Désillusion face au gouvernement

Qui aurait cru qu’un jour je me tiendrais ici. La reine est là, face à moi, à portée de flèche. Elle est rayonnante, majestueuse, tout simplement sublime.

Et cette salle toute parée d’or. Et ces fenêtres si grandes et brillantes à travers lesquelles les immenses jardins royaux sont visibles. Mes yeux brillent, je suis émerveillée devant toute cette somptuosité qui, bien que je sois habituée à voir de belles choses, est toute nouvelle pour moi.

Mes yeux se posent sur tout, effleurant les moindres détails de la pièce afin de ne pas en perdre une miette, d’imprimer ce lieu magique au sein de mon esprit.

Mais… qui sont ces énergumènes près de la reine ?

Elle est entourée d’une étrange ménagerie. Un lion, un lapin et un être en armure se tiennent droit, fiers, derrière elle. Tandis que près d’eux, un crocodile et un homme à gros nez s’amusent à appuyer sur des boutons en riant aux éclats.
Mais… c’est quoi ce bordel ??

L’on m’avait tant vanté la beauté et l’intelligence des puissants du royaume et voilà que face à moi je ne trouve que de vulgaires gugusses bien loin de l’image que je m’étais faite d’eux.

Quelle déception… Toute la magie du lieu s’est évanouie, remplacée par un amer sentiment de tristesse. Quelques heures avant, aux portes du palais, je me sentais pousser des ailes. La reine avait vu mon talent, la reine voulait de moi près d’elle, quelle joie ! Quel bonheur que de pouvoir passer mes journées entières à côtoyer les plus grands penseurs du royaume, tout en étant à proximité de mon casquou sans qu’il ne puisse rien y faire ! Quelle arnaque !
La tristesse envahit mon cœur, se mêlant à de la colère, colère face à tous ces mensonges, à cette trahison.
Instinctivement, je me dirige vers la porte. Il faut que je quitte ce lieu avant de devenir violente et de distribuer des flèches aux gens, quelle mauvaise première impression je ferais sinon. M’obligeant à me retourner avant de sortir, je fis s’incliner ma tête en direction de la reine, avant de me précipiter dans les immenses et majestueux couloirs du château.
Elle m’a trahie… ils m’ont tous trahi…. Je dois me venger !
C’est en courant que je sors du château, bousculant au passage de nombreux passants. Il faut que je retourne dans ma forêt, elle, ne me trahirait jamais. Il est trop tard maintenant, j’ai accepté de rester près d’elle et la parole d’un elfe est précieuse. Pour m’en sortir, il n’y a qu’une chose à faire : faire tomber la reine et tous ceux qui l’entourent.

Suite ?

Auteur : Legend

Avec La Tribune Libre de VPM, c'est vous qui faites vivre l'actualité. Ouvertement ou anonymement, vous pouvez librement écrire une contribution, un argumentaire, réagir, participer à un débat en envoyant un article à VPMédias.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
9 votes | 2,22/5
On charge !

3 commentaires

  1. Ce n’est pas comme si tu ne savais pas qui été ministre quand tu es rentrée au gouv :P

    « un être en armure », c’est tout ma chérie ? …. :(
    Et dire que l’on va bientôt se marier ! Je suis très triste….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »