Classement National #345 | 17 juillet 2020

Précédemment, dans La mort aux palmes

Ô Girard ! Girard ! Pourquoi es-tu un canard ? Renie tes palmes et abdique tes plumes ; ou, si tu ne le veux pas, jure de m’aimer, et je ne serai plus un belge ! 

Girard se retrouvait là, dans cet aéroport avec Sherlocck, son belge d’acolyte qui le suivait depuis qu’il avait quitté sa mare. Qu’elle lui manquait, sa petite mare bien tranquille. La vie lui paraissait plus facile là-bas, entouré de tous ses congénères. Mais c’était avant, avant que la réalité ne vienne frapper brusquement à sa porte.

Un matin de novembre, son réveil sonna plus tôt que d’habitude. Bizarrement, ce n’était pas sa musique habituelle, La danse des canards, qui vint le tirer du lit. « Tiens, ils ont mis du Wagner », se dit-il, les yeux encore à moitié clos par le sommeil. Soudain brusqué par la musique, il décida d’éteindre son réveil. Rien, la musique continuait. Alors, d’un coup de palme dont il avait le secret, il envoya valser le réveil, qui fit un vol de 200m avant de s’écraser en un plouf retentissant dans la mare. « Homerun !! » s’écria un congénère, et Girard fut applaudi par tous ses voisins. Et pourtant, la musique continuait, de plus en plus fort, comme si… elle approchait. C’est là qu’il le vit. Robertleretour était assis sur le bord d’un hélicoptère arborant les couleurs de la Foie Gras Corporation, le premier producteur vpmien de viande de canard. Robertleretour était le chasseur de canards le plus redouté, car il était sans pitié. Du haut de son hélicoptère, il tirait des filets sur les canards paniqués qui couraient dans tous les sens au sol. Robertleretour était un monstre, mais un monstre doublé d’un sacré tireur, si bien qu’il ne ratait jamais les canards, allant jusqu’à en mettre 3 dans le même filet ! Bientôt, Girard se retrouva parmi les derniers encore en liberté. Laissant tout sur place, ne portant que sa chemise hawaïenne et sa casquette, il se mit à sprinter pour fuir le combat. Mais Robertleretour l’avait vu, et il ne comptait pas en rester là.

« GIGIIII !!! » Retour au présent, c’était Sherlocck. Qu’est-ce qu’il me veut encore, pensa Girard, avant de se rappeler la déclaration qu’il venait de lui faire. Il se tourna alors vers le belge, qui le regardait avec attention, son énorme loupe pointée sur le bec du canard.

– Écoute Sherly, je sais pas quoi te dire, depuis que… enfin depuis que tu sais quoi… (Une princesse-journaliste people les avait pris en photo ensemble alors qu’ils partageaient un lit dans une chambre d’hôtel par manque d’argent. Ce qui l’avait profondément gêné, mais surtout qui avait remis Robertleretour sur la piste du palmipède.)

– Je te parle pas de ça, sale canard  !! (Le belge avait un profond respect pour Girard) Il est là.

Sherlocck avait raison, Girard commençait même à le voir s’approcher. C’était un homme assez fort, mais incroyablement petit, et qui trimbalait pour une raison inconnue une hache sur son épaule. A mesure qu’il marchait — lentement, très lentement — , Girard aperçut que le nain trimbalait quelque chose d’autre derrière lui. Une elfe ! Il tirait en effet derrière lui une cage posée sur des roulettes, dans laquelle se trouvait une elfe enchaînée. Quand ils furent arrivés à leur hauteur, Girard, par réflexe, cracha sur l’elfe en signe de mépris. Le nain sembla apprécier. Alors Sherlocck fit de même.

– Toi le palmé, tu me plais, dit Gameknight. Par contre l’autre baltringue qui pue la friteuse, c’est qui ?

– Je te présente Sherlocck, il est… mon acolyte. C’est lui qui me suit dans mes aventures depuis 8 mois.

– Un canard et un belge, on aura tout vu ! Bon les nazes, vous avez ce qu’il faut ?

Girard et Sherlocck sortirent de leur valise les quelques plakass qu’ils avaient gagné en faisant campagne à Nantes, où ils s’étaient installés il y a quelques mois. Soudainement, les yeux du nain prirent une couleur verte, et un « $ » doré se mit à clignoter dans un bruit de caisse enregistreuse. Girard, pas habitué à la vie moderne, ne comprenait pas ce changement d’attitude chez le nain. Celui-ci parut remarquer que le canard le regardait bizarrement et secoua la tête. Les clignotements cessèrent.

– C’est parfait. Maintenant allons-y ! J’espère au moins que vous n’êtes pas suivis ?

– Non, répondit Sherlocck du tac au tac. J’ai constamment regardé derrière nous avec la loupe, je crois que nous les avons semés.

– MAUDIT CANARD, JE TE RETROUVE ENFIN !

C’était Robertleretour. Sherly est vraiment un mauvais détective, se dit Girard, qui envisagea alors de troquer son acolyte contre le nain. Plus petit mais plus fort… Enfin, ce n’était pas le moment de réfléchir. A nouveau, Girard avait la mort aux palmes. Sherlocck, déjà, paniquait à la vue de Robertleretour. D’après ce qu’il lui avait dit, il avait bien connu le chasseur de canards à une époque — ils étaient même amants. Toujours est-il que là, le belge tournait sur lui-même en criant « une fois ! une fois ! », ce qui aurait pu être marrant si la mort n’était pas à ses palmes.

Heureusement, Robertleretour était encore loin. Les trois compères se dépêchèrent d’atteindre le guichet d’enregistrement des bagages bousculant au passage de nombreux voyageurs. Girard et Sherlocck montrèrent leur billet et donnèrent la valise à la charmante dame qui tenait le guichet. Puis le nain présenta ses deux billets. Deux billets pour un si petit homme ? Le nain voyagerait avec sa hache, qui aurait sa place à côté de lui ; tandis que l’elfe serait entassée dans la soute avec les autres bagages.

Pendant ce temps, Robertleretour réduisait la distance entre eux. Il avait montré aux douanes la photo de Girard et la recette de son meilleur foie gras, leur expliquant que la viande de ce canard était nécessaire. Par chance, les forces de l’ordre étaient trop occupées à traquer un jeune rouquin d’1m25 pour fournir des renforts au braconnier. Toutefois, ils le laissèrent passer sans le contrôler, et Robertleretour rattrapait rapidement nos héros…

La suite, au prochain épisode de La mort aux palmes.

Tout de suite, retrouvons le canard le plus célèbre de VPM pour votre hebdomadaire préféré. 

Coin coin à tous, bienvenue dans ce 345e classement national !

(Classement relevé le 14.07.2020 à 06h01)

Parti Influence (%) Evolution en place Evolution en influence (%)
1. Le Coin Secret 13.82 = -0.06
2. Les enfants gâtés 12.32 = +0.34
3. Le Harem de Zalou 9.81 +3 +2.34
4. Front de la Rébellion 9.60 = +0.49
5. C’est l’heure de l’apéro 7.59 +2 +0.85
6. Laguna TEAM 7.21 -1 -1.06
7. Le monde est à nous 6.87 +1 +0.85
8. Freedom’s Knights 6.67 -5 -2.73
9. Parti alchimiste 5.84 +1 +1.13
10. IMPACT 4.23 +1 -0.13
11. Le Cercle Des Ancêtres 3.60 -2 -1.97
12. Les Aventuriers du Vote 3.54 = -0.42
13. L’Auberge Franco-Belge 3.46 +2 +1.5
14. La ruche 3.12 = +0.31
15. Soucoupe Violente 2.32 -2 -1.44
MagneBot©

Tendance générale

Cette semaine, la tendance est à une certaine stabilisation de notre classement chéri. Bien sûr, on a quelques baisses et quelques hausses, mais ça c’est la dure loi du top15. Certains gagnent plus, certains perdent plus, ça on le verra plus bas. Mais ce qu’on note surtout, c’est la stabilité de ce top15 : l’intégralité des partis présents la semaine dernière répond à nouveau présent cette semaine. Stabilité des partis présents, mais aussi de leurs scores,puisqu’on ne constate que quelques hausses ou baisses d’importance, le reste des partis se maintenant ou gagnant une place sous l’effet des baisses plus que grâce à une hausse de leur propre score. 

Au sommet rien ne change, le Coin Secret continue de dominer bien que, nous allons le voir, il est au coude à coude avec Les Enfants Gâtés, qui lui piquent ponctuellement la place.

Podium

Observons donc le haut du panier qui tient, au moins concernant les deux premiers, dans un mouchoir de poche.

En pôle position, on retrouve ainsi le Coin Secret, qui enregistre une légère baisse de 0.06pts, ce qui est assez anecdotique. Une presque stabilisation qui est en fait la synthèse des hausses et baisses que connaissent les différents membres du parti. A Marseille, Petitpoilu remonte, à Lille Rhaegal décroche la mairie, tandis qu’à Anvers, Renau a perdu 9pts par rapport à son début de campagne (mais tient toujours la mairie), et qu’à Nantes Giirard perd 5pts sur les derniers jours de sa campagne. Une chute d’ailleurs totalement inexpliquée pour ce qui reste l’un des meilleurs campagnards de VPM. Ailleurs, le parti se maintient globalement, tenant toujours Bruxelles avec plus de 20% et se stabilisant à Paris autour de 8-10%.

Derrière, et parfois devant puisqu’ils aiment leur disputer la place, il y a Les Enfants Gâtés. Le parti enregistre par rapport à la semaine une petite hausse de 0.34pts, ce qui n’est toutefois pas assez pour prendre la tête du classement. Le principal avantage des Enfants Gâtés sur le Coin Secret est le nombre de ses joueurs actifs, plus de 12 contre 7 pour le leader du top15. Le parti joue par conséquent plus de villes que son concurrent, domine actuellement Paris et Lyon, reste en embuscade à Nantes, à Montpellier et Anvers, et joue de nombreuses villes moyennes fort utiles pour les régions : Grenoble, Villeurbanne, Angers, Saint-Etienne, etc. Une stratégie qui s’est avérée payante aux régionales, du moins plus en Auvergne Rhône-Alpes que dans les Pays de la Loire, mais qui ne suffit pas à prendre la tête du classement.

Et enfin, en troisième place il y a un parti dont, je sens, nous allons continuer à reparler dans les prochains CN. Il s’agit du Harem de Zalou, qui opère la percée de la semaine. La semaine dernière, le nain voyait dans la montée des Freedom’s Knights la possible annonce d’une tendance vers le sommet et s’est bien planté, comme nous le constaterons plus en détail plus bas. Effectivement, les chevaliers de la liberté se sont bien cassé la figure, laissant la place aux harémiens. Omniprésents à Toulouse, où Barbiegirl a installé une véritable dictature en l’espace de 2 campagnes, ils ont un bon score à Strasbourg (à relativiser par le faible nombre des joueurs en campagne sur place, ce qui est franchement dommage) ainsi qu’à Lyon, sont deuxièmes à Bruxelles avec plus de 20%, dominent Dijon, et sont présents dans de nombreuses autres villes. Notamment Nice, où Papampower réalise sans doute l’une de ses plus belles performances campagnardes, du haut de ses 9.9% au 16 juillet. Et c’est sans compter sur les dires récents de Quentinlefort, selon lesquels le parti serait prêt à grimper encore plus haut. Allant jusqu’à détrôner le Coin Secret ?

Hausses

Concernant les hausses il y a, on l’a dit, le Harem de Zalou, mais on notera également 3 autres hausses d’importance (au moins comparées aux autres hausses, plus anecdotiques).

On retrouve désormais en 5e position les apéricubes, qui prennent 2 places ainsi que 0.85pt. Une montée qui se fait surtout dans le sillage de la chute des chevaliers de la liberté et de la baisse de la Laguna TEAM, mais qui s’explique par les bons résultats en campagne obtenus par le parti. A commencer par la hausse spectaculaire du score de Mephystodeux à Liège, qui gagne actuellement plus de 20pts par rapport au premier tour de la dernière campagne, permettant de compenser certaines baisses à l’image de celle de de Nafurus à Toulon, assez légère malgré tout. Il y a aussi la montée de Sprky à Bruxelles, qui passe de 8.8% au 30 juin à 13.3% au 16 juillet.

La deuxième hausse que l’on remarquera est celle du Parti alchimiste, qui gagne 1 place et 1.13pt. Celle-ci peut s’expliquer par la montée fulgurante enregistrée à Nice par Baralou, qui passe de tout juste 6% à la fin de la dernière campagne à 20.7% le 16 juillet. A Angers, le parti progresse également de 5pts sous l’impulsion de Popovitch. A Strasbourg, Carna se maintient tranquillement autour de 40%, ce qui assure une bonne base pour le top15 ainsi qu’une assise régionale importante.

Enfin, comment ne pas évoquer la hausse du parti qui sera bientôt le numéro 1 du top, et de très haut ? Plus prometteuse que le Harem de Zalou, il y a la glorieuse Auberge Franco-Belge dont l’ascension fulgurante persiste malgré le silence des médi… ah bah non du coup. Reste une ascension fulgurante, fruit du génie de son SG que l’on ne présente désormais plus : Girard. Tous les indicateurs sont au vert pour les aubergistes. Tous ? Non ! Un palmipède résiste encore et toujours à l’appel des bons scores, sévissant à Lille pour dézinguer le score de son prédécesseur, le diminuant de moitié. Mais à part ça, force est de constater qu’ils réussissent là où ils passent : à Saint-Denis-de-La-Réunion, Lorn remonte la pente causée par Girard — encore lui ! — et s’impose comme maire ; à Nantes, Sherlocck maintient son score et conserve la plus belle ville de VPM ; à Angers, Princeakeem oscille entre 12 et 20% ; à Bruxelles, Ebenezerscrooge fait une entrée remarquée et frôle les 20% en ouverture. L’Auberge Franco-Belge, retenez bien ce nom, et trrrrrembleeeez mouhahaha !

Baisses

La grosse baisse de la semaine, c’est évidemment celle de nos amis les chevaliers de la liberté, qui perdent 2.73pts et 5 places. Trop occupés à chasser des moulins, ils en oublient de surveiller leurs campagnes ! Si bien qu’à Paris, Houlbec perd 3pts . Une baisse anecdotique à l’échelle d’une ville, mais de taille au vu de l’importance de la capitale. A Nice, Sanieur décline jour après jour, tombant à 21.5%, soit 10pts de moins qu’en début de campagne. A Saint-Etienne, Kroboy perd 8pts par rapport au dernier CN, mais reste bien en tête de la campagne. Et pourtant, ailleurs, tout baigne : à Lyon Papounet est passé de 4.5 à 10% en une semaine ; à Marseille Alpinelie est passé de 2.6 à 6% sur le même laps de temps… S’ils ont bien baissé, à l’heure où j’écris ces lignes — à savoir deux jours après le relevé du tableau — , les chevaliers sont de nouveau sur une pente ascendante.

La deuxième baisse de la semaine est celle du Cercle des Ancêtres, qui décline de 1.97pt et lâche 2 places. Présent dans les plus grandes villes du jeu, ses résultats y sont pourtant en baisse. A Bordeaux, Banzaii ne fait désormais plus que de la figuration, loin des 20% qu’il faisait à la fin de juin. Même chose à Anvers, où Maxans ne compte plus que 8% des électeurs. En fait, globalement, les scores du parti sur la semaine ne semblent pas tant chuter ; la réelle baisse des ancêtres se ressent davantage comparée à la fin du mois de juin.

Enfin, comment ne pas parler de la Soucoupe Violente, qui semble bien pressée de nous quitter ? Après avoir perdu 10 places en l’espace d’un mois, voilà qu’elle perd à nouveau 2 places et 1.44pt. A Montpellier, Nightmare est ainsi en baisse de 6pts par rapport à la fin de la campagne précédente. Mais c’est surtout à Paris qu’on trouve la cause de cette baisse. Alors qu’il faisait autour de 10% à la fin de la campagne précédente (ce qui coïncide avec le relevé du précédent CN), Artariatte n’obtient que 3.4% à son entrée dans la ville  le 14 juillet (justement le jour du relevé de ce CN). Et le 17 juillet, à la faveur de la remontée d’Artarriate au-dessus des 10% à Paris, les violents reprennent des couleurs au top15. Peut-être qu’après tout ils ont décidé de rester avec nous un peu plus longtemps…

Entrées et sorties

Rien.

Le Bonnet d’âne

Cette semaine, la prestigieuse récompense va aux chevaliers de la liberté, qui réalisent la plus forte baisse du top15. Mais ils ne la gardent pas pour eux, puisqu’ils doivent partager le bonnet avec Gameknight qui, nous le verrons, s’est totalement planté dans ses paris la semaine dernière.

Le Bon Point

J’ai bien envie de donner le bon point de la semaine au Harem de Zalou. C’est un parti plein d’espoir, qui monte sous l’effet des bons résultats de ses membres, et doté d’un bel esprit. Bref, je pointe ! Ne me décevez pas la semaine prochaine au CN…

Les paris de la semaine

Je pronostique pour la semaine prochaine une hausse de la Ruche, du Front de la Rébellion et de Soucoupe Violente.

J’ajoute aussi une baisse du Coin Secret, qui perdra sa première place, et la sortie de l’Auberge Franco-Belge du classement, les 2 étant liés à ma victoire éclair à Nantes (qui n’aura pas encore eu lieu mardi prochain, mais ils auront déjà commencé à chuter).

Ah, voilà venu le moment que j’attendais. Celui de taper sur ce nain qui me nargue depuis plusieurs jours sur le Discord. Très clairement, on est sur un zéro pointé au niveau des pronos.

  • La Ruche n’a pas grimpé mais se stabilise
  • Idem pour le Front de la Rébellion 
  • La Soucoupe Violente, au contraire, chute
  • Le Coin Secret reste en tête
  • L’Auberge Franco-Belge, au lieu de descendre, gravit un peu plus les marches du top15
  • La victoire éclair à Nantes n’a pas eu lieu, tout comme le remboursement qui, comme à son habitude, n’est que très rarement au rendez-vous

Bref, c’est pas très glorieux. Pour ne pas me prendre un retour de hache du nain si jamais il fait le prochain CN, il faudrait quand même éviter que je me plante sur mes pronos là.

Donc, disons qu’on va miser sur une hausse du Harem de Zalou et un maintien du podium en l’état. Je ne vois pas trop un changement dans les partis du top15 arriver, mais on peut être surpris ! D’ici 2 CN, j’espère voir à nouveau un canard à la mairie de Nantes et, osons-le, un nouvel échec de Gameknight à obtenir le remboursement. Fais moi mentir maintenant !

Coin coin chers lecteurs !

Auteur : Girard

Girard est un joueur de VotezPourMoi depuis le 28 mai 2016. Se faisant connaître avec le LabolitiK, il devient plusieurs fois ministre puis président, et s'engage dans VPMédias en mai 2017. Celui que l'on surnomme le canard le plus célèbre de VPM (bien souvent également le plus sexy) est depuis devenu rédacteur en chef dans votre média et se spécialise dans l'analyse des régionales.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
9 votes | 4,56/5
On charge !

4 commentaires

  1. Il est temps de commencer à écrire un livre plutôt, quelle belle histoire ^^
    Attention l’Auberge arrive, trembleeeeeez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »