Voisine sans voisins, 2 ans de constats, de réussites, d’échecs

Hello la compagnie !

Vous n’avez pas fini de m’entendre, prochainement, un petit feuilleton sur ma dernière campagne, à Marseille, vous sera proposé. Dernière campagne, vous avez bien lu. Prochainement, une autre aventure m’attends, mais je vous promet une chose, je ne m’arrêterais pas ici personnellement.

Comme vous l’avez lu, l’objet de cette article sera autour de mon expérience de jeu solitaire sous Voisine sans voisins.

Pour commencer, j’ai commencé en 2015 VPM, sous Romainlemaire. Des débuts chaotiques, j’ai dû apprendre à me faire au jeu. J’ai souvent balancer des tomates sur Talisman, mais je n’oublierais jamais que c’est aussi lui qui m’as lancé dans le jeu. Et même s’il est peut être trop tard, je le remercie. (3 ans quand même pour avoir un merci, balèze !).
J’ai souvent switché de parti, j’ai aussi créer mon parti (Les radical’s) qui a obtenu un score maximum de 9.8% en influence et un 3ème place. (à titre de comparaison avec VSV – Voisine sans voisins), j’ai fait mieux. J’ai aussi intégré de grands parti et rejoint des plus petits. Ma plus grande fierté, c’est l’alliance partisane, où j’y suis avec peaudecrocodile depuis mes début, à l’époque géré par Moustache et aujourd’hui géré par Anetheron et moi même. (Le retour de Bnjiji ?).

Partir en solitaire

Voila donc, il y a 2 ans, en janvier 2016, je me lance un pari fou, créer un compte où l’objectif serait d’oublier les partis. Je ne savais pas à l’époque jusqu’où cela pourrait me mener.

Je démarre donc dans des petites campagne, je me constitue une caisse, au début, je jouais sans crédits. Je faisait donc mes économie tel un hamster qui mettrais des noisettes dans ses joues. Au bout de 10 campagne, ma cagnotte est constituée, je pars donc à la conquête d’une ville à apprivoiser de plus de 100 000 habitants.

Mon dévolu se jette sur Perpignan. Oui, Perpignan, cette ville où lorsque je suis rentrer le climat était idéal pour faire une percée. Première campagne, première étoile, j’arrive a être élu au bout de la 2ème campagne après la chute de mon allié Boudeau (alliance partisane).  Vous le savez aujourd’hui, cette victoire ne sera pas la dernière.
Je continue de me constituer une caisse, j’arrive, à ma grande surprise, à obtenir des F.O, je maintient donc ma caisse à 1M5. Largement suffisant.  Je devais donc faire aussi attention, au delà de 2M, je ne pouvais plus entrer dans la merveilleuse ville de Perpignan. Et c’est ainsi que pendant 17 campagnes, je gagne la mairie de Perpignan, avant que Uldarie (les warthdogs) vienne à bout de cette dictature. Je lâche rien, et suis ré élu un mois plus tard.

Je fais un arrêt au jeu. Je pense avoir fait le tour. J’ai besoin de challenge, de défi, le jeu ne m’en apportais plus.

Je reviens donc en Mars 2018, un après mon arrêt, je décide cette fois de marquer définitivement mon empreinte sur le jeu et ainsi être le détenteur de tous les records à Perpignan.

Je ferais même mieux, à l’issu d’une campagne ou mon allié (Ambohijatovo) et Youngt (Mon allié suivant) m’ont suivis, j’obtient pas moins de 100% au second tour. Sans eux deux, rien de cela n’aurait pu être possible. En effet, avec eux, nous avons jeter notre dévolu sur le 4ème joueur (dont j’ai oublié le nom, le pauvre!) et cela à permis ce score. Ambo, n’ayant pas fait de débat et ayant utilisé ma trentaine de militants, je me savais couvert.

Mais une fois cela, fait … Dans quel challenge aurais-je pu me lancer ? Ma décision est prise : Je dois prendre des grandes villes.

Prendre des grandes villes

Ma plus grande mairie était Montpellier avec l’alliance Partisane. Mais ces deux victoires à Montpeul, je les dois à Ourson qui avait fait le job, j’avais simplement maintenu le score.

C’est ainsi que j’arrive à Nice. Cette fois, première,  je dois utiliser des crédits. En effet, la limite des parti solo arrive là. Je dois me constituer une caisse supérieure à 1M5. Je me lance donc dans des campagnes d’affichages et me fait une caisse confortable. Mon objectif était simple : Devenir maire. Et encore … dans ma tête, si j’étais élu maire, ça aurait été un exploit pour moi qui n’ai jamais véritablement gagner de grandes mairie. J’arrive même à affaiblir mon principal opposant, qui deviendra aussi mon allié, Fannyyy. Je ferais finalement mieux que d’être élu maire, je battrais le record du score au second tour à Nice !

Après avoir obtenu la région PACA, je me lance dans Marseille. Pourquoi Marseille ? Tous simplement car la ville n’avait pas eu de joueur et que je voulais y remédier. Qui plus est, c’est la 3ème plus grande ville, un challenge deux fois plus gros que Nice. J’avais longuement hésité avec Bruxelles. Être roi de Belgique, ça en jette ! Mais la catalane m’as fait de l’oeil. Là encore, je dois user des crédits (stock d’affiche plus grande + constitution de caisse conséquente.). Avec 4 F.O dévoilé, je n’arrive plus a en obtenir. La suite, on la connaît, je deviens maire de Marseille et bat encore un résultat de score au second tour. Mon principal opposant accusera les crédits et la chance dans la réussite de mes meetings. Je dirais pas que cela est totalement faux, mais il y avait moyen de gagner Marseille pour lui, il n’as simplement pas user de la bonne stratégie.

Alors, maintenant que je vais mettre fin à mon aventure solo (il est la le scoop, voisine sans voisins, c’est fini !) pour partir vers une plus grande aventure, quel enseignement je tire de ces 2 ans en solitaire ?

  • Les enseignements positifs.

Avoir un parti solitaire n’est pas un obstacle, c’est un fait. On peut être secrétaire ET trésorier. Ce qui apporte l’énorme avantage de pouvoir se mettre constamment le salaire maximum. (A Marseille, j’étais à 350 000 plkss quotidien).

On peut marquer le jeu seul, et ainsi, avoir sa propre réussite attribuée. Car oui, quand on gagne une grande ville qui apporte 10% au CN, on va féliciter le parti, pas le joueurs. ça c’est un problème. Les joueurs te félicitent directement, c’est valorisant. Parlons pas de Bananus qui s’en cogne, heureusement que vous êtes là vous <3 !

Pas de trésorier qui se barre avec la caisse ! Quel pied !

Pas besoin de négocier quoi que ce soit pour avoir le salaire que tu veux.

  • Les enseignements négatifs.

On s’fait chier ! On a personne à qui parler dans son parti. D’ailleurs, c’est intéressant, j’ai plus d’ami sur mon compte Voisine que sur mes deux autres comptes …

La caisse est limitée et nous ne pouvons pas faire d’investiture. En réalité, c’est un petit frein car si tu sait moduler ta caisse, tu peut entrer ou tu veux.

L’utilisation massive de crédits pour pouvoir survivre au grandes campagnes. (Bien que, peut être que si mon compteur de F.O était à 0, j’aurais peut être pu en utiliser moins.) A titre d’exemple, c’était en moyenne 20 crédits utilisé chaque jours (pour remonter la caisse de 300 000).

Pas de porte parole, donc négociation de coups de PP plus difficile.

  • Mes pistes d’améliorations.

C’est chouette un parti solo, mais pour moi, ça contient trop d’avantages. Il faudrait renforcer les partis. Si un parti en solitaire peut aller aussi loin qu’un parti avec 16 joueurs et plus de 20 étoiles (J’ai battu le Purple conneXion avec 10.02% au CN.) c’est qu’il y a clairement un problème d’équilibre et de surreprésentation.

Le vrai problème est la caisse, plus on est nombreux, plus les salaires sont à partager, plus les campagnes sont difficiles.

Alors, pour ou contre les partis ?

Auteur : Voisine

Tribune aprouvée

Cet article de la Tribune Libre a été sélectionné et placé à la une de VPMédias par les rédacteurs en chef en reconnaissance de sa qualité.

Auteur : Voisine

Avec La Tribune Libre de VPM, c'est vous qui faites vivre l'actualité. Ouvertement ou anonymement, vous pouvez librement écrire une contribution, un argumentaire, réagir, participer à un débat en envoyant un article à VPMédias.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
11 votes | 3,82/5
On charge !

16 commentaires

  1. Et bien …

    Merci beaucoup au admin du vpmedias, les améliorations visuelles apportés apporte un réel plus à l’article sans le dénaturé. Je valide ces modifications !

  2. Intéressant cet article, j’étais passé à côté de ton parcours. Le jeu en solo peut être passionnant, mais dès qu’on ne peut plus gonfler sa caisse avec les meetings on prend l’eau.

    Je vois que ta réponse à ce problème fut les crédits. 20 par jour, cela fait environ 600 par mois. Si tu prends les 100 crédits à 21 euros à chaque fois… Environ 120 euros par mois. Tu ne l’as peut-être fait que sur Marseille, mais j’imagine que tu as dû en prendre un peu pour Nice, même si c’est moins.

    Sur un an, ça fait beaucoup. Peut-être as-tu dépassé les mille euros dépensés. Ma question est la suivante : Est-ce que, avec le recul, ça te paraît valoir le coup de dépenser autant d’argent IRL pour battre des records sur le jeu ?

  3. Salut Kropo, ton analyse est erronée, laisse moi t’expliquer ^^

    la moyenne est de 20 crédits par jour. J’ai bien dis la moyenne. Ce qui m’as coûter le plus cher en crédit c’était de me constituer une première caisse.
    Pour avoir des crédits, j’ai hacker le jeu, donc voila … Plus sérieusement, ça vaux autant le coup que de payer un abonnement à XXX TV ou à XXX Magazine ou à XXX trucmuch ou encore XXXStation4.

    La question, c’est pourquoi créer un parti solitaire ? Si tu vise des record dans des villes moyennes, c’est plus accessible. Comme je l’ai indiqué, perpignan était fait sans crédits.

    Une fois que je voulais passer la vitesse supérieur, j’avais 2 options. Soit le faire avec Voisine mais dans ce cas, ça incluait un coup en €.
    Soit, je décide de le faire sur un autre de mes multis, mais les moyens accordés par les autres partis seraient moindre.

    Vpm, c’est pas plus de 100€/an. A titre de comparaison, j’ai dû payer 350€ mes pneus, 600 mes amortisseurs, 350 plaquette + Disque arrière. Ou encore, mon forfait téléphonique me coûte 420€/an.
    Alors bon, 10€ par mois, ça vas, c’est pas un gros coût.

  4. N’oublie pas non plus que cette utilisation de crédit à eu lieu car je ne pouvais plus faire de F.O mon compteur étant à 4 je n’arrivait plus a en obtenir. ça m’aurait coûter moins cher en crédit de choper un F.O

  5. On se bat pas, on discute !

    Oh lala, le clown il sait pas discuter alors il croit que tous le monde se dispute tous le temps. Mais, mon amis, on discute la :D

  6. J’ai tjrs trouve que l’idéal pour gagner c’est un petit parti. Entre 4 et 8 joueurs. En haut de ça les petites villes te coûtent trop cher.

    Par contre un gros parti c’est plus le fun ^^ meilleure ambiance.

    Donc au final ça dépend pourquoi tu joues

  7. Bel article ! D’accord avec Val, deux expériences de jeu complètement différentes. Seul dans son parti ne semble pas rentable (usage de crédits) effectivement donc pour moi cela perd pas mal de son intérêt.

  8. Tout dépends ce que tu compte faire de ton parti. Perpignan est pour moi l’exemple qu un parti solo peut être utile si tu souhaite une dictature ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »