[ITW d’Haricot et de Lyonsuper] A l’origine de la crise au gouvernement

Ahh… La torpeur proustienne de la réminiscence. Le bonheur de retrouver le goût du temps perdu, de la madeleine que l’on mangeait chez sa Mère-grand. Une sensation aussi grisante que de passer une après-midi d’été vautré dans un transat en sirotant une quelconque sous-marque de soda.

Pourtant perdu au cœur de VPM j’étais loin d’atteindre une telle extase. Pas un visage familier, tout avait changé. Je me promenais comme une âme en peine à travers ce pays des souvenirs que j’avais quitté il y plus de 8 ans. Déjà.

Cependant quelque chose m’intriguait au cours de cette expérience régressive manquée. Il y avait partout des tracts: « RAB ! », « Haricot démission », « Une monarchie plus démocratique ! », « Frego : la promesse de 3 nouveaux mouvements d’opposition par semaine »…  Je n’y comprenais rien ! Brisant l’assourdissant silence de l’ennui je me décidais à résoudre cette énigme, j’allais redevenir un journaliste !

Je me rendais donc au siège de VPMédias, mon bureau ne semblait pas avoir été réattribué et était plein de toiles d’araignée. Le poster de notre grand fondateur Dragalex était toujours là à me fixer en dépit du fait que la moitié de son visage avait été arraché.

VPMédias avait déménagé, et le crane posé sur ma bibliothèque ne servait peut-être pas pour des représentations de Shakespeare, il pouvait tout aussi bien appartenir à un de mes anciens collègues.

Je repartais sur la route après avoir récupéré mon bloc-note, et j’interrogeais les passants sur ces mystérieux tracts encore et encore et encore… et encore… Puis après des jours de recherche alors que j’étais à la plage en train de faire la morale aux passants « De mon temps on ne passait pas ici juste pour convaincre du citoyen, on discutait ! » un homme s’est présenté à moi : C’était le ministre Haricot !

Mon enquête reprenait soudain du poil de la bête.

L’interview :

Bonjour Haricot, pour commencer j’aurais aimé savoir quelle est l’origine des critiques à ton encontre ?

Haricot : Ah ! ça viens d’il y a 1 an et demi.

J’ai commencé à me faire des ennemis quand j’ai commencé à faire le premier 100% du jeu au 2nd tour. Cela s’est amplifié avec le temps, car j’ai fais des One Shot avec des records à Nice et Marseille. Puis, j’ai one shot Paris tous ça en deux mois. J’ai commencé à essuyer des critiques, certains estimant que j’avais pas ma place dans le jeu car selon eux je payais des sommes astronomique dans les crédits. (J’en avais mais pas des milliers comme certains le prétendait).

Ensuite, je suis passé président révolutionnaire, être président ne vous attire jamais de l’amitié. Certains veulent ta place. C’est d’ailleurs ce qui se passe avec Lyon. Il utilise son poste de ministre comme tremplin pour une présidentielle.

Pour terminer, j’ai encore failli marquer l’histoire, après avoir démissionné de la présidence (j’y étais depuis 5 semaines et je voulais que ça tourne), mon multi était le premier ministrable. D’habitude Bananus rafraîchissait toujours la liste le jour J. J’ai donc enlevé puis réinscrit mon multi dans la liste des ministrable. En faisant cela, j’étais plus visible dans la liste. Sauf que le lendemain, bananus n’avait pas rafraîchit la page pour éviter que je retourne au gouvernement. Ce qui m’a mis hors de moi et mes propos étaient vraiment pas jolis. D’où le fait que mon compte Voisine a été banni.

Globalement on pourrait dire que les principales polémiques sur lesquelles se fondent tes adversaires seraient plutôt de « l’histoire ancienne » ?

Haricot : Bien sûr que c’est de l’histoire ancienne. Et je reviens plus apaisé et avec un nouvel état d’esprit. Je connais très bien mes défauts je suis quelqu’un d’impulsif, je dois travailler la dessus personnellement.

« Le pire ennemis est soit même – Mais je ne le tue car je l’aime » – Charles de Leusse

On ne peut rien me reprocher depuis mon retour. Et si quelqu’un à quelque chose à me dire, je suis toujours ouvert à la discussion.

Ces polémiques elles te suivent depuis cette époque ou ton rôle de ministre a vraiment fait resurgir ça ?

Haricot : Mon rôle de ministre à fait resurgir cela, dire l’inverse serait mentir. Je ne suis pas revenu sur le jeu suite à cet incident. Je suis revenu car Bella m’as dis qu’elle était au second tour de la prési. Alors je suis revenu et j’ai voté pour elle sans hésiter. Son soutien et sa présence m’as été très utile pour faire face aux critiques quand j’étais président.

Une fois revenu, j’ai proposé mon nom pour entrer au ministère. Elle aurait bien voulu mais avait lancé un sondage populaire. Je m’y suis inscrit et ait fini 2e. J’ai donc accepté d’être son porte parole. Une fois un poste libéré, c’était difficile car Lyon voulait absolument Dridriii tandis que moi je souhaitais entrer pour entériner ma position de porte parole.

Lyon n’as pas obtenu gain de cause suite à un vote des ministres, ce qui l’as frustré et a jouer la dessus pour faire resurgir mon passé. Bien sûr certains n’ont pas eu besoin de la réaction de Lyon. La dernière vision de moi sur le jeu n’était pas bonne.

Je voulais parler de ta relation avec Bellazelda mais tu en as déjà dit beaucoup, elle comme toi vous aviez conscience que ta nomination pouvait être un « risque politique » ?

Haricot : Bien sûr qu’on le savait ! Maintenant Bella n’est pas quelqu’un qui calcule forcément ce genre de choses. Mon mandat présidentiel était bien animé, bananus l’ayant même salué (à ma grande surprise) après ma démission. Elle savait que ministre je serais actif et ferais tout pour être visible sur le forum. D’ailleurs, depuis ma nomination, je suis quasi quotidiennement dans les 5 premiers contributeurs forum.

Sa plus grande crainte était de perdre l’amitié IRL qu’elle pensait avoir avec Lyon. Sauf que cette amitié n’était qu’illusion et manipulation. Perso, si j’ai un ami IRL qui choisi quelqu’un que je n’apprécie pas dans VPM dans un gouvernement, ça sera toujours un ami…

Vous n’avez aucun regret d’avoir pris le risque d’entrer dans une zone de turbulence relativement aux polémiques actuelles ?

Haricot : Je ne peux pas parler au nom de BellaZelda.

En mon nom, je pense pas que cela ait été un mauvais calcul. Ça a clairement relancé la dynamique Opposition/Partisan. Même si je trouve que le RP de l’opposition était vraiment fade et avait comme seul objectif : M’attaquer personnellement.

J’ai l’habitude, dans ma présidence, j’étais le premier en gouv révo à faire une monarchie et ça avait plutôt bien fonctionné. Je m’étais alloué le budget pour moi seul et les ministres avaient voté pour, une première qui a fait grincer des dents. Les choix risqués c’est ce qui peut faire d’un joueur une légende, ou bien, c’est ce qui peut l’enterrer.

A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. On pourra pas lui reprocher d’avoir pris des décisions lisses et de s’être protégée.

Ton activité au sein du gouvernement a été également critiquée par les rabistes, tu peux rappeler ta fonction exacte ?

Haricot : Officiellement mes fonctions sont « (Haricot) Avec ses écailles, sa queue et ses dents de crocodile, il devra s’occuper des cachots et des territoires. […]

N’oublions pas qu’avec sa langue de reptile, il est chargé de s’occuper de toutes les critiques à l’égard de la princesse. « 

Quel est le bilan de ton action au gouvernement ?

Haricot : Je pense avoir été présent et répondu à chacune des critiques faites à la Reine. Toujours avec dérision. C’est constatable sur chacun des topic créant un mouvement. Je ne suis pas intervenu dans ce qui n’était pas mon domaine comme l’AN qui était celui de Duc Robert. Avec Anetheron, nous tenions les geôles d’une main de fer. Faut dire que j’adore livrer à Anetheron des âmes errantes pour qu’il les remettent dans le droit chemin.

Comment tu conçois globalement la fonction de ministre sur VPM et son rapport au président ?

Haricot : La fonction de ministre n’est qu’honorifique. En réalité, le ministre est juste la pour son étoile. Il a néanmoins un rôle de modération dans les marchés.  Le président, ne peut plus rien faire une fois ses ministres nommés. Ils ont l’étoile et l’auront tant qu’ils ne démissionnent pas ou tant qu’ils sont actifs sur le forum.

Personnellement je la conçois différemment. Tout d’abord je ne me verrais pas mettre un couteau dans le dos à celui qui m’a donné ce poste. Je l’ai jamais fais ni à Atheesouhait (Le premier président à m’avoir attribué cette fonction) ni à Bella et ça ne sera jamais le cas.

Ensuite, il est pour moi du rôle du ministre d’animer le forum.

Pour moi le ministre est aussi un conseil du président. Le président n’est pas obligé de le suivre, mais il permet d’avoir un point de vu.

Certains disent que c’est aussi au ministre d’assurer l’accueil des nouveaux. Pour moi, c’est le rôle du tuteur et de l’admin.

On a parlé de tes liens avec Bella, parlons aussi de ta relation avec Lyonsuper et Lorn, est-elle selon toi la principale cause des critiques qu’ils t’adressent ? Tu parlais aussi d’un éventuel opportunisme en vue de la prochaine présidentielle

Haricot : Ce n’est qu’une suspicion. Concernant un opportunisme pour la prési de Lyon. Je peux bien évidemment me tromper. Mais il a été candidat précédemment, je verrais pas pourquoi ça ne serait plus le cas maintenant.

Lyonsuper ne m’as jamais connu IG, il était pas la quand je jouais. Il me reproche donc des faits qu’il n’as jamais connu. Je n’aime pas le joueur qu’il est. Il recule devant rien et profite des autres s’ils peuvent lui être utiles. La personne, j’ai pas envie de la juger derrière un écran et j’ai pas non plus envie de le connaître plus que ça.

Lorn, j’ai critiqué beaucoup de ses amis en jeu. Ce qui m’a valu son désamour. Avec le temps, j’apprends à apprécier le joueur. Il m’a l’air vrai et authentique.

Tu es un ardent défenseur de la présidente ce qui n’est pas forcément aussi évident pour tous les ministres, notamment ceux qui s’engagent dans des mouvements d’opposition, tu penses quoi de ces divisions au sein du gouvernement ?

Haricot : Les divisions ? Il y en aura toujours. La question est comment y faisons-nous face.

Ce sont des batailles d’égo et de personne. C’est puéril.

La présidente comment vit-elle la multiplication des critiques et des oppositions ? 

Haricot : Il faudra lui demander, ce n’est pas à moi de dire si elle vit bien ou mal cette situation qui n’est pas pour moi dramatique. On a vu pire comme révolte.

D’expérience, c’est très désagréable au début. On réagit mal, car c’est une situation qui peut être stressante quand on fait de son mieux pour les autres. Avec le temps, on apprend à faire face et à mettre de côté cela.

Le conseil que je peux lui apporter c’est de ne jamais rien attendre des autres. Qu’elle poursuive ce qu’elle pense être le mieux à faire pour elle tout en continuant à être la pour les autres comme elle sait le faire.

.

Certains ont réclamé ta tête tu penses que ta démission pourrait détendre l’atmosphère ?

Haricot : Tous les prétextes sont bons pour une révolution. Chaque président à eu droit à son opposition. Ma présence ou non n’y changera rien. Pour moi, ceux qui démissionnerais pour ça serait des débutants. Pas d’bol, je le suis plus.

Une fois que j’aurai démissionné on reprochera toujours à Bella de m’avoir nommé (pour ceux qui lui reprochent). Une fois la décision prise, il faut l’assumer. Chose qu’elle fait. De plus, je pense être en cohérence avec ce qu’attends de moi Bella. Il n’y a donc aucune raison d’une démission. Je suis peut-être plus légitime que des ministres peu présents ou qui critiquent le président qui leur a offert la place.

Pour finir es-tu satisfait du déroulement de cette interview et as-tu quelque chose à ajouter ? 

Haricot : Je te remercie de me laisser l’occasion d’exprimer mon point de vue aujourd’hui.

J’ajouterais que ceux qui n’ont pas été président, ne peuvent pas comprendre la dureté de ce poste quand on y met son cœur. VPM reste un jeu. Soyez joueur, mais ne jouez pas avec les gens. Je tiens à remercier Bellazelda pour sa confiance et de ne pas s’être démontée.

Concernant ceux que j’ai pu choqué ou blessé ultérieurement, j’en suis désolé, c’est pas ce que je suis dans la vie de tous les jours. J’ai très mal réagit à certaines situation.

Pour terminer je remercie également Bananus pour sa confiance

Le droit de réponse :

L’interview avec le ministre était finie, mais il me fallait aussi un point de vue contradictoire. Il fallait donc que je parle au Grand Duc Lyonsuper, lui-aussi ministre et apparemment précurseur des oppositions qui ne cessaient de fleurir sur le forum.  J’avais de la chance ! En raison de mon passé sur VPM je connaissais déjà le Duc et sa nouvelle adresse loin du logement royal avait été abondamment commentée dans la presse à scandale.

Je le connaissais et je savais où le trouver ça allait être du gâteau !

Malheureusement les gardes du corps du premier Duc ne semblaient pas de cet avis, selon eux les toiles d’araignée dans mes cheveux me faisaient ressembler à un clochard et j’aurais très bien pu acheter ma carte de presse VPMedias format 2009 chez un brocanteur. Je ne savais pas qu’il était fréquent pour les clochards d’être amateurs d’antiquité toutefois il fallait que je trouve une idée de génie pour ne pas être mis à la porte. J’ai alors crié « Lyon ! J’ai une interview d’Haricot et il parle de toi, tu ne veux pas donner ta version des faits ? »

Immédiatement les gorilles stupéfaits m’ont lâché et se sont écartés, je suis rentré dans le logement ducal et je me suis assis face à Lyonsuper. Je lui ai tendu mon interview qu’il a dévorée voracement sans un mot.

Puis nous avons pu commencer à parler…. Bha quoi oui dans cet article il y à une deuxième interview ! C’était dans le titre de l’article, admettez que vous êtes heureux de lire un article aussi long ! On se croirait sur Médiapart non ? Bref cessons ces simagrées cher lecteur imaginaire et voici donc les mots de Lyonsuper.

Lyonsuper : C’est marrant dans son interview il manque pas mal de detail.

Monsieur était porte parole, comme vous pouvez le voir ci dessous celui ci a exigé auprès de la princesse, un poste de ministre officiel ou il menaçait d’intégrer une opposition redoutable face au gouvernement

Et après ce monsieur m’accuse d’être manipulateur ? Excusez-moi, mais j’ai comme l’impression qu’il y a un souci dans son accusation

Du coup ta réaction a été le RAB qui a été interprété comme une opposition au gouvernement, c’était une mauvaise interprétation à ton avis ?

Lyonsuper : Ma réaction a été l’opposition, lorsqu’un président n’est plus sur le même rail que son premier ministre, il n’est plus possible de croire en quoi que ce soit du gouvernement, et je l’avais pourtant averti que haricot au gouvernement ce n’était selon moi qu’une pure manipulation ! Haricot ou encore robert son fidèle acolyte me reproche de ne pas démissionner, ils ont cru réellement j’allais leur faire ce plaisir. Le mouvement du RAB avait juste pour principe de montrer notre opposition face à sa nomination.

Donc à présent les revendications du mouvement se sont élargies ou le cœur du problème reste la cohabitation au sein du gouvernement avec Haricot ?

Lyonsuper : Si vous voulez depuis la nomination de celui ci je n’échange plus au sein du gouvernement, j’ai la chance de compter sur 2 autres collègues au gouvernement qui partage mon avis, mon cher Dridri ou encore Legend !

Par la suite une coalition de quelques joueurs rebelles a vu le jour dans le but commun de faire bouger les choses, la nomination de cet individu m’a poussé à mettre en place ce mouvement.

Depuis le debut de son mandat,  les ministres comptent pas mal d’incidents qui ont eu des répercussions, Krusty qui s’est fait limogé pour une suppression de compte, mais il y a eu aussi un autre incident auquel vous avez pu assister.

Lorsque des ministres utilisent leurs pouvoirs sur les marchés (ejecter) juste dans l’optique de faire chier un joueur, je trouve cela indigne du poste de ministre

Cela pousse encore plus a faire bouger les choses !

Qu’en-est-il des accusations de Haricot qui affirme que tu ne sers que tes intérêts personnels en t’opposant ?

Lyonsuper : On m’accuse de préparer une campagne présidentielle, et bien c’est loupé je n’envisage pas de me présenter à la prochaine présidentielles. C’est un flop !

La situation actuelle affecte-t-elle ta relation avec la présidente et le bon fonctionnement du gouvernement ?

Lyonsuper : Bien évidemment, mais visiblement elle a fait un choix, qu’il en soit ainsi malheureusement… A forcement je te dirais le gouvernement travaille au ralenti, en tout cas pour ma part, je ne suis pas ministre pour travailler avec des enfants.

Du coup comment tu vois la campagne de tomatage entreprise contre Bellazelda qu’Hulkk a lancé ?

Lyonsuper : C’est une campagne suite à la coalition, cela fait quelques semaines qu’on avait déjà entamé une discussion, un élément à prendre en compte je me suis mis d’accord avec un de mes ennemis là dessus, et c’est assez rare pour le souligner !

C’est compliqué d’être à la fois dans un gouvernement et dans l’opposition ?

Lyonsuper : C’est plutôt facile lorsque la moitié du gouvernement fait parti de l’opposition !

Et je ne prévois pas de démissionner pour faire plaisirs aux deux enfants.

Selon toi la présidente a cédé à quelqu’un qui menaçait de rentrer dans l’opposition et se retrouve quand même avec des conséquences équivalentes. Il y avait une solution pour éviter la crise  ?

Lyonsuper : Exactement, Peut être cela aurait été possible d’éviter cette crise si la princesse avait pris le choix de ne pas céder au caprice de haricot, celui-ci était critiqué avant sa nomination, sachant qu’il est contesté par certains joueurs, sa nomination au gouvernement a eu un impact négatif sur la suite de son mandat.

Il dit avoir été sélectionné par un vote au sein du gouvernement, ça serait une imposture ?

Lyonsuper : il y a eu un premier vote il était question de Lapeuchere / Dridri qui a finis en égalité et par la suite a une non décision. Un deuxième vote a été organisé une semaine plus tard entre Lapeuchere et Haricot j’ai décidé de m’abstenir sachant que la princesse était incapable de prendre une décision seule. Elle consulte tout le temps.

Alors là quelques ministres se sont prononcés, aneth a voté blanc, krusty à l’époque a voté pour haricot dans le seul but de foutre le bordel, et robert a soutenu haricot

Pour moi un président ne peut pas faire voter chaque décision, il se doit de prendre des décisions seul.

J’avais demandé à Haricot comment il concevait la fonction de ministre, et toi ? Tu dirais qu’il y à une grande différence entre vous à ce niveau ?

Lyonsuper : A ce niveau on est d’accord après il est regrettable que le poste de ministre durant ce mandat ait été sali par de très mauvais comportements.

Merci pour tes réponses, tu as quelque chose à ajouter ?

Lyonsuper : Vive la révolution !!!!!!!!

Les bonnes choses ont une fin (les autres aussi) :

Je sortais de la somptueuse résidence du chef du gouvernement, pensif. Haricot et Lyonsuper ont deux points de vue totalement opposés de la situation, ils ont pourtant beaucoup de similarités : des joueurs jouissant d’un important prestige. Très proches de la présidente, tous les deux dotés de fortes velléités d’indépendance  avec lesquels ils semblaient avoir su mener un chantage fructueux, tous les deux étaient inflexibles, et tous les deux se renvoyaient la culpabilité de la crise au sein du Gouvernement…

Je n’étais pas moins perdu qu’au début de mon investigation.

Entre ces interviews et leur publication Haricot m’a recontacté pour avoir également le droit de lire et de réagir aux critiques de Lyonsuper. Cependant il n’a pas jugé après lecture que cela en valait la peine. Lyonsuper lui m’a recontacté pour discuter des avancées de la « révolution » et notamment du retour « opportuniste » de certains adversaires de la Présidente.

Il y a peu de certitudes cependant il y en au moins une : ce péché originel qu’est le conflit au sein du gouvernement entre Lyonsuper et Haricot ne cesse de faire des émules. Depuis la réalisation de ces interviews pas moins de 21 sujets ont été crées sur le forum concernant les conflits autour de la Présidente, certains sont des sujets d’oppositions, d’autres d’oppositions à l’opposition, d’autres simplement de l’humour ou de la satire… Et 4 de ces sujets ont pour auteur Frego ! Voila quelqu’un de productif !

Les conflits autour de la présidence sont toujours bouillants bien qu’ils aient largement dépassé le cadre des conflits au sein du Gouvernement. Les problèmes au gouvernement me semblent toutefois précurseurs des conflits qui se sont généralisés à outrance depuis. Une analyse de la nébuleuse qui a émergée à partir des premières contestations du RAB serait d’ailleurs une suite pertinente de l’investigations même si l’aide d’un sociologue ou d’un psychologue serait peut-être nécessaire tant le phénomène peut paraître incompréhensible x) au point d’ailleurs que certains opposants de la première heure comme Lyonsuper critiquent à présent d’autres mouvements d’oppositions. Ce qui ne manque de compliquer la lecture des événements qui ne semble pas se limiter à une simple division entre deux blocs.

Pour conclure cette article je souhaite présenter mes excuses à la Présidente à qui j’aurais aussi souhaité demander son opinion mais la longueur de cet article étant déjà excessive c’était pas trop possible d’en faire encore plus. Mes excuses aussi à mes deux interviewés. Au vu de leurs antagonismes il aurait été plus pertinent de n’en interviewer qu’un seul, néanmoins tous mes remerciements à eux pour s’être prêter au jeu malgré tout !

Mes excuses finalement à mes lecteurs pour les avoir soumis à une lecture aussi longue et peut-être pénible, mais  rassurez-vous, ça ne sera surement pas la dernière fois ! ;)

Auteur : Hippi

Avec La Tribune Libre de VPM, c'est vous qui faites vivre l'actualité. Ouvertement ou anonymement, vous pouvez librement écrire une contribution, un argumentaire, réagir, participer à un débat en envoyant un article à VPMédias.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
13 votes | 3,85/5
On charge !

5 commentaires

  1. « Lorsque des ministres utilisent leurs pouvoirs sur les marchés (ejecter) juste dans l’optique de faire chier un joueur, je trouve cela indigne du poste de ministre »

    Le mec se critique lui-même… :)

  2. Les interviews sont intéressantes ! Enfin, celle de Lyonsuper reste … Bref.

    Par contre, RAB par ci, RAB par là, mais le RAB c’est moi ! Pas cet avorton de lion clownesque !

  3. Tu as très bien rédigé ce texte. Tout cela sans déformer ni dénaturer nos propos. Merci Hippi.

    J’ai hélas vu l’article qu’aujourd’hui, mais je connaissait les paroles de chacun. J’ai aimé le RP que tu y a mis dedans.

    Merci de m’avoir donné la parole en toute objectivité et sans arrières pensées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »