Régionales de Juin 2020 : Remue-région dans les ménages

« Nous sommes en mai, et en mai, je fais ce qui me plaît. »
— Jesuiscahuzac, dans Résultats régionaux de Mai 2020

Et en juin, place au coin coin !

Alors que notre cher Robert tardait à publier son article sur les résultats du mois dernier, pour ne finalement jamais le terminer ni le publier, la direction de VPMédias faisait appel à l’une de ses plus précieuses plumes en la personne du preux canard qui écrit ces lignes. On ne l’avait plus vu dans les couloirs tortueux de VPMédias depuis plusieurs années ; son dernier article avait fait tâc… enfin son avant-dernier article était vraiment plutôt assez franchement très bon. C’est quand même pas pour rien qu’il n’a jamais été récompensé pour ses articles !

Bref.1

Il doit être autour d’à peu près 13h, vers 15h15, quand Girard quitte sa mare. Il se dandine sur ses deux pattes palmées, enchaînant un pas après l’autre avec une minutie toute modérée. Il a peur. Il sait qu’il n’est pas suivi ; et ça l’inquiète. Il n’est pas habitué à ne pas être suivi. Il faut bien dire qu’il n’est plus habitué à autre chose que sa paisible mare. Il a peur. Mais à vrai dire il ne sait pas trop pourquoi. Il tourne à l’angle d’une rue pas sombre du tout (vu qu’il fait jour), il ne se retourne pas. Il sait qu’il n’est pas suivi.

Il continue ainsi pendant plusieurs minutes, de pas très longues minutes. Et puis point à l’horizon le bâtiment qui accueille les bureaux de VPMédias. Plus normal que jamais, c’est pas très louche. En fait, c’est même plutôt très habituel, sauf que l’habitude Girard ne l’a plus. Et ça, ça lui fait rien. Arrivé devant la bâtisse, le voiturier ne vient pas l’accueillir. Déjà, parce qu’il n’y a pas de voiturier, et puis parce qu’accessoirement, Girard est à pied.

Avec sa queue et son canif2, il pénètre dans la place. Personne ne le reconnaît ni ne le salue ; en fait, les bureaux sont vides, personne à l’horizon. Devant l’accueil, la file d’attente s’étend sur une certaine distance. La standardiste le salue, et Girard lui répond d’un geste de la palme l’invitant à repasser dans son bureau plus tard dans la soirée (il faut bien reprendre les bonnes habitudes). Seulement, il lui faut d’abord retrouver son bureau dans les dédales de VPMédias. Il s’agit en fait d’un grand immeuble de plusieurs centaines de mètres de haut, qui surplombe tout VPM de son regard bienveillant (l’Oeil rougeoyant de Bobby scrute d’ailleurs chaque citoyen avec attention). Le canard se lance dans le couloir, dans une marche qui lui semble interminable. Ses palmes mouillées font clap clap à chacun de ses pas, de sorte que tout le monde ne remarque bientôt plus que lui. A mi-chemin, il entend des explosions dans une salle : c’est Magne qui expérimente la prochaine version de Magnebot.

Au bout du couloir, il y a l’ascenseur. Girard est accueilli par un groom qui tient dans sa main droite un café encore fumant. En fait c’est sans doute un stagiaire. Il observe l’immense tableau de bord de l’ascenseur. 58e étage, c’est là qu’il doit aller. Il appuie sur le bouton, une goutte de sueur ne perlant pas sur son front plumé. Au bout de trois étages, ding l’ascenseur s’arrête au sommet du building. Girard sprinte jusqu’à une fenêtre, grimpe sur le toit et marche jusqu’à l’escalier de service. Il entreprend alors de le monter, avec effort. Au bout d’une bonne demi-heure, il est au premier étage. Devant une fenêtre. Qu’il casse d’un violent coup de patte palmée, pour pénétrer à nouveau dans l’enceinte de VPMédias. Il sort de la pièce, et se retrouve dans un couloir, son couloir. « Troisième porte à gauche », se remémore-t-il.

A la sixième, il tourne à droite, ouvre la porte, et la voit : sa machine à écrire, telle qu’il l’avait laissée sur son bureau. Il entre, se poste devant son bureau, se penche, son postérieur bien en arrière, et s’arrache une plume. Alors, il prend place dans son fauteuil en cuir de belge, et s’assied. Il sort une bouteille d’encre d’un tiroir, y trempe sa plume, sort un parchemin et se met à taper à la machine :

R É S U L T A T S   R É G I O N A U X   D E   J U I N   2 0 2 0

 

Coin coin chers lecteurs !

 

Résultats officiels de Juin 2020

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Ghool Les enfants gâtés
Belgique Nightmare La Soucoupe violente
Bourgogne Franche Comté Tarik Leaders Unis 2.0
Bretagne Drogon Parti de drogon
Centre Val de Loire Mohakebe Les enfants gâtés
Corse Robertleretour La Caisse Noire
Grand Est Ertuen Laguna TEAM
Hauts de France Tontonfernand Parti de tontonfernand
Ile de France Barbiegirl Parti Loyal de l’Ouest (PLO)
Normandie Midaille Parti de trankillemile
Nouvelle Aquitaine Mrcanard Le Cercle Des Ancêtres
Occitanie Barbebleu Laguna TEAM
Outre Mer Lorn L’Auberge Franco-Belge
Pays de la Loire Lemole Les Aventuriers du Vote
Provence Alpes Côte d’Azur Ttofer C’est l’heure de l’apéro
MagneBot©

 

Évolutions du classement en Juin 2020

Parti Nombre régions Progression Régions
1. Les enfants gâtés 2 +1 Centre Val de Loire – Auvergne Rhône Alpes
2. Laguna TEAM 2 = Grand Est – Occitanie
3. Parti de tontonfernand 1 = Hauts de France
4. Parti Loyal de l’Ouest (PLO) 1 ENTREE Île de France
5. C’est l’heure de l’apéro 1 ENTREE Provence Alpes Côte d’Azur
6. Leaders Unis 2.0 1 -1 Bourgogne Franche Comté
7. Le Cercle Des Ancêtres 1 ENTREE Nouvelle Aquitaine
8. Parti de trankillemile 1 = Normandie
9. Les Aventuriers du Vote 1 = Pays de la Loire
10. La Caisse Noire 1 ENTREE Corse
11. L’Auberge Franco-Belge 1 ENTREE Outre Mer
12. La Soucoupe violente  (ex-Harem de Starman) 1 = Belgique
13. Parti de drogon 1 ENTREE Bretagne
MagneBot©

 

Rappel des résultats du mois précédent (Mai 2020)

Région Président Parti
Auvergne Rhône Alpes Anetherondeux Les enfants gâtés
Belgique Pendulum Le Coin Secret
Bourgogne Franche Comté Daubo Parti de daubo
Bretagne Elessio Un soir de Juillet.
Centre Val de Loire Nhaivis Idées Noires
Corse Ezpoir Leaders Unis 2.0
Grand Est Zazolar Laguna TEAM
Hauts de France Tontonfernand Parti de tontonfernand
Ile de France Ganad Le Harem de Starman
Normandie Trankillemile Parti de trankillemile
Nouvelle Aquitaine Bethunois Le Harem de Starman
Occitanie Antiquaire Laguna TEAM
Outre Mer Gensdefrance Leaders Unis 2.0
Pays de la Loire Lemole Les Aventuriers du Vote
Provence Alpes Côte d’Azur Petitpoilu Le Coin Secret
MagneBot©

La tendance, mon général !

Tendanciellement, on peut dire que la tendance est plutôt au remue-ménage. Un sacré bazar s’est emparé de nos régions, beaucoup d’entre elles changeant de mains en ce début de mois de juin. Si bien que 10 régions (l’Outre-Mer, qui ne figure par sur la carte à notre grand regret, est la 10e) basculent ce mois-ci.

Au niveau des partis, on a beaucoup de sorties et pas mal d’entrées. Mais surtout, on peut constater que la Laguna Team, leader ex-aequo de notre classement mensuel, conserve exactement les deux régions acquises le mois dernier, tandis que les autres partis, même s’ils se maintiennent au classement, changent bien souvent de région.


Les régionales à la carte

 


Les enfants gâtés (2)
Laguna TEAM (2)
Parti de tontonfernand (1)
Parti Loyal de l’Ouest (PLO) (1)
C’est l’heure de l’apéro (1)
Leaders Unis 2.0 (1)
Le Cercle des Ancêtres (1)
Parti de trankillemile (1)
Les Aventuriers du Vote (1)
La Caisse Noire (1)
La Soucoupe Violente (1)
Parti de drogon (1)
• L’Auberge Franco-Belge (1)

 


L’alphabet des régions

• A comme… Auvergne Rhône-Alpes

Importance des villes : Lyon (49 %), Saint-Étienne (16,4 %), Grenoble (15,1 %), Villeurbanne (14,2 %), Bourgoin-Jallieu (2,6 %), Annonay (1,6 %), Aubenas (1,1 %)

Comme à l’accoutumée, cette région se joue principalement à Lyon, ville qui compte comme vous l’aurez lu près de la moitié des électeurs de la région3. Pourtant, une fois n’est pas coutume, le parti à la tête de la ville n’est pas celui qui a gagné la région. En effet, ce sont Les Chats Perchés emmenés par Furax qui dirigent Lyon depuis le début du mois de mai, et pourtant ce sont Les enfants gâtés qui sont arrivés en tête. Pourquoi ? La réponse se trouve dans les autres villes de la région. A Aubenas, c’est Dominik, du parti éponyme, qui a remporté la mairie quelques jours avant les régionales et qui a donc réussi à s’emparer de la région, au nez et à la barbe des grands partis du top 15 ! Non vous ne rêvez p… en fait si, un peu quand même. Villeurbanne et Grenoble (de vraies villes, pas des bleds paumés) sont tenues par les gâteux, tandis qu’à Lyon, Ghool fait la cours en tête. Il était donc logique que la région leur revienne avec le score honorable de 50.43% des votes.

 

• B comme… Belgique

Importance des villes : Bruxelles (58,7 %), Anvers (25,8 %), Liège (9,7 %), Bruges (5,8 %)

La plus française des régions de VPM est elle aussi dominée par une ville, la belle Bruxelles. Et c’est donc là-bas, au milieu du bruit des friteuses et des effluves d’huile, que la région s’est jouée. Kropo, de la Soucoupe Violente, a ainsi repris la ville au bout de près de 4 mois de lutte acharnée, délogeant à l’occasion la prodigieuse Pépites du non moins prodigieux Coin Secret. Dès lors, l’avance du presque4 prodigieux Pendulum à Anvers ne peut arrêter les violents, qui prennent donc la région avec 40.40% des suffrages.

 

• B’ comme… Bourgogne Franche-Comté

Importance des villesDijon (49,1%), Besançon (36,4%), Dole mon amour (7,3%), Autun (4,4%), Varennes-Vauzelles 2,8%) 

Il y a deux mois, Dijon était une ville violente. Il faut dire qu’elle représentait à elle seule plus de 77% des électeurs, ce qui en faisait une ville-région. Dès lors, la corruption y faisait rage, et les campagnes à 12 étaient monnaie courante. Depuis mi-avril et la réouverture de Besançon, fermée en mai 2019, Dijon respire un peu plus : on n’y compte aujourd’hui plus que 8 joueurs, ce qui est légèrement en-dessous de la moyenne des villes actuellement, tandis que 7 joueurs se disputent actuellement Besançon. La compétition pour la région n’en demeure pas moins serrée entre les  Les Aventuriers du Vote, les Leaders Unis 2.0 et IMPACT. Si les premiers dominent Dijon, les deux derniers ont l’avantage d’être dans les deux plus grandes villes de la région (quand bien même l’influence d’IMPACT à Dijon est marginale), ce qui explique la victoire de Tarik avec 42.75% des voix. On notera toutefois que, dans la journée des élections, les Aventuriers du Vote sont repassés premiers. Dommage !

 

• B’ ‘ comme… Bretagne

Importance des villesRennes (67,1%), Vannes (16,5%), Lanester (7,1%), Concarneau (5,9%), Dinan (3,4%) 

La belle région des crêpes, de la pluie et du Mont St Michel se joue presque exclusivement à Rennes, où une lutte acharnée fait rage pour le contrôle de la région. Logiquement, c’est Les Visiteurs qui l’emportent, grâce à leur mairie rennaise. Mais dans les faits, c’est Drogon, le maire de Rennes, qui, seul, gagne. Dans la journée qui suit les élections, il quitte en effet Les Visiteurs (parti qui semble prendre l’eau depuis quelque temps déjà, avec plusieurs départs) et garde pour lui les 500.000pk associés au poste de président de région, après son élection par 40.06% des alcooli… des bretons.

 

• C comme… Centre Val de Loire

Importance des villes : Tours (57,1%), Blois (19,2%), Châteauroux (18,3%), Amboise (5,4%)

Voilà plus d’un an que la région Centre est presque reléguée au rang de ville-région incarnée par Tours, avec la fermeture d’Orléans en mars 2019. Ainsi, on pourrait penser que le maire de Tours est logiquement le président de la région ; mais c’est sans compter sur Blois et Châteauroux. Si, individuellement, elles ne représentent pas une grande menace ni un quelconque intérêt pour les grands partis, réunies elles peuvent permettre d’obtenir les deux fameuses étoiles qui ornent le képi du président de la région Centre. C’est ce qu’ont bien compris les Leaders Unis 2.0. Distancés de loin à Tours par Les enfants gâtés de Vpmvotezpourmoi, ils ont su réaliser des scores honorables à Blois et Châteauroux, leur permettant de passer premiers… mais trop tard ! Car ce sont bel et bien les gâteux qui prennent la région au matin du 1er juin, avec 47.19% des votes.

 

• C’ comme… Corse

Importance des villes : Ajaccio (49,6%), Bastia (32,3%), Porto-Vecchio (8,6%), Corte (5%), Calvi (4,3%)

Voilà deux zigotos qui aiment bien faire parler d’eux sur VPMédias. Cette fois-ci, ils n’ont trouvé que la Corse pour apparaître dans l’un de nos articles ! Bon, voilà le moment tant redouté de les citer… il s’agit bien évidemment de Haricot et Robertleretour. Le premier fait actuellement des étincelles à Ajaccio, devant le maire sortant Kermite, tandis que le second s’est emparé de Bastia mi-mai. Et c’est ainsi que les deux lurons, devançant La Compagnie du Père Kermite et La Singerie dans les deux plus grandes villes, remportent la région avec 46.04% des électeurs.

 

• G comme… Grand-Est

Importance des villes : Strasbourg (44,1 %), Reims (28,9 %), Metz (18,6 %), Sarreguemines (3,3 %), Bar-le-Duc (2,5 %), Toul (2,5 %)

A l’Est, rien de nouveau ! C’est encore la Laguna TEAM qui remporte la région en ce mois de juin. L’explication est assez logique : Kitkat prend son envol à Strasbourg, tandis qu’Ertuen maintient son emprise sur Reims en dépassant les 45% et que le parti reste maître de Metz. Difficile pour les autres partis de les concurrencer, ce qui explique les 65% de grand-estois5 ayant porté Ertuen au sommet ce mois-ci.

 

• H comme… Hauts de France

Importance des villesLille (72%), Lens (9,6%), Soissons (8,7%), Abbeville (7,1%), Péronne (2,5%)

Au Noooord, c’était le tontooooon ! Le cas de la région Hauts de France est plutôt simple, et c’en est presque frustrant pour le grand journaliste d’investigation que je suis de ne rien avoir à écrire. Lille représente 72% de l’électorat, Tontonfernand écrase ses adversaires à Lille, Tontonfernand gagne la région avec 62.08% des votes. CQFD.

 

• I comme… Île de France

Importance des villesParis (93,9%), Saint Denis (4,9%), Bezons (1,3%)

Il n’est pas d’autre région aussi concentrée dans une seule ville que la belle (touss touss) Île de France, véritable ville-région où Paris, première ville du jeu, compte pour la quasi-totalité des électeurs. Une région farouchement disputée, à la faveur des campagnes parisiennes, dont la présidence revient généralement au maire de Paris. C’est donc en toute logique que le Parti Loyal de l’Ouest (PLO), emmené par Barbiegirl l’emporte avec 42.84% des suffrages parigots. Toutefois, quelques jours plus tard, c’eût sans aucun doute été Le monde est à nous, la très fière Elegante ayant ken Barbie à Paris.

 

• N comme… Normandie

Importance des villesLe Havre (45,5%), Caen (28,1%),  Evreux (13,1%), Dieppe (7,8%), Lisieux (5,6%)

Deux mois d’affilée que le Parti de trankillemile s’empare de la région. Il faut dire qu’à Caen, le SG Trankillemile verrouille la ville depuis sa réouverture en avril, recrutant même son dernier adjoint en date dans son parti pour s’assurer la mainmise sur la région, tandis qu’au Havre le parti peut compter sur le poste d’adjoint nouvellement acquis par Midaille. On peut tout de même noter la présence d’IMPACT et du Coin Secret dans la région, qui talonnent le parti en terme d’influence grâce à leurs postes au Havre (respectivement maire et conseiller) et à leur bon score à Caen. Ce qui reste toutefois insuffisant pour arracher la région à Midaille, qui l’emporte avec 46.42% des votants.

 

• N’ comme… Nouvelle-Aquitaine

Importance des villesBordeaux (56%), La Rochelle (16,7%), Mérignac (15,6%), Bègles (5,1%), Saint-Junien (2,4%), Parthenay (2,2%), Cognac (2%)

Voilà une grande région que la Nouvelle-Aquitaine, dont la lutte se focalise pourtant sur Bordeaux. L’explication est plutôt simple, La Rochelle et Mérignac sont des villes trop petites pour intéresser (voire tout simplement, être accessibles) les grands partis. Si bien que, depuis la fermeture de Limoges en novembre 2019, tout se joue uniquement à Bordeaux. Ainsi, c’est Mrcanard (coin coin !) du Cercle des Ancêtres, qui parvient à gagner la région avec 38.76% des voix car il était premier de la ville le matin de l’élection régionale (qui coïncidait également avec le premier tour des municipales). Et pourtant, que vois-je en ce 4 juin ? L’Union Démocratique, qui ne joue pas Bordeaux, pointe le bout de son nez en haut du classement régional. Il pourrait être très intéressant de voir, le mois prochain, un parti ne jouant pas Bordeaux gagner la région grâce à sa présence à La Rochelle et Mérignac. Néanmoins, il s’agit de petites villes où les scores sont plus fluctuants qu’ailleurs, et où tout peut basculer en l’espace d’une campagne. Sans compter sur Bordeaux, où un parti peut solidement s’installer d’ici le mois prochain.

 

• O comme… Occitanie

Importance des villesToulouse (49,6%), Montpellier (29,3%), Nîmes (15,8%), Tournefeuille (2,7%), Castelsarrasin (1,5%), Castelnaudary (1,1%)

Il s’agit de la deuxième région conservée par Laguna TEAM ce mois-ci. La mairie et une belle avance à Toulouse, une petite présence à Montpellier, une large avance à Nîmes, il n’en faut pas plus à l’équipe pour remporter la région avec 41.47% des votes. Attention toutefois à C’est l’heure de l’apéro, qui demeure en embuscade dans la région grâce à la mairie de Montpellier et sa seconde place à Toulouse, et dont les pratiques en fin d’après-midi pourraient bien convaincre les occitans le mois prochain.

 

• O’ comme… Outre-Mer

Importance des villesSaint-Denis-de-la-Réunion (59,4%), Cayenne (24,5%), Sainte-Anne (9,6%), Saint-Joseph (6,4%)

On va enfin pouvoir parler du meilleur parti de cet article sur les régionales, j’ai nommé L’Auberge Franco-Belge, dirigée par le flamboyant Girard, lui-même secondé par les talentueux et non-moins flamboyants Lorn et Sherlocck. Le mois dernier, le parti avait lamentablement échoué à prendre la région en deux semaines, après que les Leaders Unis 2.0 ont réussi à placer le conseiller municipal de Saint-Louis sur le trône régional sans réaliser de bons scores ailleurs. Ce mois-ci, les franco-belges prennent leur revanche, puisque Lorn le macaque s’empare de la région avec 52.96% des suffrages (alors qu’elle revenait à Girard, mais c’est un autre débat). Puisqu’il faut quand même analyser un minimum, et qu’il est là question d’un chef d’oeuvre de stratégie vpmienne, nous résumerons simplement leur victoire par la prise de Saint-Denis-de-la-Réunion et de Cayenne, et le maintien (plus ou moins) dans ces deux villes d’un score qui place le parti assez devant ses adversaires.

 

• P comme… Pays de la Loire

Importance des villesNantes (60%), Angers (29,5%), Challans (4,1%), Couëron (4,1%), Château-Gontier (2,3%)

Un peu moins flamboyante fut L’Auberge Franco-Belge dans ce qui est pourtant la plus belle région de VPM. On ne parlera évidemment pas de l’échec cuisant essuyé par Sherlocck à Nantes — mais une petite prétérition ne fait pas de mal pour lui rappeler que plus jamais ça. Ce mois-ci, Lemole nous donne à nouveau une bonne leçon de stratégie ligérienne. Car il n’est pas le maire de Nantes, mais celui d’Angers, tandis que son parti n’occupe aucun poste dans la cité des ducs. Jouer les Pays de la Loire implique en effet de ne pas uniquement se concentrer sur Nantes, mais de la combiner avec Angers, ce qu’ont bien compris Les Aventuriers du Vote. Si bien que ça fait déjà deux mois qu’ils l’emportent à chaque fois au nez et à la barbe du maire de Nantes, ici avec le score honorable de 57.96%.

 

• P’ comme… Provence Alpes Côte d’Azur

Importance des villesMarseille (57,8%), Nice (23%), Toulon (11,4%), Antibes (5%), Orange (1,9%), Briançon (0,8%)

Terminons ce tour d’horizon des régions par une victoire qui met un terme à la longue dictature de Petitpoilu en Provence (qui dure quand même depuis janvier). Les partisans de l’Apéro ont en effet réussi à détrôner le plus illustre des SG du top15 alors même qu’il venait d’enchaîner une nouvelle victoire à Marseille à l’issue d’une campagne haletante. Une victoire de peu, illustrée par l’avance de  8pts de Segalle au matin du premier tour dans la ville. Alliée à une présence à Nice que le Coin Secret n’a pas, la victoire leur revenait logiquement. Et ils prennent donc la région avec 42.06% des voix.


Allersretours

Concernant les départs, bison futé voit plutôt rouge : ça se bouscule sur les routes du classement régional. On accueille ainsi le Parti Loyal de l’Ouest (PLO) en Île de France, C’est l’heure de l’apéro en PACA, Le Cercle Des Ancêtres en Nouvelle-Aquitaine, La Caisse Noire en Corse, L’Auberge Franco-Belge en Outre-Mer et le Parti de drogon en Bretagne.

Du côté des retours, ça se bouscule un peu moins, quoique le Coin Secret semble assez pressé de nous quitter en perdant deux régions. A sa suite, on retrouve le Parti de daubo qui dit adieu à la Bourgogne, Un soir de Juillet qui perd la Bretagne et Idées Noires qui décidément veut s’enfuir de Corse.

Pour ce qui est des hausses et des baisses, il y a si peu à écrire qu’on peut le faire dans la foulée : une région de plus pour les gâteux (le Centre) et une de moins pour les Leaders Unis 2.0 (l’Outre-Mer).


Et finalement, c’est à peu près tout ! Pas de paris parce que votre dévoué canard doit bien vous avouer qu’il est plutôt mauvais pour ça, et donc c’est déjà la fin de ce bel article.

Se retrouvera-t-on le mois prochain ? Vaste question qui, là, mérite peut-être qu’on ouvre les paris !

Coin coin !

 

Auteur : Girard

Girard est un joueur de VotezPourMoi depuis le 28 mai 2016. Se faisant connaître avec le LabolitiK, il devient plusieurs fois ministre puis président, et s'engage dans VPMédias en mai 2017. Celui que l'on surnomme le canard le plus célèbre de VPM (bien souvent également le plus sexy) est depuis devenu rédacteur en chef dans votre média et se spécialise dans l'analyse des régionales.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
12 votes | 4,50/5
On charge !

12 commentaires

  1. Je retiens :
    *Mérigance
    *les légendes de la carte
    *l’oubli de Saint-Louis
    *You are fake news, Angers compte pas du tout pour la Région

  2. J’ai tout lu (sauf les régions parce que je m’en fous des autres) et tu as une très belle plume. Bravo.

  3. Très cher Fysk, toi qui as été stagiaire pendant moult années, tu sais bien que le métier de journaliste est difficile (et dangereux), d’où mes erreurs. Enfin pas que mes erreurs d’ailleurs, parce que c’est aussi la faute à ce pape de Magne qui nous a foutu Saint Louis dans le Grand Est ^^

    Petite immersion dans les bureaux de VPMédias :
    « Girard : c’est vrai que St Louis n’apparaît pas sur Magnebot dans la région Outre-Mer
    Magne : J’ai rajouté Saint Louis dans la semaine pourtant
    Après je me suis peut-être trompé de région
    Girard : C’est malin ça ^^
    Magne : Ah, elle a déménagé dans le Grand Est, sympa aussi non ? »

    Par contre Angers, it’s the truth only the truth and nothing but the truth :fouet:

  4. Sur VPM, c’est en tout cas en Outre-Mer ^^ Mais comme on dit…l’erreur est humaine ! Mais en tout cas Saint-Louis a bien retrouvé sa place « normale ».

  5. J’ai pas compris le pb avec Saint-Louis. Des Saint-Louis, en France, y en a à la pelle. Le Saint-Louis de VPM, vu le nombre d’habitants, c’est bien la ville d’Outre-Mer, et pas celle du Haut-Rhin qui n’a « que » 20000 habitants.

  6. Canard plus populaire ??? Tu rêves ! Le jour où tu feras partie du partie des Cocottes effarouchées, on en reparlera !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »