[Carnet de campagne] Prikachu à Nîmes

Ceci est l’histoire parfaitement véridique d’une campagne, chaque fait relaté ici s’est réellement produit. Bonne lecture ;)

Durant la deuxième moitié de décembre
Les candidats à la ville de Nîmes
Ont tenté au mieux possible de répandre
Un air de festivités rarissime

En effet les sept concurrents
Représentant chacun un parti différent
Se sont entremêlé dans un combat
Que beaucoup ne gagneront pas

Dès le premier jour de pré-campagne,
Le journaliste fut corrompu
Et bien avant qu’il sorte le champagne
C’est le préfet chez lui qu’il reçu

Pendant les deux semaines de bataille
Les premiers furent prikachu et kouji
Mais avec les valises qui mitraillent
Ils connurent bien des soucis

En commençant par un jour inaccoutumé
Prikachu réussi à influencer le préfet
Et contre toute attente et sans faire exprès
L’envoya inspecter les dépenses de son allié

Constatant rapidement son erreur, il s’excusa
Et vingt crédits, pour se faire pardonner, lui envoya
Bien bête se senti le pokémon se jour là
Et heureusement pour lui il ne recommença pas

Hansphaneuf du haut de ses cinq pour cent
Valisa à mon goût un peu trop souvent
Les meneurs qui partageaient mon avis
Le firent comprendre à ses leaders mal nourris

C’est ainsi qu’il s’énerva sur le marché
Et que les deux compères l’envoyèrent bouler
Mais ce qu’ils ne comprirent pas,
C’est que malgré tous ces mots discourtois

Arc ne bougea pas même un orteil
Et conserva pour lui ses deux millions d’oseille
C’est ainsi que prikachu proposa à allen, un ami
De devenir adjoint si le conseiller était kouji

Cependant un événement inattendu ébranla toute stratégie
Et comme personne ne l’aura prévu
C’est à kouji que revint la mairie
Et allen n’eu malheureusement rien obtenu

Auteur: Prikachu, vainqueur avec cet article de l’animation Carnet de Campagne

Auteur : Prikachu

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
Pas encore de notes sur cet article, soyez le premier
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »