Le coup de gueule de Vagal #4 : Faites nous rire, faites nous jouer, faites nous rêver…

Ca y est, ça approche ! Les encéphales sont en ébullition, chacun scrute l’autre (ou plûtot les autres), les partis vendent/achètent des soutiens, certains joueurs proposent même des crédits (tiens donc…)… vous l’avez compris, je veux bien sur parler de la présidentielle (pas la vraie, hein, la nôtre…).

Mais une présidentielle pour faire quoi au juste ? Hé oui, les candidats ou futurs candidats, c’est à vous que je parle, là.

Mais partons du commencement:  que retenir de ces derniers mois ? Je ne vais pas m’amuser à faire un bilan exhaustif du dernier mandat, mais juste rappeler les principaux ressorts : 2 gros projets menés par Dragalex (VPM participatif et le wiki) qui sont plutôt très réussis (encore que VPM participatif n’est pas terminé, et que c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens, comme dirait l’Auvergnat), plusieurs animations originales (Loups Garou et ONDQR), mais également énormément de polémiques : détournements de fonds, tentatives de blocage de comptes, abus de multi… La liste est longue, et l’objet de cet article n’est pas de l’établir. On pourra reprocher tout ceci au gouvernement ou au président. C’est vrai, certains d’entre eux en sont en partie responsables. On pourra également le reprocher à quelques autres joueurs, que l’on pourra appeler les Dieux de l’Olympe. C’est vrai, certains d’entre eux en sont également responsables. On pourra se renvoyer des noms d’oiseaux à la figure, dire que c’est untel qui a commencé, que c’est de la faute de truc etc…

Ou sinon, on pourrait passer à autre chose.

Et remettre un peu de fun dans VPM, qui en manque quand même pas mal actuellement.

Chers candidats, soyez fous ! Faites nous rire, surprenez nous, amenez ce petit grain de folie qui manque. Saphir a réussi un mandat ressemblant à une totale improvisation, en étant moqueur mais pas trop, en utilisant une bonne dose de second degré, et en s’efforçant de ne pas créer de polémiques entachant l’ambiance de manière trop durable (bon, il a juste embarqué une partie non négligeable du budget prési). Il avait même fait une anim complètement improvisée pour « boucher les trous » dans son gouvernement en fin de mandat… anim dont le résultat final ne manquait pas de sel d’ailleurs. Et il a toujours conservé d’excellentes relations avec ses anciens ministres, dont certains plus voleurs les uns que les autres. Hé oui l’humour permet de faire passer bien des choses, et de prendre un peu de recul.

Vous aspirez à devenir le  président de VPM ? Soyez donc inventifs pour nos campagnes, trouvez nous de nouveaux défis à relever : amusons-nous donc un peu.

Bananus a créé Monaco, Sarkasme le tournoi de la Carte, Saphir la ville 7%… Qu’est-ce que vous pourrez nous sortir ? Vous n’avez pas le pouvoir de transformer VPM, c’est vrai. Mais vous avez le budget pour animer nos campagnes, il vous suffit de faire appel à votre imagination pour ça. Car VPM, c’est avant tout un jeu, et ceux qui y viennent sont là pour jouer avant tout, ne l’oubliez pas… et intéressez-vous à eux, plutôt qu’à celui ou ceux qui pourront vous écrire un bel article dans VPMédias, ou qui, plein « d’influence » de « réseau » vous promettra la victoire contre un poste, des plakass ou je ne sais quoi…

Et vendez nous du rêve, soyez originaux.

Ne nous ressortez pas de vieux projets des placards poussiéreux dans lesquels ils auraient dû rester. L’assemblée, ça ne se fera pas, faute de projet crédible, d’intérêt ludique et de volonté de Bananus. Donc laissez cette carcasse morte dans son cimetière, mais intéressons-nous à autre chose.. Par exemple, suite à ce mandat, les ministres n’ont pas le droit de faire de versements…. N’est-ce pas dommage de les réduire au rang de simples figurants ? Alors oui je sais, les ministres ils vont piquer des sous, et tout et tout… Sauf que bon, pour éviter ça, il suffit de bien les choisir ses ministres, non ? Alors qu’à côté de ça, un peu de suspense, la menace d’un poignard dans le dos du président, est ce que ça n’a pas un peu de saveur ? Sinon, autant supprimer le poste de trésorier des partis… Bah oui, il risque de se barrer avec la caisse (chose qui ne m’est jamais arrivé… dans mes partis, on met toujours des gens de confiance à la tréso).

Mais je m’égare, je m’égare.

Que pensent les candidats de cette éventualité ? L’ont-ils envisagée ? Voilà un débat intéressant, plutôt que des accusation du genre « Machin va s’en mettre plein les poches » « Truc est un vendu », qu’on risquera de toute façons de voir fleurir.

Allez, à vous de nous impressionner si vous voulez nos voix.

Auteur : Vagal

Spécialiste de l'humour incompris, ce qui lui a valu d'être refusé par la moitié des partis du jeu la dernière fois qu'il a voulu en changer, Vagal gribouille de temps en temps 2 ou 3 petites choses pour VPMédias... ce qui lui permet de râler (ce qu'il adore faire) et d'affuter quelques répliques cinglantes (ce qu'il aime beaucoup faire aussi). C’est par ailleurs un journaliste de confiance : il avait promis à Dragalex la réalisation de 2 articles par semaines en l'échange d'une carte de presse (pour les réductions d’impôts), il en fait vaguement un tous les 2 mois. Exerce ses services au Parti en Live (qui ne l'a pas encore viré, mais ça ne saurait tarder), aux Tontons Flingueurs sous Mars (qui ont fini par l'accepter après 4 demandes d'adhésions refoulées) et aux Félonies sous Figonoir (il n'a pas encore compris comment il s'est retrouvé dans ce parti) .

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
15 votes | 4,67/5
On charge !

18 commentaires

  1. Bel article effectivement, c’est une bonne idée d’inviter les candidats à nous faire rêver !
    En revanche, tu vantes l’imagination et la nouveauté pour les programmes mais tu demandes à ce qu’on revienne à un régime qui a déjà existé concernant les ministres. Ca n’est pas très innovant, il existe d’autres moyens de favoriser le rôle des ministres que de revenir à ce qui était avant. Aux candidats de trouver d’autres choses, de nouvelles idées pour les ministres !

    Mais sinon pour le reste, je me répète mais très bon article !

  2. Bel esprit, bien tourné et très inspiré. Tout le monde sait que ton projet est encore plus mûr que pour la dernière présidentielle et que tes soutiens sont prêts.

    Alors chiche d’y aller? Ou tu vas encore laisser passer ton tour au profit d’un nouveau président planplan?

  3. Nico : en fait, les versements par les ministres ont été effectifs seulement durant un mandat plein (celui de Saphir). Ca avait mis pas mal de fun, même si certains ministres en avaient joyeusement profité pour s’en mettre plein les poches. Ca permettait par exemple de faire des anims un peu improvisées sans prévenir le président (exemple de mon anim « qui suis-je »), de lui planter quelques poignards dans le dos et tout… D’ailleurs, Saphir lui même a regretté la disparition de cette possibilité.
    Après, qu’il faille réfléchir au rôle des ministres, pourquoi pas… mais c’est à chaque candidat de nous étonner là dessus.

    Crunch : non.

  4. Il devient très difficile d’être original. D’abord parce que tout a été proposé, ensuite parce que la marge de manoeuvre n’est pas très grande. Plutôt que de se battre sur l’originalité, ce qui pourrait donner lieu à des propositions particulièrement extravagantes et irréalisables, pourquoi ne pas chercher à faire des choses simples mais concrètes ?

  5. A propos de ministres: on n’a pas quitté un ancien système en enlevant la possibilité de versements. Au contraire, on est revenu à la fonction originale, selon laquelle les ministres ont pour unique fonction la modération des marchés. Ca a changé beaucoup de choses en stratégie, équipe, influence du Président.

  6. Le fait que les ministres ne puissent plus faire de versement pour eux pour un pote ou pour une animation cela enlève un peu l’intérêt d’avoir un gouvernement ,le président avait la possibilité de virer ce ministre indélicat de toute manière ,donc comme tu le souligne Bob on revient à l’ancien systeme de ministres moderateur des marchés et comme la plupart present ou passé ne sont quasi jamais sur les marchés ,le poste n’a aucun interet en soit ,c’est juste honorifique..Bref trouver un mix entre les deux seraient pas mal..

  7. Ne plus pouvoir faire de versement enlève au ministre tout son pouvoir… sauf celui de virer des marchés. Mais cela est très…inutile, j’ai envie de dire.
    Faire des versements, c’était drôle

  8. Très bon article, comme souvent.
    Concernant les versements ministériels, effzctivement cela peut apporter du fun, bien que e fait qu’un ministre pique dans la caisse deviendrait plutôt banal et attendu puique les deux mandats qui viennent de s’achever on eu leur lot de ce type d’  » animation ».

    Le danger de ce type de solution est de voir un programme construit sur des animations a developpemet long amoindrit par manque de budget restant.

    Ma proposition : rétablir les possibilités de versements ministériels mais à hauteur de 100 000 pks

  9. Ben, pour éviter qu’un ministre pique dans la caisse, la solution reste assez simple : le choisir correctement, soit donc prendre quelqu’un d’intègre et prudent quant à ses mots de passes…

  10. Effectivement Lib, et d’ailleurs ce que propose Sarkamse est plutôt un bon juste milieu, je trouve. On peut aussi réduire le nombre de ministres ayant la possibilité de faire des versements à deux ou trois. Parce qu’en fait, avec les versements, plus grand chose ne différenciait encore le président au mlileu de ses nombreux ministres, c’était ça le hic.

    Pouquoi considérer la fonction sur les marchés comme inutile ?
    D’abord dans l’ancien système, on ne demandait pas aux ministres d’être « animateurs », le Mister VPM, c’était le Président. Quel problème ?
    Ensuite, par rapport au pouvoir d’aninamtion des versements aujourd’hui, la modération des marchés semble certes minime. Mais à l’époque où les marchés étaient biens remplis, on a eu droit à des polémiques, des batailles sur les marchés qui animaient énormément.
    Enfin les ministres n’étaient pas forcément les potes du président mais aussi des pieds de grue des marchés, qui par leur présence se rendaient utiles en assistant les modérateurs et en attirant les chatteurs. :)

  11. La proposition de Sarkasme me parait intéressante .. Même si je préférerais laisser une liberté totale au ministre ,bon effectivement on a vu des dérives ,mais bon cela fait partie du jeu au même titre que la corruption en campagne..

    Tu n’as pas tord Bob concernant les marchés,mais pour attirer du monde sur les marchés ,ils faut reformer en premier lieu le nombre de citoyens /jour ,1 c’est trop peu ,et le système d’échange des bulletins créait une émulation entre les joueurs ,on remarquera que tout cela a disparu depuis..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »