Le candidat Edr se met à N(olul)u !

Interview réalisé entre 20h55 et 21h34 le 29 mars 2022. 

Un autre candidat se présente à nous et il s’agit d’Edr !

Edr, merci d’avoir accepté mon invitation, de te prêter au jeu des questions réponses de cette interview. Peux-tu te présenter en quelques mots pour que les joueurs puissent apprendre un peu à te connaître.

EdrAvec plaisir!

Je suis EDR, les initiales de mon leader Edouard DRAGHI-ROSS, et du parti Energie Démocrate Républicaine.

Après avoir découvert ce jeu il y a quelques années, je l’ai redécouvert bien changé depuis un mois.

Comme j’aime bien les challenges, je me suis dit la course à la présidentielle, pourquoi pas! et me voilà !

Tu t’es inscrit en 2008 sur le jeu, tu as été élu quelques fois dans plusieurs villes puis plus rien et te voilà de retour en février 2022. Pourquoi ce retour ?

EdrC’est le hasard du destin !

Pour tout dire, j’avais entendu parlé d’un jeu de simulation politique sur une chaîne d’info, j’ai voulu en savoir plus en cherchant sur internet…je n’ai pas retrouvé ce fameux jeu de simulation, mais suis retombé sur VPM…mes souvenirs de 2008 ont ressurgi… et je me suis dit, banco!

Passons désormais aux choses sérieuses ! Président de la République de VPM, c’est quelque chose ! Comment définirais-tu ce poste ?

EdrCe n’est pas un poste, Cher Monsieur, c’est un don de sa personne, au service de la communauté (et un peu de soi aussi…)

En réalité, je n’en sais fichtre rien, mais un Président est entouré de brillants conseillers qui sauront parfaitement me dire quoi faire et quand le faire, en étant payé une misère mais en étant honoré de servir le Président, et VPM !

Pardon mon cher, c’est plus qu’un poste

As tu déjà tenter de concourir à cette élection par le passé ? Pourquoi là, maintenant, aujourd’hui ?

EdrTu es pardonné!

Non, c’est ma première candidature!

Pourquoi maintenant…? Et pourquoi pas?

Parce que je pense que c’est le moment, j’ai mûri depuis 2008, et je suis sûr qu’en partant de rien, on arrive toujours à plus que rien…et même si je n’arrive qu’à moins que rien, et bien c’est déjà quelque chose…d’ailleurs, avec trois fois rien, on peut acheter beaucoup de choses!

 

 

Interlude musical choisi par le candidat.

Vous êtes actuellement deux à composer le parti Energie Démocrate Républicaine. Malgré le fait que tu sois sur le jeu depuis un sacré bout de temps, les nouveaux joueurs ou pas très anciens ne te connaissent pas ! Ce manque de visibilité, de notoriété avant cette élection ne te fait pas peur ?

Edr : Je suis sûr que l’élection présidentielle permettra justement de me découvrir.

Je note d’ailleurs que je dispose déjà de 6 parrainages, juste derrière des candidats très connus.

C’est la preuve que je gagne à être connu, non?

C’est vrai …

Tu es actuellement à Bruges avec comme slogan : « EDR à Bruges ? Après moi le déluge ! ». Si tu appliques le même slogan pour ta campagne, ne crains tu pas d’effrayer certaines personnes qui pourraient être amenées à ce demander si après Edr à la présidence le jeu ne risquerait-il pas de s’effondrer ?

EdrJe ne pense pas.

D’abord parce qu’un slogan n’est qu’un slogan.

Ensuite, parce qu’après la pluie, vient le beau temps.

Et après le déluge, le printemps !

Les saisons et la météo … il s’en sort !

On est en pleine course aux parrainages, la compétition bat son plein, pourquoi te parrainer toi ? Pourquoi ne pas donner son parrainage à quelqu’un d’autre ?

Edr : Parce que ceux qui sont au-dessus n’en ont pas besoin.

Et ceux qui sont en-dessous sont trop dans les choux pour porter un espoir.

Je suis le seul candidat neuf qui peut sérieusement prétendre à faire campagne !

Et puis parce que c’est sympa de me parrainer !

Cette interview touche à sa fin, je suis heureux d’avoir pu échanger avec toi. Comme tous les autres candidats tu as carte blanche pour rajouter ce que tu veux, je t’en prie, le papier est à toi ?

EdrMerci à toi !

Je dis aux VPMistes que rien n’est joué. Que s’ils veulent du suspense, s’ils veulent renverser la table, s’ils veulent un candidat sincère et neuf, ils ont les cartes en main. Il suffit de me parrainer !

Et n’oubliez pas le conseil de Jean-Claude DUS que je fais mien: « oublie que tu n’as aucune chance, vas-y fonce, sur un malentendu ça peut marcher »!

Parrainez-moi les amis, vous ne serez pas plus déçu qu’avec les autres !

Merci Edr pour tes réponses. Les personnes ne sachant pas qui parrainer pourraient, pourquoi pas, passer une tête par ici, et qui sait de quoi l’avenir sera fait … Cela permet aux joueurs de faire ta connaissance ou de te redécouvrir. Et moi, je te dis à très bientôt, pour pourquoi pas de nouvelles aventures dans cette présidentielle.

EdrMerci bcp ! Au plaisir !

Auteur : Nolulu

Inscrit depuis août 2013 sur VPM et journaliste à VPMédias, Nolulu est le professionnel en matière d'interview ! Vous pouvez également le retrouver pour la rédaction de nombreux CN !

Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
Pas encore de notes sur cet article, soyez le premier
On charge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »