[Carnet de Campagne] Maxdeniiice à Besançon

Maxdeniiice, je suis. Mon histoire, je vais raconter.

J’ai 7 ans. Je suis né le 03 mars 2008 sur la ville Nice. Mon père est décédé à la suite d’un traumatisme crânien dû à un coup de valise. Ma mère n’a pu subvenir à mes besoins de futur politicien. Elle m’a abandonné l’été 2008 à la Cathédrale Saint-Paria, à Bourges.
Depuis, je recherche le chemin pour retourner dans ma ville natale, la ville niçoise.

Besançon a été une des étapes de mon périple.

Quand j’y suis allé pour la première fois, Besançon venait d’être prise par Gclement. Lors de ma dernière campagne là-bas, la troisième, il se préparait à devenir dictateur tel Krusty avec son village. Gclement avait tout prévu : les plans pour construire son Palais Royal, l’ouverture de son compte en Suisses, le pillage des ressources… Tout, sauf l’arrivée des Rebelles Académies à cette campagne. Et ces Rebelles étaient futés : ils connaissaient le point faible du Parti Génitale auquel appartenait Gclement. Cette faiblesse sont les femmes. Thepeste, femme Rebelle, y a donc été investie.

Le 21 décembre, Bananus a annoncé en fanfare le début de campagne. Pour ma part, je cherchais à travers l’herbe un Panda, une Laju, une Sengel ou un Sauvage à faire rôtir. Au lieu de ça, j’ai trouvé un Slip puant, Pifpaf.
Tandis que je faisais des découvertes tel Christophe Colomb découvrant l’Asie, les autres campagnards n’ont pas entendu le départ d’une campagne mais celui d’une bataille. Ils prenaient des valises, tapaient, assommais. L’un a perdu deux leaders, l’autre a été mis k.o. (0%), un autre s’est tapé l’affiche. C’était dur à voir, c’était un vrai désastre.
Dans mon coin, après avoir trouvé un rat des champs, j’ai fait un petit barbecue. Le préfet s’est invité. Le journaliste a insisté pour me faire une interview. Euh… Plutôt me voler mon rat. Et l’autre, me voler mon argent. Oui, j’ai été pris comme victime.

Les plakass volaient, les tomates rebondissaient. Ses beaux cheveux blonds flottaient au vent. Ses beaux yeux bleutés avaient un si beau reflet. Ah oui, c’est mon reflet qu’il y a dans ses yeux. La classe !
Elle s’avança avec sa machette et dans un calme religieux, la lança. Elle atteignit Gclement.
Ce n’est pas la pin-up de VPM qui a vaincu le futur dictateur mais, la Rebelle, Thepeste atteinte de strabisme.


Auteur: Maxdeniiice. Retrouvez sur cet article les textes et les participants à l’animation Carnet de Campagne.

Auteur : Maxdeniiice

Avec La Tribune Libre de VPM, c'est vous qui faites vivre l'actualité. Ouvertement ou anonymement, vous pouvez librement écrire une contribution, un argumentaire, réagir, participer à un débat en envoyant un article à VPMédias.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon (Pas encore de notes sur cet article, soyez le premier)
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »