Racontez nous vos campagnes [hors concours] : Rennes : alliances et mésalliances.

Bien sur, cet article ne sera pas noté par le jury (encore que si saphir veut me filer 500 patates pour mon travail, je vais pas cracher dessus), c’est hors concours.


Je suis arrivé à Rennes avec une idée assez simple : gagner la ville, pour espérer emporter le conseil régional dans la foulée.
J’y avais déjà fait une première campagne, où j’étais arrivé bon deuxième, allié avec Oursonix qui avait finit premier sans trop de problème. Armorique était juste derrière nous 2.
Mais maintenant, l’objectif était tout autre : la mairie !!! Pas d’alliance visant à jouer placé, il me fallait ces 2 étoiles.

Dès le premier jour de précampagne, j’arrive seul dans la ville, ce qui me permet de réserver mes gros meetings facilement, puisque le planning est vide. Mes concurrents débarquent les uns après les autres : Armorique, Oursonix qui étaient tout deux déjà la précédemment, mais aussi pas mal de nouveaux sur la ville : Catwoman pour les AQR, Puskas pour les Minikeums, Eliot pour les Cocottes notamment. La partie s’annonce serrée : Puskas est un de ceux que je considère comme les meilleurs joueurs de VPM, Cat c’est du lourd aussi. Et j’avais déjà eu l’occasion de jouer contre Oursonix et Armorique pour m’apercevoir qu’ils n’étaient pas dénués de talent non plus.

Une stratégie fait vite son chemin dans ma tête : tenter une alliance avec Armorique, en espérant être devant lui au soir du premier tour, et m’assurer ainsi la mairie. Repartir avec Oursonix aurait été trop risqué : j’allais finir haut, mais sans doute derrière lui…En plus le parti cherchait un joueur supplémentaire pour tenir la région Bretagne, et Armorique n’appartenant à aucun parti, son recrutement nous emblait intéressant dans ce sens là.

La pré-campagne se passe assez rapidement, comme toute précampagne… et rien d’intéressant ne s’y produit, comme dans toute précampagne. Je suis tout de même contacté par Eliot qui me propose une alliance. Mais si tôt, et en plus de la part d’un joueur à 6%, ça ne m’enthousiasme pas outre mesure. Je lui propose de passer un pacte de non agression, et lui dit qu’on verra un peu plus tard pour une véritable alliance selon comment les choses évoluent.

Arrive ensuite la campagne, et les choses sérieuses qui commencent. Dès le début, je pars aux alentours de 14%, avec un taux d’indécis assez faible. Oursonix est à 19%, Armorique est à peu près au même score que moi, les autres candidats autour de 7-8%. Je démarche rapidement Armorique pour une alliance : il se montre un peu étonné au début, pensant que j’allais de nouveau m’allier avec Oursonix. Finalement, je parviens à le convaincre, et nous décidons de faire équipe mais de l’annoncer officiellement un peu plus tard. A partir de ce moment la, les choses se goupillent pas mal : Armorique baisse d’un poil dans les sondages et se retrouve à 12%, alors que je monte tranquillement. J’ai donc pour l’instant pris la tête de notre alliance, et la suite s’annonce bien… surtout que je rattrape petit à petit Oursonix, et parvient même finalement à le dépasser. Parallèlement, je réussis à me reprendre quelques gros meetings, pour m’organiser une fin de campagne sur les chapeaux de roue : 2 zéniths et un stade sur les 4 derniers jours. En plus, Dragalex m’offre 25 crédits pour VPM participatif, qui me permettent de m’offrir un thème supplémentaire et de tourner autour de 35 40% en continu sur mes thèmes. J’ai préalablement fait quelques prévisions socio pour organiser une bonne fin de campagne, et être présent dans le journal quasiment chaque jour. Et à coté de ça, mes militants contrôlent entièrement un quartier (certes peu animé) et sont bien présent dans 2 autres. Un boulevard s’offre à moi.

Sauf que bien sur, la réaction ne se fait pas attendre… Je me prends journaleux sur journaleux chaque soir. Une fois ça va… mais 3, je commence à chuter dans les sondages et à être franchement distancé par Oursonix. Je n’ai pas trop de doute d’où viennent les coups, mais j’envoie quand même un petit quelque chose au journaliste, qui confirme mes soupçons : Oursonix est dans le coup. A ce moment la, Armorique me propose d’annoncer officiellement notre alliance. Récupérer quelques influences sur le journal par ce biais la me semble une bonne idée, et je lui envoie une demande… qui est refusée « par erreur » 2h plus tard. Trahison ? Inadvertance ? En tout cas, ça tombe au plus mal….

Heureusement, dans la foulée et après quelques discussions, une alliance est conclue entre Puskas et moi. Mais le lendemain, dans le journal, petit bouleversement dans les sondages : Oursonix est largement devant (autour de 20%), mais surtout, j’ai été dépassé par Puskas, de quelques points certes, mais quand même… mes plans pour récupérer la mairie sentent le roussi, et il ne me reste que 4 jours pour inverser la vapeur. Et j’ai de gros doute sur Armorique, que je soupçonne d’être allié à Oursonix.

La suite ne va pas trop mal s’enchainer : Oursonix décide de s’allier avec Catwoman, privant Armorique d’alliance. Ca et son comportement me confirment que son refus était une erreur involontaire de sa part, et non un coup bas. Il n’a en effet plus aucune possibilité d’alliance et commence à flirter avec la barre des 10%. Son maintien n’est donc pas acquis, et en plus je lui annonce que je ne lui donnerais pas le poste d’adjoint, car je suis allié à Puskas… Les choses commencent à être difficiles pour lui. Par contre pour moi, tout roule : je fais mes gros meetings, mes thèmes sortent, et je regagne assez rapidement du terrain. En plus Puskas est solidement ancré autour de 11%, ce qui en fait un allié très intéressant, mais pas dangereux sauf catastrophe : je me rapproche d’Oursonix, on tourne tous les 2 autour de 18-20%. Et à côté de ça, Cat commence à fléchir un peu et se retrouve autour de 7%. En plus je finis après plusieurs tentatives par récupérer le journaliste, que j’envoie 2 jours de suite sur Oursonix.

Et c’est à ce moment la qu’il va commettre l’erreur qui va à mon avis lui couter l’élection : devant ma remontée et mon planning de meeting plus que chargé, alors que le sien est assez pauvre (une salle des fêtes ou place du marché…), il se lance dans des grandes manœuvres de corruption de mes adversaires… dont bizarrement je suis épargné. Il réussit donc à se récupérer 2 ou 3 dates supplémentaires, sur des petites salles… Je ne laisse pas passer l’occasion : je contacte systématiquement sa victime pour lui proposer une vengeance sous forme de valise… qui s’avèrera au final systématiquement inefficace. Mais ce ne sont pas les meetings d’Oursonix qui m’intéressent, mais bien les reports de ses victimes.

Finalement, les urnes parlent : Oursonix fait autour de 20%, je suis à 19%, Puskas à 12%, Armorique un peu en dessous de 10% et Cat vers les 8%.
Immédiatement Puskas et Armorique se reportent sur moi, tout comme Eliotboss, dont le multi vient d’entrer dans mon parti. Je contacte les ex « victimes » qui m’envoient leurs reports, Puskas et Armorique faisant de même dans leur coin.
Au total, j’ai 6 repports (sur 8 candidats), contre un seul (Catwoman) pour Oursonix.
J’essaie de faire un débat sympa, et je construis un truc dont je suis assez content…
Et finalement les résultats tombent :
– Abstention 10.94 %
– Front Libéré Extrême Centre (vagal) : 64.02 %
– Renovatio Imperii (oursonix) : 35.98 %

Large victoire… Seul regret : mon débat ne me rapporte rien (4%), alors que celui d’Oursonix lui vaut 14% pour un copier coller de paroles de chansons… Et par ailleurs, le reste de mes plans ne se réalise pas : Impossible d’inviter armorique dans le parti, il n’a plus d’étoile , et on se fait griller le conseil régional par Oursonix, du fait d’une meilleure implantation à Brest…

Auteur : Vagal

Spécialiste de l'humour incompris, ce qui lui a valu d'être refusé par la moitié des partis du jeu la dernière fois qu'il a voulu en changer, Vagal gribouille de temps en temps 2 ou 3 petites choses pour VPMédias... ce qui lui permet de râler (ce qu'il adore faire) et d'affuter quelques répliques cinglantes (ce qu'il aime beaucoup faire aussi). C’est par ailleurs un journaliste de confiance : il avait promis à Dragalex la réalisation de 2 articles par semaines en l'échange d'une carte de presse (pour les réductions d’impôts), il en fait vaguement un tous les 2 mois. Exerce ses services au Parti en Live (qui ne l'a pas encore viré, mais ça ne saurait tarder), aux Tontons Flingueurs sous Mars (qui ont fini par l'accepter après 4 demandes d'adhésions refoulées) et aux Félonies sous Figonoir (il n'a pas encore compris comment il s'est retrouvé dans ce parti) .

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
4 votes | 4,50/5
On charge !

3 commentaires

  1. Ce n’est que partie remise..
    Mais, dans l’enssemble, c’était une bonne campagne pour toi et c’est ce qui compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »