Voyons voir mon territoire #2

C’est votre point mensuel sur la politique locale, c’est ce dont on parle jusqu’au bureau ovale, et c’est un rendez-vous que je veux monumental, c’est bien sûr la chronique « Voyons voir mon territoire ». Deuxième épisode, et donc deuxième Top 10 des partis politiques à côté de chez vous, construit avec amour et joyeuseries à partir des données MagneBot du 2 décembre. 

Nous nous sommes quittés en novembre avec 4 partis présidant chacun 2 régions, et 2 équipes ex-aequo en première place du Top 10 : PACMAN et La Ruche. Qu’en est-il un mois plus tard, après le renouvellement des chefs régionaux ?

Les Petits Monstres et La Ruche gardent deux présidences régionales chacun. Les monstres confirment leurs bastions de l’Ouest, en Bretagne (où Lagoulue a passé le flambeau à Mirandapriestly) et en Normandie (où Gryphon a laissé la place à Lamuette). Les abeilles, elles, maintiennent leur réseau de ruches là où le soleil brille, en PACA (où Kev succède à Lapeuchere) et dans le Centre Val-de-Loire (où Malimoi remplace Figolu).

PACMAN garde les ch’tis des Hauts-de-France, toujours présidés par Lapinos, mais perd la Corse au profit d’un parti qui pourrait bien faire parler de lui dans les prochains mois, La Singerie, aujourd’hui au top de la relève.

De la même façon, Laguna TEAM a perdu la présidence de la région la plus peuplée de la VPMie, l’Île-de-France, qui passe aux mains de Laraclettee pour Un Soir de Juillet, en forte dynamique ces dernières semaines. Les fans de lagunes se consolent en Occitanie, où Pinxo règne en maître.

A l’échelon municipal, au 2 décembre, PACMAN, Les Enfants Gâtés et Les Petits Monstres se distinguent avec 3 mairies chacun.

On note aussi une progression de PACMAN, qui diffuse ses idées folles dans davantage de régions: il est présent début décembre dans cinq Top 5 régionaux, contre quatre le mois précédent : Haut-de-France (26%, en baisse de 10 points), Normandie (22%, stable), Pays de la Loire (entrée notable à 15%), Bretagne (entrée, 8%) et Corse (14%, importante baisse).

Seul un parti réussit également à décrocher le top de cinq régions, celui des pochtrons de C’est l’Heure de l’Apéro, présents en Hauts-de-France (26,5%), Auvergne-Rhône-Alpes (20%), Bretagne (18%), Île-de-France (12,5%) et Pays de la Loire (9%). Cela donne un indice sur le taux d’alcoolisme de la population de chacune de ces terres…

Trois autres partis présentent une assise territoriale assez répandue (bien qu’inférieure aux deux précédents), en figurant dans le Top 5 de quatre régions:
Le Harem de Zalou, présent en Occitanie (entrée fulgurante dans le top, à 16%), en PACA (16%, stable), en Auvergne-Rhône-Alpes (entrée dans le top, à 7%) et en Nouvelle Aquitaine (en progression de 15% à 24%)
Freedom’s Knights que l’on retrouve en Pays de la Loire (entrée fusée à 20%), Auvergne Rhône-Alpes (18%, en hausse), Occitanie (13%, en baisse) et Hauts-de-France (10,5%, stable)
Le Cercle des Ancêtres, en nette progression sur le mois, passant de deux à quatre top régionaux: Pays de la Loire (20,5%, +10 points), Centre Val-de-Loire (9%, stable),  Bretagne (entrée, 9%) et Hauts-de-France (entrée, 7%).

Cette performance du Cercle en novembre lui permet de faire son entrée au Top 10 de la politique locale réalisé pour ce deuxième épisode de « Voyons voir mon territoire », directement à la 4e place et ex aequo avec La Ruche (en net recul dans le top puisque les abeilles étaient premières le mois dernier) et C’est l’Heure de l’Apéro (6e en novembre).

Deux autre partis font leur entrée en décembre dans le Top 10 local : Un Soir de Juillet et La Singerie, ex aequo à la 10e place. Le premier principalement grâce à la présidence remportée en région francilienne. Le second grâce à une poussée en Corse (42%, présidence) et dans les Hauts-de-France (7%).

Cela nous donne donc, sous vos yeux ébahis et vos oreilles sonnées de roulements de tambours, ce Top 10 de la politique locale VPMienne, début décembre 2020, dominé par PACMAN :

  • 1er : PACMAN (16 points)
  • 2e : Les petits monstres (13 points)
  • 3e: Les enfants gâtés (12 points)
  • 4e ex aequo : La Ruche, C’est l’heure de l’apéro, Le Cercle des ancêtres (11 points)
  • 7e ex aequo : Laguna Team, Le Harem de Zalou, Freedom’s Knights (10 points)
  • 10e ex aequo : Un Soir de Juillet, La Singerie (8 points)

[Rappel de la méthode : nombre de présidences régionales occupées + nombre de présences dans les Top 5 régionaux + nombre de mairies occupées (hors maires adjoints et conseillers municipaux), tout cela pondéré selon la formule de « La Pondération Gagalachamiesque » (que j’avais eu le plaisir de vous expliquer au 1er épisode)]

A noter ce mois-ci deux sorties de ce classements : les Aventuriers du vote et Le Coin Secret, qui étaient 9e ex aequo début novembre avec 7 points, et dont on recherche encore la trace…

Les Aventuriers ont totalement disparu des radars et pointent à 0 point. Le p’tit Coin récolte quant à lui 2 petits points uniquement grâce à une présence à la troisième place du Top 5 régional de PACA, à 11%… Début de descente aux enfers pour le parti présidentiel ? On peut se poser la question, lorsque l’on voit que les amateurs du Coin Secret sont passés de 12% à 5,5% d’influence dans le Top 15 national… La faute aux « shoots aux chokobons » dont la secrétaire générale du parti, Touteseule, parlait récemment dans une interview à VPMédias ? Affaire à suivre !

Auteur : Gagalachama

Joueuse née, plume acérée, et confidente dévouée, je saurai exercer mes talents pour un journal toujours plus grand!

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
4 votes | 5,00/5
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »