!1d6, le pari de Paris (1/2)

Bonjour à tous !

Il est temps de vous conter la dernière campagne parisienne qui a fait couler beaucoup d’encre pour son second tour improbable et son élégante vainqueur. Pour vous décrire au mieux les événements, j’ai décidé de réaliser un récit mêlé avec les quatre joueuses de la campagne, celles qui ont réussi ce coup magistral. Voici donc le témoignage de liloche (touteseule), barbiegirl, felenon (elegante), et ma petite préférée, sarahwalker. C’est l’histoire de la campagne qui nous aura chacune la plus marquée…

Q. : Merci à toutes les quatre d’être là pour nous raconter les coulisses de cette étrange campagne dans la capitale. Pour commencer, peux-tu nous dire quel était ton but en venant à Paris ?

BarbieSarah, lorsque l’on vient de faire un one-shot à Paris, la seule envie est de faire aussi bien que la première.
Je suis un pur communo-campagnard, j’aime me surpasser pour tenter de remporter la mairie à chaque fois.

Liloche Paris c’est la banque du Coin. On y vient d’abord pour faire le plein. Et si on peut gagner au passage faut pas refuser.

FelenonCopieur !1 Y a des nazes qui ont mis en doute ma suprématie sur le Discord. Ils m’ont dit que j’étais une star d’antan et que je serai pas capable de regagner Paris aujourd’hui. C’était le confinement, je m’ennuyais, j’avais bu un verre. Je suis tombé dans le piège. Après réflexion, je me suis dit que ce serait chiant, que tout le monde allait trouver à me critiquer pour telle ou telle raison et j’ai décliné. J’avais créé un petit compte anonyme pour m’occuper. J’ai refait une petite campagne et je me suis dit que finalement, c’était un défi pour moi. Pas trop long. 

SarahJe te remercie de l’invitation, Sarah. Je suis venue à Paris pour aider une vieille amie félée à gagner son défi. Felenon était mon SG à l’époque des Félons où j’étais avec mon compte Maalibu. Je savais que ça allait être une bonne campagne et je ne voulais pas la rater . Merci à sanghamaya, mon SG, d’avoir accepté cela alors que ça ne rentrait pas spécialement dans la stratégie du parti. A titre personnel, le but était d’assurer le remboursement et de faire un ou deux gros meetings pour être rentable. Pour voir aussi si j’était capable de faire un beau score dans la meilleure ville, en tout cas dans la ville des meilleurs. 

Q. : Avais-tu une stratégie en tête avant de venir ? Tu connaissais les autres joueurs présents ?

LilocheNon, pas de stratégie particulière, je joue en fonction des autres. Mais disons qu’il y avait du gros et du très lourd, Barbie mon alliée, Pik , Iguel et la Félée est arrivée avec sa réputation. Sans budget l’idée c’est de rester discrète pour ne pas se faire taper dessus et prendre les points des meetings sabotés. Ensuite, le plus possible viser les meetings des grandes salles de fin de campagne pour remplir la caisse. Mais ça c’est juste l’idée de départ…

SarahIl y avait des supers joueurs sur cette campagne, ceux cités par Touteseule ainsi qu’elle-même car elle est trop modeste pour se mettre dans cette catégorie. J’arrivais dans mes petits souliers. Par rapport au défi de Felenon, j’avais dans l’idée de m’approcher de mes amis chez les anciens Cancres Diplomates pour avoir une alliance solide sur laquelle s’appuyer. Ils sont trois, Bikbik, Piqueassiette et Iguelayen. Ils viennent en meute pour faire tomber Barbie. Je ne connaissais pas bien Barbie et Touteseule en campagne et je ne savais pas s’ils auraient recours à la corruption pour défendre leur place. On ne voulait pas être isolées.

BarbieAprès autant de temps passé sur le jeu, tu connais les forces et faiblesses des adversaires.
Élégante, qui ne pouvait être autre que Félenon, j’avais entendu son histoire, je l’avais lu par bribes sur le forum et le discord.
Le concurrent le plus sérieux d’entre tous, sans contestation.

FelenonJ’avais plusieurs stratégies en tête pour entrer sur Paris et me mettre en condition de gagner. Soit passer par un grand parti, soit créer un parti de toutes pièces. Et puis Maal’ m’a contacté. Nous avons monté un parti avec Bab. Et je suis allé sur Paris en ayant Sarah comme seule connaissance. Sarah me conseillait de faire ami avec Pik/Bik. Mais je ne les sentais pas. Je savais qu’ils allaient jouer leur jeu sans construction. Ils ne me faisaient pas confiance. Alors, j’ai proposé à Sarah de changer d’alliés car je savais qu’on ne pourrait rien faire à deux contre des clans constitués.

Q.Ca y est, on rentre dans le coeur de notre article… Parlez-nous de cette nouvelle alliance.

Felenon : Je doutais fortement de Pik/Bik et je revenais d’une mauvaise expérience avec Pik. Je lançais des perches partout car j’avais compris qu’une campagne se jouait par les amitiés liées et nous n’en avions pas. Mais j’avais lu l’interview de Sarah sur le Coin. Je trouvais que leur réponse collait à mon idéal. J’avais aussi discuté avec Toute sur les marchés. Et elle me plaisait. Enfin, le peu d’interaction avec Barbie me faisait pencher vers ce camp.

Sarah : En faisant l’article sur le Coin Secret, j’ai moi aussi eu un bon feeling sur Barbie et Liloche. J’ai également eu un bon premier contact avec Poilu (multi de Barbiegirl) à Marseille où Maalibu était. Il m’a rappelé que nous étions ensemble dans le parti de Blackbeard, il y a quelques années. De l’autre côté, notre alliance avec mes amis les ex-Cancres est imparfaite. Nous sommes trop nombreux sur le coup et Pik et Fel ne parlent pas le même langage. Fel craint que ça ne tienne pas jusqu’au bout et nous cherche une alliance plus solide.

Barbie :  Nous sommes dans les premiers jours, la fêlée nous offre son rituel de passage. Très présente sur le local, elle teste, elle jauge. Elle presse le citron pour voir quel jus pourrait en couler.
Touteseule aime ce genre de personnage, haut en couleur.

Liloche : Elegante est arrivée avec son air de nouvelle mais qui a l’air de bien savoir ce qu’elle est venue faire à Paris. Assez rapidement identifiée comme la Félée parce qu’elle le voulait bien, elle est venu me « chauffer » comme elle dit. Et bah ça a bien marché figurez vous, flattée mais inquiète mais flattée mais méfiante mais flattée, je minaudais. En tous cas, pouvoir jouer en équipe c’est rare, avec les meilleurs joueurs de VPM c’est carrément excitant. D’autant plus que Mamie il vaut mieux l’avoir dans son camp.

Barbie : Il pique un peu tout le monde et cela fait réagir une bonne partie de l’assemblée.
Elle ne me connaît pas encore de trop, me prend surtout pour un pantin.
Après quelques échanges en mp, je pense avoir trouvé une campagnarde qui en veut et qui veut montrer à tout le monde qui elle est : la meilleure.

Pour faire une belote, il manquait une 4ème femme après Touteseule, la fêlée et Barbie. Sarah est venue suivre le wagon.

Liloche : Donc, après m’être assurée que ce qu’elle me racontait collait avec ce qu’elle racontait à Barbiechette (j’avais très peur de me faire manipuler), j’ai accepté de rejoindre cette alliance. C’est sur Discord que j’ai découvert mes deux alliés SarahMaal et Ele la Félée, avec qui j’ai fait connaissance, ça a été un vrai plaisir, très stimulant, je me suis vite rendu compte que ça valait le coup.

Felenon : Très vite, Banz, Shaak, Houlbec répondaient présents. Mais je voulais Barbie et Toute. Une intuition. J’ai insisté comme une malade. Et ils ont craqué pendant que je faisais patienter les autres. Sarah a ouvert un Discord et on a commencé à discuter. Pour moi, ça a accroché de suite. On était bien, on se comprenait. Barbie était ma sœur et Toute ma petiote. On se ressemblait. Très vite, on a abandonné l’idée d’inviter les autres sur Discord tant on était bien ensemble. Ça a duré 15 jours.

Q. : Comment avez vous fait pour que cette alliance fonctionne ? A la base, vous étiez plutôt concurrents…

BarbiePour qu’une alliance fonctionne, ce que j’essaie de mener à bien depuis 3 ans, c’est d’être relativement proche de ses alliés, de ses soutiens, de ces personnes que tu respectes en campagne et qui aideront à améliorer le duo.

Dans cette alliance, nous sommes 4.
C’est énorme. Tu te dis dès le départ que tout le monde ne sera pas de la fête et que des choix se feront par la suite.

LilocheEn fait, c’était pas si mal d’avoir la Félée dans son camp pour être plus solide face à Pik. Par contre on ne savait pas si on allait pas être les dindons de la farce. Sans vraiment la connaître, on s’aperçoit rapidement qu’une partie de son jeu est dans ses échanges, le vote du journaliste, beaucoup de mp pour savoir ce qu’on compte faire, c’est une séductrice c’est évident dès le départ.

Felenon : Bon, au départ, évidemment, on avait quelques doutes. Même si le quatuor a de suite fonctionné avec les premières attaques coordonnées, je doutais quand même. A un moment, je me suis demandé si les enveloppes sur mes leaders ne venaient pas de Toute et Barbie. Un doute rapide. A un autre moment, on devait choper le préfet pour couvrir nos crimes abjects. On se réunit. On discute. On décide d’économiser même si pendant encore deux heures, une enveloppe sur Pik la veille peut nous être fatale. Et paf, avant les deux heures, je me prends le préfet. J’ai eu un doute à ce moment.

Je n’en ai plus eu au fur et à mesure. Car on s’est fait de plus en plus confiance. On s’amusait. On était toute la journée sur Discord à comploter, jeter les dés pour savoir qui lancerait l’enveloppe le premier, attaquer le préfet, le journaliste. A la fin, on appelait tous les officiels par leur petit nom. Surtout Victor. Ça a marché parce qu’on s’est bien amusé. Et qu’on se ressemblait.

Sarah : L’alliance a bien fonctionné car nous nous sommes bien entendus. C’était la base. Nous avons passé beaucoup de temps sur le Discord à discuter, certes de la campagne, mais aussi de nos petites vies IRréeLles (comme dirait liloche). Avec son RP, c’est impossible de ne pas lui faire confiance. Barbie me paraissait être un joueur franc, honnête, et comme j’essayais de l’aider dans le même temps à préserver sa mairie phocéenne face à segalle, je n’avais aucun doute sur notre alliance. Nous avons surtout fait en sorte que chacun s’y retrouve : l’objectif était de récupérer les trois postes, et donc d’aligner au moins deux candidats au second tour. Tout le monde y trouvait son compte.

Liloche : C’est devenu plus clair quand on a commencé à discuter sur discord avec Sarah aussi qui est plus posée et plus rassurante, l’alliance s’est solidifiée à ce moment là, on savait que ça marcherait et on a posé les bases , l’objectif c’était 3 postes peu importe pour qui. C’est un sacré défi ça pour Paris et on est forcé de faire équipe pour y arriver.

Sarah : Aussi, il fallait absolument que nous restions cachés et que personne ne se doute que nous faisions campagne commune. Barbie, Touteseule et Fel n’hésitaient pas à se mettre en scène sur le marché local, parfois sur le forum, pour donner le change. J’ai essayé de le mettre dans mes chroniques parisiennes pour que le spectacle soit total et à la vue de tous, mais les articles sont arrivés trop tard pour être efficaces. Je passais trop de temps sur le Discord avec mes nouveaux copains, et pas assez à écrire. 

Dès le premier jour de la campagne officielle, notre secret est mis en péril. Officiellement, nous sommes toujours en alliance avec le groupe Pik/Bik/Igue. Pik demande à Felenon de s’allier. Celle-ci refuse et se retranche sur Houlbec. Immédiatement, Pik se retourne vers moi pour l’alliance. Pour la petite histoire, j’ai été son tuteur sur son premier compte, Cafe. Il a totale confiance en moi. Si je refuse l’alliance juste après Felenon, le pot-aux-roses sera découvert alors que nous venons juste de faire connaissance avec les deux autres larrons sur le Discord. A regret mais parce que je sais qu’une très belle campagne s’annonce, du genre qu’on n’oublie pas, j’accepte l’alliance que me propose Pik. Je sais déjà que je le trahirai à la fin de la campagne et ça ne me réjouit pas, mais c’est le jeu.

Q. : Comment cette alliance vous a servi dans la campagne ?

Barbie Ce que souhaite tout joueur de VPM, dans une campagne, c’est d’être au calme. Protégé des attaques extérieures.
Bien souvent, quand tu es dans les 3 premiers, tu reçois une petite sauce régulièrement. Des enveloppes et valises traînantes, anonymes.
Quand tu es en groupe, tu chasses en meute. Tu ne laisses pas le soin aux autres de prendre la part du gâteau. Tu as même envie de garder, en plus, les miettes.

Beaucoup de tâtonnement au départ, de méfiance dans ce petit groupe. La peur de voir l’autre prendre la couverture et ensuite toute la place dans le lit. Quand tu as des personnalités si différentes, tu ne te révèles pas d’emblée et laisses le feeling venir.

Alors, pour corrompre au mieux les leaders allant faire les meilleurs meetings, quoi de mieux que d’utiliser un « dé »2 pour connaître le tour de chacun. Et que dire de nos rendez-vous journaliers pour la prise des deux grands hommes du jeu : le journaliste et le préfet. 

Sarah : Être à quatre, ça nous a permis de contrôler la corruption. Nous avons souvent récupéré le préfet et le journaliste, ce qui permettait de couvrir nos méfaits. Nous visions aussi les leaders des joueurs qui avaient les plus gros meetings. Pour être à égalité de chances entre nous, nous lancions un dé. Celui qui faisait le plus petit nombre envoyait la première enveloppe (sauf pour le préfet, il n’y a pas d’avantage pour le joueur qui le récupère). Fel et Barbie ont beaucoup gagné à ce petit jeu !

Felenon : Au départ, c’était une alliance défensive/offensive. Dès le premier soir, on a attaqué deux meetings de Pik et Bik. On a un peu calmé ensuite. Mais pas trop. Ca s’agite quand même un peu partout. Les deux meetings corrompus de Bik et Pik ont fait mal. On a des corrupteurs fous qui balancent partout : Banz, Syl et d’autres un peu au hasard. Je laisse partir un leader que je remplacerai par un ministre. Un second leader qui a les zéniths de fin est violemment attaqué. Comme on reçoit des enveloppes égarées, on cherche les coupables ; un préfet par ci, un préfet par là. A quatre, la corruption passe systématiquement. A un moment, je me rapproche même de Banz que je soupçonne de me corrompre et je dis aux autres conspirateurs de prendre le préfet le matin et je le prendrai le soir avec Banz. Les préfets tombent… sur rien. Le lendemain, on reprend le préfet et on l’envoie sur Banz : – 280k pour lui, ça calme.

LilocheJe me suis laissée porter, et pour plusieurs raisons.

-D’abord parce que je suis une gamine (IRéeL aussi j’ai 6 ans dans ma tête).
-Mamie parle beaucoup , mais vraiment hein, il se passe tellement de choses dans sa tête que le temps de les assimiler il se sera passé 2 ou 3 campagnes.

-La corruption comme celle-ci je ne la pratique plus depuis longtemps, par contre j’ai appris plein de choses là-dessus.
-Enfin, avec un budget plus faible que les autres (pourtant j’estime un bon budget) et vraiment une horreur des crédits ces derniers temps je ne pouvais prendre l’initiative des attaques puisque moi même j’étais limitée à une ou deux enveloppes, difficile de dire aux copains « allez on attaque Pikou ! » et sur un raté « Ah ben non vous l’achevez sans moi…. » , en plus chaque enveloppe limitait mes futures salles qui permettaient de payer la campagne suivante.

J’étais pas dans mon élément quoi. Alors pourquoi avoir poursuivi l’alliance ? Si j’ai pas joué mon jeu la partie était quand même très intéressante. Je n’aurais pas du tout joué le journaliste pour économiser, j’ai du récupérer 4 thèmes avec lui que je n’aurais pas pu m’offrir sinon, j’ai du avoir 2 ou 3 autres thèmes par les copains, et ils m’en auraient donné plus si je leur avais demandé. Aussi, j’ai vraiment adoré voir les meilleurs joueurs VPM réfléchir tout haut. J’ai déjà du balancer ce mot une ou deux fois depuis le début de l’itw mais j’ai deux copains de plus. Des personnages comme la plupart de mes copains, on était bien ensemble faut pas gâcher un truc comme ça. Oui je sais bisou, bisou, bisounours, mais c’est ma façon à moi de jouer et je peux toujours vous sortir le gif machiavélique d’un insoumis, ça calme normalement.

Après, pour mon jeu individuel il ne me restait pas grand-chose et mes salles étant franchement mal placées sûrement à cause d’un coup de panique quand je suis arrivée le premier jour à 8h30 et que les salles étaient déjà pleines , un surcoup de panique quand j’ai compris qu’il y avait une psychopathe (Félée) dans la partie, je n’avais pas grand-chose à espérer.

Barbie : Quand on vous dit que ces 4 mousquetaires sont des psychopathes…

Je ne vous cache pas que Félenon est un joueur d’expérience, un vrai commercial dans ce jeu. Elle peut caresser les gens voire les piquer juste pour le fun. Parce qu’elle aime la réaction, les réactions. Elle ne peut pas jouer, vivre sans rien avoir qui puisse la piquer, la sortir de ses gonds afin de donner le meilleur d’elle-même.

Sarah, toute nouvelle, a cet avantage d’avoir une très belle plume. Très présente, elle se montre d’une grande fidélité, d’un calme reposant. Elle est sereine, ne stresse pas au vu des résultats. Une très belle découverte.

Touteseule, c’est mon amie de longue date. On se connaît par coeur, elle sait quand je ne vais pas bien, je remarque quand ça coince de son côté. Une femme au grand cœur qui a des idées arrêtées mais qui va laisser la possibilité aux autres de s’exprimer. J’aime bien son air de mioche, ce RP lui va très bien.

Sarah L’alliance nous a déjà servi à survivre tout au long de la campagne. 15 jours, c’est très long, c’est compliqué de garder la motivation pour suivre les thèmes, les meetings, les mouvements des uns et des autres… Ca a été ma campagne à la fois la plus courte et la plus longue effectuée sur VPM. Elle a été très intense, et en même temps j’aurai aimé qu’elle se prolonge.

Barbie : Nos soirées n’étaient pas axées que campagne à 100%. Beaucoup de réflexions sur les techniques du jeu, sur la compréhension du codage made in Bananus. Des petites infos sur la vie de chacun, en bref, un petit groupe qui apprend à se connaître. C’est ce qui nous permettra de rester soudés jusqu’aux dernières minutes de la campagne.

Auteur : SarahWalker

Sarahwalker est une agent secret à la recherche de toutes les informations. Elle espionne sans relâche pour informer la VPMie sur sa communauté, ses partis et ses campagnes. Elle est l'émanation d'un vieux joueur, Maalibu/Nicomonami.

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
5 votes | 4,60/5
On charge !

4 commentaires

  1. Ah c’est beau :). Nostalgie, ma plus belle campagne de toute ma carrière. Pour Banz, avec qui je m’entendais bien, suis pas certain que j’étais pour l’envoi du préfet par contre. Mais comme il avait attaqué Barbie (et tout le monde quasiment ^^) et que les autres ne tombaient pas sous les coups du préfet, je crois qu’il a été décidé de le « tester ».
    Je sais pas si c’est dit dans l’article suivant mais Barbie, il trichait ! Style, le jeté de dès donne Sarah/Moi/Toute/Barbie, on lance les 4 enveloppes et hop, il lance une valise derrière alors que ça revient à Sarah. Bouh, le vilain ! On a bien ri quand même surtout quand on s’emmêlait les pinceaux dans les dés. Je signale aussi qu’on n’était pas les seuls corrupteurs et qu’on ne corrompait qu’à bon escient et en meute. Pas mal de leads de Bik sont allés à Banz d’ailleurs que je rancardais quand on voulait pas attaquer pour x raisons :).

    C’était vraiment une belle campagne mais elle nous a tous crevés…

  2. Et je sais pas comment tu as réussi ton article de tout ce chaos, Sarah, mais bravo. Il est clair et franchement un must à lire.

  3. Le dernier passage par Barbie est tellement vrai…

    Merci pour cet article, beau souvenir de campagne, et un énorme travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »