Les couilles lisses du lac en pagne : 3ème partie

Il avait les mains moites.

 

« Putain, je pue de la gueule », qu’il me dit, le Dragalex.

« Mais non, déstresse man ! », lui dis-je gentiment.

Mais c’est vrai qu’il puait violemment de la gueule, le bougre.

Il faisait les cent pas dans sa loge, alors que sa maquilleuse lui gueulait dessus pour qu’il somme une bonne fois pour toute s’asseoir. Le stress à son comble, il régurgita même son petite-déjeuner sur la pauvre femme qui n’avait rien demandé, si ce n’est faire son métier en toute sérénité. Thon crudité !

 

http://bit.ly/12aBVaw

 

Soudain, quelqu’un lui fait signe que c’est à lui. Ni une ni deux, il se jette à mes pieds : « Stp, vas-y toi, sois candidat, gagne fais ce que tu veux, mais je veux pas me recevoir de tomates dans la gueule ! ».

Le pauvre …

« Zen, Dragalex ! Les stocks de tomates ont été épuisé depuis le mandat dernier, tu ne risque rien … ». L’humour ne semblait pas marcher sur notre pauvre ami, qui tremblait comme une feuille, se dirigeant vers la scène. La tension était palpable. Le Grand Moment allait arriver …

 

Il fît un pas sur l’estrade, manque de trébucher tel une Mylène Farmer devant l’Élysée, à la différence que lui ne porte pas de talon … Enfin, tout dépend des circonstances. Mais c’est … spécial. Bref.

Il vérifie que le micro marche, se prend même pour une rockstar de la musique avec son « Un deux, un deux », et entame son discours.

 

Dans les tribunes, la troupe des soutiens est belle et bien présent. Talisman à même ramené les bières, ce qui fera le plus grand bonheur de nos confrères.

Shado se ronge les ongles.

Dav’ se ronge l’épaule.

Talisman ronfle.

 

Geostar, Loulou, Anony, Magne, JDF, et j’en passe, ont eux emmené toutes leurs pancartes pour soutenir ce bon vieux Dragalex. Plus vieux que bon,d’ailleurs.

Dans la salle, c’est le silence. Un silence morbide, comme ceux après une blague pas fraîche de Drag’. Incroyable.

Le comble est à sa tension, les lumières rivées sur le buste de notre candidat, les yeux des spectateurs sur son visage – et, entre nous, également sur le buffet qui les attend à la fin du meeting -, c’est à présent à Dragalex d’agir.

Auteur : Krustyfrancky

Amateur de frisbee, adepte du lancer de nains et réel fan de tondeuses à gazon, Krustyfrancky est un personnage comme tous les autres, appréciant contempler les jeunes filles dans la rue et caresser les murs de sa chambre. Le jour, marchand de crème solaire en Bretagne, la nuit, gogo danseur dans une maison de retraite à Brest, Krustyfrancky est totalement épanoui dans sa vie, même si le malheureux vit désespérément seul.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
Pas encore de notes sur cet article, soyez le premier
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »