Ils font tout à l’anvers

Dans une précédente brève, je vous racontais comment Kromagnon avait réussi à s’emparer de Anvers, envers et contre tous.

Usé par l’union levée contre lui, Kro avait décidé de ne plus se présenter. Le maire en titre d' »Anvers avait donc passé le flambeau et les 35% obtenus lors de sa première campagne à ses camarades Tequiliens. Mais alors, comment se fait il qu’aucun Tequilien ne soit présent sur Anvers pour défendre le titre ?

Tout simplement, parce que personne n’a pensé à y aller à temps. Les place sont parties si vite sur Anvers que lorsque les Téquiliens se sont réveillés, douze concurrents étaient déjà présents et l’investiture impossible.

Comme quoi, rien ne sert de courir, il faut se réveiller à temps :p

Auteur : Felenon

Félénon est une pauvre orpheline, veuve depuis peu. Elle a touché pas mal d'héritages mais son train de vie et son ambition la poussent à dépenser toujours plus. Constamment à la recherche de patates, Félénon a surtout une ambition: conquérir toutes les villes qui riment avec son nom. A ce titre, elle s'attaquera bientôt à Paris, dont la première forme du pluriel conjugué donne Parions.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
3 votes | 5,00/5
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »