Monaco : tout est bleu, tout est beau, tout est Félon

L’édition spéciale de la ville-tournoi Monaco s’est achevée il y a quelques semaines avec la consécration du combo gin, triple sec, jus de citron : le WhiteLady, élu avec 49,99% des voix au 2nd tour. Mais lorsque l’on lève le pudique voile des pseudonymes cocktails, et que l’on regarde de plus près le déroulement de la campagne, une vérité criante apparaît : les Félons ont subtilement orchestré la compétition, à coup d’alliances forgées depuis des lustres et de trahisons savamment fomentées. Reportage avec scoops garantis.

Ils étaient 13 joueurs, dissimulés sous des noms de cocktails, à s’être lancés dans cette édition spéciale du tournoi Monaco (voir tout en bas). Une semaine après le début de la lutte politique, 5 alliances s’étaient nouées, et les participants confiaient à VPMédias l’âpreté de la campagne, la difficulté de trouver la place pour afficher, faire des meetings, et surtout d’éviter les foudres de la corruption. Mais ces alliances de façade cachaient la réalité des tractations déjà opérées entre des candidats qui s’étaient reconnus, sous leurs airs de boissons alcoolisées.

Dès le début de la campagne, Arc, caché sous le pseudo de WhiteLady, reconnaît Elegante (multi de Félénon) en Pinacolada. Les deux joueur se connaissent bien, et depuis longtemps. Ils ont notamment collaboré en 2012/2013 lors de la fantastique épopée du parti Félonie en folie qui a culminé à 26% d’influence en VPMie avant d’être dissous, sous la décision de sa secrétaire générale Félénon, et malgré une tentative de putsch de ses membres.

Mais revenons à Monaco, en 2020 : Look (Manhattan) « nous draguait tous les deux, et était un des rares à ne pas vouloir ma peau. On l’a reconnu et intégré », explique la reine Félonne, toujours un verre de Pinacolada à la main. C’est ensuite Ghool qui est démasqué sous le pseudo Maitai, après avoir posté un message sur le marché local à propos du préfet. « Je l’ai reconnu, approché et proposé de faire le chemin ensemble comme les deux dernières fois que j’avais fait Monaco », poursuit Elegante.

En effet, Ghool a non seulement été l’un des membres les plus éminents de la Félonie en folie, mais il dispose d’un sacré palmarès, avec deux victoires dans des tournois Monaco à son actif, en août et décembre 2012. A noter que Félénon a pour sa part gagné une édition du tournoi, en novembre 2011.

Restait à mettre la main sur la dernière candidate à la génétique félonne de cette édition 2020 : SarahWalker, qui n’est autre que Maal, également impliquée dans le parti félon en 2012. Ce fut chose faite tout juste 2 jours après le début de la campagne, lorsque Félénon comprend que Margarita n’est autre que Sarah. « Vu qu’elle était dans une optique de ne rien faire, il lui restait toujours une valise pour nous donner un coup de mains », relate Elegante. « J’ai été sympa avec les copains » et « pas pris leurs meetings qui me tendaient les bras », confirme Margarita à VPMédias.

Double-jeu et trahisons des Félons

Dans ce petit jeu à 5 bien arrosé (Pinacolada, WhiteLady, Manhattan, Maitai, Margarita), la confiance ne règne pas longtemps et les 4 Félons sur le retour font clairement bande à part par rapport au Manhattan. « Très vite on s’est rendu compte que Look se servait de nous et de tous les autres. On a donc créé un serveur bis et fait notre stratégie à 4 tandis qu’on se servait de lui ici. De l’autre côté ça manquait de coordination. Ca les a perdus. On squattait à 5 puis 4 tous les meetings », explique un des membres de la fine équipe félonne. « On se servait de Look mais il nous le rendait bien. Le journaliste à 1h du matin, c’était drôle ! », ajoute Arc.

Ghool va finalement constituer un rouage déterminant en jouant un double-jeu alors que le quatuor décide officiellement d’éjecter Look. « Quand on l’a viré, j’ai saisi l’opportunité de rester en contact avec lui en lui faisant croire qu’on m’avait exclu du groupe aussi. C’était assez cohérent avec le duo Pinacolada/Whitelady qui était largement en tête et qui se débarrassait des autres à l’orée de leur victoire finale. Donc j’ai pu ‘tauper’ des informations bien pratiques pour assurer la fin de la campagne en jouant ce double-jeu », explique le Maitai, malin.

Les scores du 1er tour finissent par tomber sur le Rocher. Le groupe félon tient bon grâce à l’Elegante Piancolada, qui totalise 21,4% des voix, la chevronnée Whitelady/Arc (12,8%) et le filou Maitai/Ghool (10%), soit un total de près de 45%. Se distinguent aussi Bloodymary (11,3%), qui n’est autre que la joueuse Touteseule, et Manhattan/Look (10%), celui qui avait été boudé par les Félons…

Coup de théâtre et once de chance

Tout n’est pas gagné entre les deux tours, comme s’en souvient Ghool/Maitai : « On voulait avoir les 3 postes, donc c’était assez tendu pour celui de conseiller. Ca a d’ailleurs failli foirer car Manhattan/Look pouvait se maintenir et je me serais retrouvé dans une triangulaire contre lui et Bloodymary sans assurance pour la seconde place. Mais j’ai réussi à le convaincre de se désister puisqu’il me faisait confiance, donc j’ai tiré mon épingle du jeu aussi grâce à ça. D’autres scénarios défavorables étaient aussi envisageables : moi sous les 10% apportant tout mon report à Look, ou tous les deux sous les 10%. A 1/4 d’heure du 1er tour c’était d’ailleurs le cas, mais une affiche qui a créé un indécis a tout fait basculer ! ».

« On était ensemble mais ils ont peur de moi. Sous prétexte de trahison de ma part, pourtant infondée, ils m’ont trahi. Et c’était bien joué car sans cette trahison, le résultat aurait probablement été très différent », témoigne Manhattan, dindon de la farce félonne, mais sans amertume.

Avant le 2nd tour, Maitai réussit donc non seulement à obtenir le désistement de Look en sa faveur, mais aussi l’appel au vote d’Aperolspritz (5,8%), qui n’est autre que le joueur Wolf.

Dernier coup de théâtre Félon: la reine Elegante choisit de laisser la victoire au dauphin Arc en se désistant entre les deux tours et en appelant ses 21,4% d’électeurs à voter Whitelady. De l’autre côté, la seule adversaire qui se dessine est Bloodymary réussit à réunir derrière elle plusieurs candidats aux petits scores : Cubalibre/Pikassiette (3%), Mauresque/Pépites (2,9%), Daiquiri/Ludoviccruchot (2,8%).

Les jeux sont faits, les dés sont jetés, l’avenir est tout tracé : Whitelady obtient 49,99% des voix au 2nd tour, devant Maitai (29,97%) qui décroche le poste de conseiller municipal. Bloodymary échoue à la 3e place, à tout juste 20%. Les félons bouclent leur tiercé avec la discrète Margarita/SarahWalker, nommée marie adjointe. Monaco est désormais intégralement FELONNE ! 

RECAPITULATIF, MONACO 2020 

Candidats en piste : Americano : Quentinlefort. Aperolspritz : Wolf. Bloodymary : Touteseule. Cosmo : Dridrii. Cubalibre : Pik. Daiquiri : Ludoviccruchot. Ginfizz : Katnervermange. Maitai : Ghool. Manhattan : Look. Margarita : SarahWalker. Mauresque : Pépites. Pinacolada : Elegante (Felenon). Whitelady : Arc.

Résultats 1er tour :
Pinacolada (21,4%) appelle à voter Whitelady
WhiteLady (12,8%)
Bloodymary (11,3%)
Maitai (10%)
Manhattan (10%), appelle à voter pour Maitai
Ginfizz (8,6%)
Aperolspritz (5,8%) appelle à voter Maitai
Americano (5,7%)
Cubalibre (3%) appelle à voter Bloodymary
Cosmopolitan (2,9%) appelle à voter Maitai
Mauresque (2,9%) appelle à voter Bloodymary
Margarita (2,9%) appelle à voter Whitelady
Daiquiri (2,8%) appelle à voter Bloodymary

Résultats 2nd tour :
Whitelady 49,99%
Maitai 29,97%
Bloodymary 20,05%
Abstention : 29,41%

La liste parti de Whitelady gagne la mairie de Monaco à l’élection à DEUX tours, avec 49.99% des suffrages exprimés. Le leader Fatima dezilou endosse l’écharpe de maire. La liste parti de Maitai gagne un poste de conseiller municipal, avec 29.97% des suffrages exprimés. Le leader Edwige benzömena (maitai) est conseiller municipal. Le leader Louis Dreyfus (margarita) est maire-adjoint

Evolution des sondages :

Auteur : Gagalachama

Joueuse née, plume acérée, et confidente dévouée, je saurai exercer mes talents pour un journal toujours plus grand!

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
6 votes | 5,00/5
On charge !

2 commentaires

  1. Article intéressant de la part de Gaga où l’on voit bien que les amitiés anciennes facilitent les choses !
    Mais c’est bien normal, VPM est un jeu communautaire et de magouille !

    Je regrette de ne pas avoir été là pour ce Monaco car j’aurai bien voulu tester, mais une autre fois ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »