Le guide du SG, par Hulkk

Cet article a été réalisé pour l’animation de la lauréate de la première édition de l’école VPM : Victoriacrum

Je n’ai pas la prétention d’être le meilleur SG, loin de là. Mais si je peux apporter mon expérience pour aider de jeunes partis, notamment ceux qui essayent d’entrer dans le top 15 alors je considérerai le pavé (aéré) qui va suivre comme une réussite. Après tout, quand j’ai repris la relève de notre grand et majestueux Mamix, nous étions en dehors du top 15. Ce qui va suivre n’est donc que mon avis personnel à un moment t, et toute contribution est la bienvenue. J’ai passé beaucoup de temps pour le préparer, alors vous avez intérêt à le lire ! ^^

En tant que SG, votre rôle repose sur 3 piliers principaux :

  1. Le classement général et le rayonnement du parti
  2. L’ambiance générale de l’équipe
  3. Surveiller la caisse et la gestion des postes

1. Le classement général et le rayonnement du parti

Je pense que c’est la tâche principale, mais aussi la plus ardue. Le classement général est important mais il ne faut pas oublier le classement des plus étoilés, les régions, les mairies gagnés du top 10 des villes, etc.. Pour ce faire vous devrez utiliser plusieurs outils, notamment le recrutement et le choix des villes où s’implanter.

1.1 Le recrutement

Plus vous êtes haut dans le classement des partis, plus ce sera facile. Mais quand on débute c’est extrêmement difficile, et long, il va falloir aller par vous-mêmes, parce que les joueurs ne viendront pas à vous spontanément. Vous devez prendre en main les clés de votre destin.

Vous pouvez poster sur le topic recrutement et être dans la page « recrutement » du jeu, mais cela ne sera pas suffisant. Il faudra aller voir les joueurs et les ajouter en contact. Vous pourrez les trouver dans les derniers étoilés de la plage des classements, sur le topic de recrutement et de présentation ou même dans les petites villes. Et c’est sur ce point qu’on va s’attarder.

La moins bonne des méthodes est de les ajouter directement, par exemple, les joueurs qui sont à Amboise, Joinville-le-pont, etc.. Et qui sont encore seuls dans leur parti, et non étoilé. Ajouter les et discuter un peu avec eux, apportez leur votre aide, et si le courant passe bien, vous pourrez les proposer de vous rejoindre. Une autre méthode consiste à avoir un multi sans parti et faire campagne dans les petites villes, comme cela, vous pourrez mieux connaitre chaque joueur. Pas seulement leur personnalité, mais aussi leur style de jeu.

Une fois que vous serez bien implanté dans le top 15 viendra une autre possibilité : essayer de recruter les joueurs que vous appréciez bien depuis un long moment ! Nous verrons ceci dans la section 2.1

1.2 Le choix des villes

C’est un sujet assez vaste, car il comprend les étoiles, à une incidence sur le classement général, le plaisir du jeu pour vos joueurs mais aussi le rendement et donc la caisse !

Au départ je préférais les grandes villes : les meetings rapportent plus, il est plus facile d’avoir un grand impact sur le classement général, etc.. Mais peu à peu je suis en train de changer d’avis. Après tout, ne serait-il pas préférable d’être dans une plus petite ville et de dominer que d’être dans une grande ville en étant en difficulté ?

Déjà parce que vos poulains apprécieront beaucoup plus le jeu, ils s’amuseront beaucoup plus dans une ville qu’ils dominent ! Ensuite, un Zénith dans une ville moyenne voire petite (100-250k) peut rapporter autant qu’une place du marché dans une grande ville. D’autant que ce n’est pas parce que l’on a fait un meeting qu’il sera forcément réussi, mais il y a plus de chance de le réussir dans une petite ville.

Mais ne forcez pas vos joueurs à changer de villes, d’ailleurs sauf nécessité ne leur donnez pas d’ordres, personne n’aime les ordres et vous n’auriez pas aimé non plus. Faites leur simplement des propositions, et laissez leur l’opportunité de refuser.

Concernant le classement régional, certains en sont fan. Ce n’est pas mon cas. Je pense que cela n’apporte que peu, à part si la prime est reversé au parti. Chaque parti à son fonctionnement, et nous préférons que les joueurs gardent leurs primes. Mais si vous voyez que vous êtes déjà pas mal dans une région, alors là, pourquoi ne pas essayer de capitaliser dessus ?

Cependant, pour ceux qui souhaitent quand même jouer les régionales, je vais essayer d’apporter mon avis sur la question. Il y a globalement 2/3 manières de remporter une région : a) faire un gros score dans une grande ville ; b) faire un gros score dans plusieurs petites villes de cette région ; ou c) une combinaison des 2.

Le mois dernier nous avons remporté la Belgique. Pourquoi ? Et bien il n’y a que 4 villes, et nous étions sur chacune d’entre elles et avons obtenu des postes sur au moins 1 des 2 campagnes du mois, dans chacun d’entre elles.  Pour les grands partis, je conseillerais de se lancer uniquement dans le cas où vous avez déjà un certain nombre de joueurs dans les grandes villes, alors pour les plus petites vous pouvez tenter l’expérience là où vous êtes le mieux. Et pour les petits partis cela peut-être intéressant de capitaliser sur une seule région, car de toute façon, à aller dans de petites villes autant que ce soit sur une stratégie régionale. De plus, cela peut vous apporter 2 étoiles pendant 1 mois, et jusqu’à 500 000 de plus à votre caisse, si le gagnant le reverse via un don.

2. L’ambiance générale de l’équipe

2.1 Au niveau du recrutement

Pour avoir une bonne ambiance, et surtout une ambiance positive il n’y a pas de secret, il faut simplement recruter les bons joueurs. C’est ce qui devient possible quand votre classement général est plutôt bon, vous pourrez proposer aux joueurs avec qui vous vous entendez le mieux de vous rejoindre avec un nouveau multi. Ils accepteront plus facilement, et là vous aurez une dream team.

2.2 Au niveau des décisions

Et pour finir je souhaiterais parler des décisions. Je l’ai déjà dit plus haut, il vaut mieux proposer que de donner des ordres. Et toujours se mettre à place des autres. Je n’ai jamais banni un joueur pour autre chose qu’inactivité. Même pour le tréso qui a fait n’importe quoi, je pense qu’il faut toujours offrir une 2e chance (mais il faut regagner la confiance).

Après tout, n’oubliez pas que vous n’êtes qu’un SG, vous êtes peut-être celui ou celle qui va devoir s’occuper de la stratégie globale, de la coordination de chacun sur un unique but. Mais vous n’êtes qu’un simple joueur, et votre seul rôle est de recruter les bons éléments, ainsi que les placer aux bons endroits. Pour le reste, tout le succès leur revient.

3. Surveiller la caisse et la gestion des postes

3.1 Surveiller la caisse

Avoir un bon tréso ne suffit pas, vous devrez garder un œil sur la caisse, car c’est aussi votre rôle. Il est important de discuter avec votre tréso du mode de rémunération, est-ce que tout le monde est à 5 % ? Est-ce que cela dépend de la ville ? Ou alors du rendement meetings-remboursement ?

C’est important d’avoir accès aux données, notamment pour savoir quel joueur peut passer à une plus grande ville car c’est un adepte des meetings, et quel joueur au contraire, n’en est pas un grand fan. Il y a aussi une méthode qu’on faisait depuis que je suis arrivé en tant que simple joueur, même si on ne le fait plus trop en ce moment (Lens si tu lis ceci, on devrait s’y remettre ^^), qui consiste à ce que le tréso publie dans la messagerie du parti le message qu’il reçoit chaque jour concernant les adhérents des meetings de la veille. Ça permet de savoir si c’était une bonne journée, d’avoir au moins un peu d’activité, mais aussi peut-être de mettre une petite compétition sur qui sera le plus rentable ? En tout cas c’est le genre de choses qui ont toujours fonctionné pour moi en tant que joueur, j’aime être un de ceux qui rapportent le plus.

Puis pour terminer cette section il faut penser au choix du tréso. Par exemple, sous ma direction, nous avons eu globalement 3 grands trésoriers (qui sont resté suffisamment longtemps au poste). Deux d’entre eux sont excellents : Lens et Shaakti. Et puis le 3e a fait n’importe quoi, se versait le salaire maximum alors que des joueurs de la même taille de ville avait 4 fois moins. Au final il a fini par partir de lui-même lorsque nous avons changé de tréso (par lâcheté ou par honte ?). Dans tous les cas, gardez toujours un œil dessus.

3.2 La gestion des postes

Pour être en poste, il vous faut une étoile, ce qui est l’avantage quand on a 2 comptes ministres et 1 compte président dans le parti. Mais ceci exprime encore l’intérêt d’être dans des villes que l’on domine, parce que la possibilité d’avoir une étoile est bien plus grande. Ce qui évitera à la fois de choisir le mauvais tréso qui fera n’importe quoi, mais aussi d’avoir des malus dans le journal du lendemain. Et s’il le faut, n’hésitez pas à reprendre la caisse si personne d’autre n’a d’étoile. Un trésorier étoilé est selon moi bien plus important qu’un SG étoilé.

Vous aurez donc besoin d’une étoile pour envoyer des investitures. Si vous n’êtes pas au gouvernement de VPM, il n’y a plus que deux options: être citoyen d’honneur ou gagner un poste dans vos campagnes. Pour ce dernier point, il vaut mieux aller dans une petite ville pour instaurer votre dictature et être intouchable (coucou Lens) ou alors être allié avec un dictateur (coucou petitpoilu). Car sinon vous devrez trouver un joueur pour envoyer les investitures. Si vous ne voulez pas le faire vous pourrez toujours acheter des crédits pour avoir votre une étoile de citoyen d’honneur qui durera 2 semaines.

Si vous n’avez pas envie d’utiliser ces méthodes ou qu’aucune ne fonctionne, vous pourrez toujours choisir un joueur en qui vous avez confiance pour distribuer les investitures. D’ailleurs c’est une méthode que je réalise moi-même assez régulièrement, et même en ce moment. Cependant, même si rien n’est sûr, efforcez-vous de faire le meilleur choix possible. D’ailleurs ce n’est pas garanti que ce joueur garde son étoile jusqu’à ce que vous ayez la vôtre, alors peut-être devrez-vous encore changer.

La dernière solution est de ne rien faire du tout. Ce qui est pratique dans deux cas: lorsque votre parti est encore petit et que vous allez dans de petites villes sans réelle stratégie d’implémentation. Ou encore quand on a une caisse suffisamment grosse de manière à pouvoir entrer dans une ville sans investiture. Parce que oui, c’est le montant de la caisse de votre parti qui détermine, en majorité, quelles villes vos joueurs peuvent intégrer sans investiture.

Auteur : Hulkk

Avec La Tribune Libre de VPM, c'est vous qui faites vivre l'actualité. Ouvertement ou anonymement, vous pouvez librement écrire une contribution, un argumentaire, réagir, participer à un débat en envoyant un article à VPMédias.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
6 votes | 4,00/5
On charge !

6 commentaires

  1. Je suis d’accord sur certains points beaucoup moins sur d’autres mais ceci est ton expérience et ton avis et dans l’ensemble c’est vraiment ça. Pas mal du tout Hulkk. :)

  2. C nul.
    Sauf le passage où tu dis
    Et pour finir je souhaiterais parler des décisions. Je l’ai déjà dit plus haut, il vaut mieux proposer que de donner des ordres. Et toujours se mettre à place des autres. Je n’ai jamais banni un joueur pour autre chose qu’inactivité. Même pour le tréso qui a fait n’importe quoi, je pense qu’il faut toujours offrir une 2e chance (mais il faut regagner la confiance).

    Je me suis fait bannir pour ma méthode de recrutement

  3. Alors un peu tard mais:
    Félicitation pour ta première place Hulkk !

    Ceux qui trouve ça nul, le concours était ouvert à tout le monde. La prochaine fois, participer pour montrer ce qui peut se faire de mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »