est depuis devenu rédacteur en chef dans votre média et se spécialise dans l'analyse des régionales.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
16 votes | 4,25/5
On charge !

9 commentaires

  1. En ma qualité de princesse, j’étais à 2 doigts de t’envoyer aux cachots pour achever cet article tant désiré et attendu par mon peuple. Nous avons la preuve flagrante que Gigi, le rédacteur en chef, cherche à cacher les raisons obscures de ce retard en s’en prenant à l’un de mes nombreux amants, duc Le Roux. Si vous le cherchez, sachez qu’il est au château sous ma protection. Personne ne le touche, le métagaming n’est qu’un effet de mode comme le canard, on oublie vite.

    Sinon un article toujours de qualité même si j’aurais voulu une introduction digne de ce nom (soyez comme Ke… le nain).

  2. Cher Tirouf, sache que je te comprends ! Malgré tout, il t’est encore possible de gagner la mairie et de battre le record, malgré ta lourde chute, je le sais d’expérience ^^

    Quant aux multiples accusations de « journaliste corrompu », sachez que j’ai aussi été victime de menaces provenant d’un certain modérateur roux d’1m25 à la suite de la publication de cet article…

  3. Article très complet, cela demande beaucoup de travail alors certes du retard mais ça valait bien le coup ;)

    Bravo mon gigi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »