[Les petits guides de nico’] Comment gérer un parti en trois leçons (1/3)

Comme vous le savez certainement, il y a trois postes clés dans un parti. Aujourd’hui, je vais vous parler du poste de secrétaire. Le secrétaire, c’est le chef du parti, celui qui prend les décisions. Demandez toujours l’avis du trésorier avant de prendre une décision importante. En effet, n’allez pas à Paris si votre caisse ne vous le permet pas ! Quand on vient de créer son parti, il y a quelques questions à se poser..

Quelles régions viser ?

Choisir les bonnes régions est une chose très importante. Bien sur, vous avez l’option d’utiliser énormément de crédits et de viser les grosses régions directement. Pratique, non ? Oui , sauf que votre parti aura une très mauvaise image. De plus, vous aurez d’autant plus de mérite si vous n’en utilisez pas. Je ne vous conseille donc pas cette technique.

Mais comment faire alors ? C’est très simple , commencez par viser de petites régions. Un soir de juillet le prouve : ça a peut-être pris plus de temps qu’avec des crédits mais maintenant ce parti est installé confortablement dans le top 15 depuis bientôt 6 mois. Tandis qu’avec des crédits, tout est provisoire. Mais revenons-en à nos moutons  régions. Une région remportée est récompensée de 500 000 plakass. Privilégiez les villes-régions. C’est à dire les régions où gagner une seule ville suffit pour gagner la région. La Corse est LA région à gagner. Un soir de juillet l’a remportée une dizaine de fois et je peux vous dire que ça a fait du bien à la caisse. Pour gagner cette région , il faut remporter la mairie de Ajaccio. Etre bien classé à Bastia est utile mais pas obligatoire.

Ensuite, il y a Poitou-Charentes. Etre bien classé à Poitiers et à La Rochelle est indispensable pour cette région.

La région qui regroupe les Dom-Tom est aussi une région à viser. Ici, c’est à Fort-de-France et à Nouméa qu’il faudra être présent pour tenter de remporter les 500 000 plakass.

La Basse-Normandie et la Haute-Normandie sont deux autres régions faites pour les jeunes partis (surtout la première). Caen est la seule ville à gagner pour la Basse-Normandie tandis que pour la Haute-Normandie , il y a Le Havre et Rouen.

Petit à petit , en fonction de votre caisse , vous allez viser des régions un peu plus grandes.

Comment recruter de bons joueurs ?

Il n’y a pas vraiment de technique pour cela. Juste faire connaissance avec le joueur en question avant de le recruter. Prendre n’importe qui pourrait vous nuire. Aussi , si le joueur a mauvaise réputation , ne le prenez pas. Ce serait idiot de se faire prendre la moitié de la caisse à cause d’un mauvais recrutement (si le joueur occupe un des trois postes clés). Recruter des joueurs capables d’animer une messagerie est une bonne chose. (voir plus bas)

Les investitures.

Vous pouvez officialiser l’arrivée prochaine d’un membre de votre parti dans une ville de plus de 100 000 habitants : c’est l’investiture. Le membre ainsi investi est alerté (mail + messagerie) et son entrée dans la ville sera facilitée. Il est en effet possible qu’une ville soit saturée s’il y a plus de 12 joueurs dans cette ville. Avec l’investiture , ça n’arrivera pas. Les investitures sont disponibles uniquement pour les partis de plus de 5 joueurs.

Animer le parti.

Un bon parti est un parti où la messagerie parti est bien animé. Et un bon secrétaire est un secrétaire qui anime son parti. N’hésitez pas à organiser des petits jeux , débats ou autre choses amusantes.

Voilà , j’espère que ces petits conseils vous permettront de créer avec beaucoup de réussite votre parti !

Auteur : Nicolashh

Journaliste sur Vpmédias, Nicolash défend fièrement les couleurs de la Belgique sur VPM depuis maintenant plus d'1 an. L'ancien journaliste de Vpmagazine a trois compte : Nicolash (Le retour du canard déchaîné), Nicolashh (Un soir de Juillet) & Waarisdafeestje (Parti pour l'aventure). Sur VPMédias, il écrit des analyses concernant, par exemple, la campagne à Paris, des petits guides pratiques ou encore des enquêtes sur certains partis. Il sort aussi sa plume pour écrire des brêves.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
4 votes | 4,50/5
On charge !

13 commentaires

  1. Tiens, le commentaire de Raito a disparu car jugé indésirable…

    Étant donné qu’il était loin d’être inintéressant, ça ne peut être qu’une malencontreuse erreur. Je me permet donc de le reposter ci-dessous…

    Moi j’ai quand même un commentaire supplémentaire la dessus : le barème me semble grosso modo correct… mais mettre Raito trésorier d’un parti est une entreprise risquée…

    Sinon Bel article Nico… dans les villes régions on peut ajouter Limoge, pas trop chère et qui rapporte le CR à chaque coup.

    ====================================================================

    Reste que le meilleur conseil à leur donnés, c’est d’avoir une bonne ambiance et de s’éclaté , même si les résultats ne suivent pas.

    Et mettre un joueur d’expérience dans la trésorie sous peine de rencontré souvent le juge contre la corruption ^^
    Enfin un petit barême perso pour le montant ville/salaire :

    Ville de 60 000à 100 000 = 25 000 plakass

    Ville de 100 000 à 150 000 = 30 000/ 35 000

    Ville de 200 000 à 250 000 = 45 000

    Paris = Pas moins de 80 000 et 130 000 est un bon salaire.

  2. Fel, ton commentaire aussi était dans les indésirables, mais heureusement que je suis là.

    Je serais curieux de connaitre la raison du banissement de Raito, qui faisait des articles sympas, certes polémiques, mais somme toute très corrects (sauf pour l’orthographe).

    Et sinon, je sais plus avec combien de salaire j’ai gagné Lyon, mais ça n’était pas dans les barèmes de Raito^^.

  3. La campagne actuelle est calme, donc pour moi c’est un bon salaire… Mais c’est vrai que si ça corrompt, ça peut vite faire monter les salaires nécessaires pour survivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »