Classement National #195 | 15 avril 2016

Baghera le Majestueux trônait ce matin sur sa magnifique cathèdre en or massif au milieu d’une jungle effrayante, remplie de bêtes féroces et sanguinaires.

Nous étions jeudi matin, jour des doléances et la panthère au poil le plus soyeux de tout le royaume recevait ses sujets et écoutait, lasse, les requêtes interminables et ô combien ennuyeuses des marauds venus jusqu’à elle.

– Ô Monseigneur, daignez que je m’agenouille devant votre grandeur et votre immensité, s’exclama l’un d’eux avant de poursuivre ainsi : il se trouve qu’un mouton fort agité m’a fait du tort ces dernières semaines et que l’échevin de votre royale justice n’a daigné répondre à mes sollicitations. Aussi est-ce pour cela que je suis venu jusqu’à votre Perfection pour demander réparation. Savez vous que cet impertinent ovin s’est gavé de l’herbe grasse de mon territoire sans que je ne lui donnasse l’autorisation d’en faire autant. Et ce délit grossier s’est reproduit maintes fois si bien que ma pelouse se trouve aujourd’hui toute rasée. M’autorisez-vous à étriper ce gredin ?

– Comment se nomme cet adorable animal, répondit le roi soudainement intéressé par le discours de son requéreur.

– Son nom commence par un « S » c’est tout ce que je sais.

– Soit alors ne lui fait plus aucune réprimande et laisse le brouter autant de fois qu’il lui plaira. Si tu ne respectes pas mon commandement je te ferai châtier de mon royaume et tu subiras un sort terrible !

Le manant reparti dépité de la réponse que lui avait faite le roi, persuadé qu’il aurait eu le droit de déguster un délicieux gigot avant le couché du soleil. Cependant il allait devoir se contenter d’une maigre bouillie de légume. C’est scandaleux, pendant que le petit peuple trime, les proches du roi se régalent lors de fastueux festins, pensa-t-il.

Et il n’avait pas tort. Car aussitôt la séance des doléances levée, le roi et sa cour rentrèrent au palais royal et s’installèrent dans la grande salle à manger pour déguster le service à 4 plats, selon la tradition des repas seigneuriaux. Les convives se délectaient du confit de banane, de pâté de vautour et surtout du célèbre vin de baobab.

Pendant ce temps, le peuple étouffait sous les taxes imposantes du régime et la mauvaise récolte de l’année annonçait une saison de disette. Une rumeur s’élevait dans ses rangs, prête à renverser le terrible duc de bananus, bras droit du roi, qui menait en fait toute la politique du royaume.

Le duc de bananus était né il y’a de ça de longues années et avait toujours su profiter des bonnes occasions pour s’élever dans la hiérarchie de la couronne. Un à un il avait gravi les échelons et avait atteint il y’a quelques années la position la plus haute qu’il put obtenir. En tant que bras droit du roi, il profitait du désintérêt de la panthère pour son rôle de souverain, et grâce à ses nombreuses perfidies il obtenait presque tout ce qu’il voulait. Ce n’était plus des richesses que le duc recherchait, tous ses coffres étaient depuis longtemps remplis au ras, c’était de pouvoir jouer avec le peuple comme un chat jouerait avec une pelote de laine. Aussi la plèbe ne pouvait que le haïr. C’est ainsi qu’elle décida de le renverser en ouvrant les yeux du monarque sur la conduite honteuse du duc.

La rumeur dont nous parlions il y’a quelques lignes s’amplifia si bien qu’elle arriva jusqu’aux oreilles de sa majesté. Celle-ci s’empressa de se rendre sur les places publiques là où le peuple grondait sa misère. Alors il prit conscience de la détresse de sa communauté et en compris les causes. Il chassa le duc de bananus ainsi que tout le gouvernement qui entourait ce dernier. Les postes de Bras Droit du Roi, de Juge Suprême du Royaume et de Trésorier du Royaume étaient donc à pourvoir, et le roi ne savait nullement comment il pourrait se décider parmi tous les gens qui se proposaient pour ces postes. Il décida d’organiser un vote de sorte que la population, ayant choisi ses nouveaux gouvernants, ne se plaindrait plus jamais, et laisserait le roi vaquer à ses plaisirs secrets.


C’est parti pour la 195e édition du Classement National ! Vous avez remarqué ? Plus que 5 semaines et nous serons à la 200e édition ! Un numéro qui s’annonce plein de surprises  …

(Classement relevé le 15.04.2016 à 22h00)

Parti Influence (%) Evolution en place Evolution en influence (%)
1. Parti Orgasmique 18.65 = +0.07
2. Parti Pour Gagner 15.32 +1 +1.41
3. Les Chopins D’abord 14.59 -1 +0.35
4. Parti Déterministre 6.15 = -1.83
5. Front de la Rébellion 6.12 +4 +0.95
6. Les Tontons Flingueurs 6.09 -1 +0.13
7. Les Fils de Charlie 5.36 = =
8. Parti D’en Rire 5.03 -2 -0.5
9. L’Alliance Partisane (AP) 4.77 -1 -0.44
10. L’Alliance Des Elites 4.35 +3 +1.33
11. Cercle des Peintres disparus 3.47 +1 +0.2
12. Parti DTC 2.69 -2 -0.79
13. Parti Kulier 2.62 -2 -0.8
14. Parti en Live 2.48 = -0.09
15. Union Nationale Québec-France 2.29 ENTREE
MagneBot©

podium Podium

Une nouvelle fois, le podium se trouve bouleversé. Chose devenue rare ces derniers mois et qui devrait le rester. Mis-à-part les petites querelles des trois grands partis leaders, la concurrence n’est pas vraiment rude. Le Parti Déterministre qui pendant un temps était devenu un challenger intéressant, capable d’entrer dans le podium se retrouve aujourd’hui toujours juste au pied du podium mais avec une influence bien maigre par rapport aux géants du TOP 15.
Le Parti Orgasmique pour la deuxième semaine consécutive s’impose comme le nouveau leader. Le Parti Pour Gagner est sur une bonne lancée, il double cette semaine Les Chopins D’Abord qui se retrouvent ainsi troisième, rang qu’ils n’avaient pas côtoyer depuis fort longtemps !

 Peloton

L’écart entre les 3 premiers concurrents et le reste du peloton s’agrandit semaine après semaine. Quand s’arrêtera-t-il ? Le Parti Déterministre encaisse une lourde perte cette semaine qui le rapproche du reste du TOP 15 tandis que les 3 membres du podium gagne chacun quelques dixièmes de pourcents d’influence. Notons également que le peloton est particulièrement agité cette semaine comme nous allons le détailler dans les catégories suivantes.
Remarquons enfin la rare situation des Fils de Charlie qui se stabilisent entièrement cette semaine, même place, même influence !

hausseHausse

En haut cette semaine, le Front de le Rébellion qui empoche 4 places et à peine 1% d’influence. Une remontée qui se faisait attendre après la chute du parti. Il était temps que mamix revienne.

L’Alliance des Elites se propulse de 3 places et de 1.33% d’influence. Le parti intègre ainsi le TOP 10 et s’éloigne de la sortie avec laquelle il n’a que trop souvent conversé. Bonne opération !

Le Parti Pour Gagner gagne 1 place cette semaine et réalise la plus belle hausse en terme d’influence avec 1,45%. Notons enfin la hausse d’une place du Cercle des Peintres Disparus qui prend 0,2% d’influence.

arrow_out Baisse

Les baisses sont plus nombreuses cette semaine, détaillons tout ça:

Pas de grand perdant mais le Parti Déterministre encaisse tout de même une chute de 1,83% d’influence, même si cela n’affecte pas son positionnement dans le classement.

Le Parti d’en Rire, le Parti DTC et le Parti Kulier perdent chacun 2 places et moins d’un pourcent.

Les Chopins D’abord perdent une place mais gagne 0,35% d’influence, tout comme les Tontons Flingueurs qui lèguent une place mais conforte leur influence de 0,13%.

Enfin l’Alliance Partisane (AP) perd une place et près d’un demi-pourcent d’influence.

arrow in out  Entrées et Sorties

 Le Parti Alchimiste qui nous avait fait l’honneur de son retour il y’a deux semaines nous quitte déjà. Espérons cependant qu’il revienne au plus vite. Il est remplacé par l’Union Nationale Québec-France. Quel est ce parti ? Lisez le « Zoom de la Semaine » pour en savoir plus !

zoom Zoom de la semaine

Cette semaine, zoom sur l’Union Nationale Québec-France. Ce jeune parti fondé il y’a moins de deux mois s’illustre déjà dans le TOP 15 et est en deuxième position de « La Relève ». Fort de ses 10 membres actifs, ayant rejoint le parti récemment, on ne peut que l’encourager à entrer dans l’arène pour se battre au corps à corps avec les ténors du jeu. Remarquons cependant qu’il est souvent fait mention de ce parti dans les dernières lignes du journal …

tendance Tendance Générale

Les Chopins ne sont pas parvenus à se réinstaller en tête du classement, bien au contraire, ils chutent de nouveau cette semaine au profit du PPG qui espère certainement prendre prochainement la place du Parti Orgasmique. Attention pourtant car celui-ci pourrait bien faire perdre la mairie après-demain au dictateur de Bruxelles, représentant du PPG. Le reste du classement est un peu chamboulé, des partis profitent de la mollesse des autres pour s’élever un peu, mais pour combien de temps ? La lutte reste forte en plein coeur du TOP 15, et il ne fait pas bon être dans les dernières places.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon (5 votes, moyenne : 4,80 sur5)
On charge !

8 commentaires

  1. Merci Bagh pour la mention de mon parti dans le zoom de la semaine ! Ce soir, l’Union accueille son 11ième membre. Bien heureux de faire un coucou dans le top 15. En espérant s’y implanter plus fortement dans un court avenir. :D

  2. Le PPG est un parti de M. Seul Sarkasme sait jouer. Ils vont vite couler. Je conseil vivement à Sarkasme de rejoindre le PO

  3. Merci pour tes encouragements leveileur :) Enfin je ne suis pas sur que tu connaisse le mot encouragement car il y a « courage » dedans, mot qui doit aussi t’être étranger vu ton comportement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »