Classement National #300 | 23 juillet 2018

Publié le 23 juillet 2018 par Rédaction de VPMédias

Edition spéciale enrichie pour la 300e édition du classement national ! De l'intro, de l'analyse, des envoyés spéciaux à Montpellier, Marseille, Paris, Bruxelles, Dole, le classement des étoilés et la relève !

Classement National #300 | 23 juillet 2018

Éditorial : 300e édition du Classement National !

Par Valerie, journaliste des origines

C‘est avec joie que je vous présente le 300e classement ! Il semblerait qu’avoir écrit le tout premier classement national de VPMédias en octobre 2008 me donne droit à quelques lignes dans ce spécial. Heureusement que d’autres ont eu les moyens de mes ambitions, puisque si on  avait attendu un deuxième classement national de ma part… nous l’aurions aujourd’hui près de 10 ans plus tard ! Je voudrais tout de même faire un clin d’oeil à ceux qui l’ont fait avant moi : La tradition des journaux sur VPM a débuté avec Pooky et son VPM News, notons tout de même l’horrible format du journal et le classement de l’époque, en nombre d’adhérents plutôt qu’en pourcentage.

Pour la petite histoire, VPM commence avec un classement des joueurs et des partis les plus riches passant devant le classement d’adhérents !  En 2008, apparaissent les régions et donc, un nouveau classement par région. Toujours en 2008, c’est le scandale, les partis peuvent désormais déclarer eux-même leur nombre d’adhérents, s’ensuivront plusieurs classements plus ou moins fiables. L’administration voudrait voir disparaître les classements afin que les joueurs se concentrent davantage sur les campagnes (on en parle brièvement dans l’édition du 21 juillet 2008). Suite à de nombreuses protestations des joueurs, un nouveau classement est créé : celui que nous connaissons tous n’affichant plus que le résultat des 15 premiers partis en pourcentage d’adhérents, plutôt qu’en nombre. Le classement des joueurs et partis les plus riches disparaissent dans la foulée. Ouf, que de chemin fait depuis !

Et maintenant, place à tous ceux qui travaillent réellement pour garder les journaux vivants sur VPM. Bonne lecture !

Au sommaire :

 


Introduction

Paris, un immense immeuble haussmanien sur les grands boulevards, siège historique de VPMédias. Hôtel particulier, cours privée, restaurant privatisé (« Au petit Vision ») : la base en somme. Les bureaux étaient pensés pour couvrir tous les besoins de mes camarades, et éviter les distractions en dehors du siège. Penser VPMédias, manger VPMédias, dormir VPMédias, j’ai fondé une boîte moderne moi ! De temps en temps on fait un peu de renforcement d’équipe en organisant des voyages entre nous. L’occasion d’écrire des articles en commun, de se dorer les fesses aux frais de la princesse. Tout ça. (soupir).

 Il est 20 heures. Je promène mes pas dans la grande galerie, cet immense couloir sur parquet en acajou menant à la salle de rédaction, d’habitude bouillant d’activité mais ce soir tout à fait désert. Pas de fumée de clope, les imprimantes sont en veille, les Minitels rangés. Aucune lingerie fine qui traîne non plus.  Tous les journalistes sont encore sur le terrain pour l’édition spéciale du Classement National, à 22 heures, et ce calme éphémère me permet d’admirer à loisir les photos encadrées en grand format qui sont accrochées aux murs. Je sors ma pipe de la poche avant de ma chemise. J’aime bien les pipes, ça apaise, ça détend les muscles. Mais elles se font de plus en plus rare en ce moment. Je les garde pour les grandes occasions. À peine le temps de plonger mon allumette dans l’orifice qu’un épais brouillard s’en dégage, comme la fumée sort de ces putains de centrale nucléaires. Une agréable odeur de tabac brun se répand donc dans tout le couloir. Ça sent bon, je suis bien, l’historique peut commencer.

 La première est une photo ancienne, en noir et blanc : Valerie et MrBanana, dans la newsroom, sont en pleine session d’écriture sur un bureau débordant de feuilles et de stats des premiers Classement Nationaux. De vieux ordinateurs essouflés dans un coin, des serveurs hors d’age dans un autre, un stock de cidre de glace sous le bureau… Mais Valerie elle n’a pas changé. Non. La coiffure peut-être. Putain… dix ans.

 Sur cette autre, Dragalex est entouré de journalistes dans la salle de rédaction. Une saucisse de strasbourg bien serrée dans la main gauche, un chat en peluche vivant dans la main droite, il s’agite dans toutes les directions, déploie toute son énergie à former son équipe de journalistes toute novice (on distingue Ouicmoi, Spolioz, Stoat, Krustyfrancky…), dans les yeux de laquelle brille l’éclat d’espoir des grands siècles.

 La suivante est une scène rare. Le cliché rassemble en effet Fontainard et Baghera. L’un chevauche l’autre, je vous laisse deviner lequel.

 Une photo toute petite dans un cadre minuscule : Magne, le visage couvert de cambouis et les bras en sang, a les mains plongées dans une volumineuse armoire où semblent assemblés circuits électroniques, fils électriques, tuyaux, bras articulés, chaudières au fioul… de multiples lumières clignotent rouge, le Pape est sans doute en train de réparer MagneBot.

 Et puis, dans le dernier cadre (énorme soupir)…. Miss Mouton. Boucles lumineuses, toison chatoyante, formes élégantes, la belle est là, plus vraie que nature, mes yeux dans tes yeux, entre toi et l’eau bleue. J’avance la main vers le cadre…. soudain un bruit retentit derrière moi ! Un bruit, un souffle, une rose de vie, gorgée d’envies. Elle se tenait là avec ses sous-vêtements rouges – mes préférés – et ses bas résilles noirs. Et tandis que la pipe n’en finissait plus, je mis mes mains autour de ses joues, la serra contre moi et lui témoigna toute mon affection. Puis soudain une autre voix retentit derrière moi :

    -« Bon, Bob, quand t’auras fini de galocher Magne qui porte mes bas, tu viendras m’embrasser ? »

    -« Nom di Diou de bouse », m’écriai-je !

Ce que firent ensuite Miss Mouton et Bad Bod n’est pas dit dans mon histoire, je le tiens secret. Tout comme le nom de l’auteur de cette introduction, pour lequel je fais confiance à vos songes les plus fous !

 

Analyse hebdomadaire du Top 15

Par Zerozerosept

(Classement relevé le 23.07.2018 à 06h01)

Parti Influence (%) Evolution en place Evolution en influence (%)
1. L’Avenue de la Provence 14.68 +1 -0.62
2. Parti Loyal de l’Ouest (PLO) 14.66 -1 -9.55
3. Les Tontons Flingueurs 8.53 = -2.19
4. Les Rois Mages – LRM – 7.96 +2 +2.58
5. Purple ConneXion 7.54 +3 +2.38
6. Parti des Escrocs (PE) 6.81 -2 -0.39
7. Freedom’s Knights 6.68 = +1.36
8. Soucoupe Violente 5.57 +1 +1.18
9. Les Barbouzes 5.47 -4 -0.13
10. Parti For Ever 5.09 +2 +2.28
11. parti de blackbeard 4.27 -1 +0.6
12. Parti en Live 3.56 ENTREE
13. Parti Pour Magouiller [PPM] 3.29 -2 +0.47
14. Parti Pour le Plaisir ( PPP ) 3.03 -1 +0.42
15. Parti alchimiste 2.85 ENTREE
MagneBot©

Je ne vais pas prétendre pour ce 300e CN surpasser mes glorieux prédécesseurs : Sengel, Baghera et Dragalex (ndlr : pour les plus marquants), mais tout au plus proposer un truc à ma sauce.

*Glisse sa main sous le siège et en tire une bouteille de Whisky Loch Lomond*

Ne le dites pas à Valerie, j’ai lui ai promis d’arrêter !

*Boit goulûment le quart de la bouteille en une rasade et allume la chaine Hi-Fi. Le battant fait résonner la cloche, puis la voix de Brian Johnson produit cette fameuse vibration que l’on ressent dans l’estomac et les poumons, propre au hard Rock, elle vient rebondir contre les murs et envelopper la pièce*

Nous voila donc en condition pour débuter cette analyse !

Duel au sommet pour le contrôle de la première place

Un choc inespéré, tant Le Parti Loyal de l’Ouest dominait les semaines précédentes ce classement de la tête et des épaules devant l’Avenue de la Provence. Choc !? Oui et non, car ces deux partis ne s’affrontent pas directement mais bien plus à distance dans de nombreuses villes. Les fiefs de ces partis ne sont aucunement le théâtre d’affrontements entre les deux géants du classement. Paris est délaissé par les compagnons de Tontonfernand tandis que le PLO fait de même à Marseille, du moins pour l’heure... La carte se divise au gré de leur stratégie régionale !!

Les rares points chauds se situent à Bruxelles, Toulouse et Montpellier notamment. Cette dernière ville méritera notre attention toute à l’heure. Dans ces trois points de frictions, nulle exception, le PLO est en tête dans chacune (ndlr : Toulouse vient à peine de rouvrir). Alors, pourquoi une baisse de 9.55pts de notre leader le PLO?

Première explication, à Paris. Laplante y voit son électorat tondu par ses adversaires. La chute est marquante, elle est maintenant au coude au coude avec Starman qui pour sa part n’a que légèrement percé dans les sondages. Deuxième explication – qui peut vu comme la raison de la première – l’annonce de la pause de plusieurs membres du parti et dont ses « figures » marquantes, Liloche et Lebousier.

En somme, je ne lis pas dans le marc de café, mais la chute du PLO pourrait bien se poursuivre si les pauses de ses cadres se confirment. D’autre part, rendons à César ce qui appartient à César ! Le gain de place de l’Avenue de la Provence – ne nous mentons pas – est en trompe-l’oeil. Cette permière place s’accompagne d’une baisse d’influence de 0.62pt. Le parti a perdu Nice, se voit perdre en influence à Toulouse et à Montpellier. La perte de la région Occitanie se profile donc, ne resterez plus que Marseille. Cependant, Tontonfernand est d’ores et déjà parti faire campagne à Toulouse. Le seul rayon de soleil, vient du chant de la cigale Superfederer à Bruxelles qui pourrait bien – enfin – gagner la ville grâce à un score stable depuis plusieurs campagnes et une légère érosion du score du PLO.

Pour l’évolution future du classement, je vois deux éléments notables pour l’entrevoir. Les Tontons Flingueurs et la région Occitanie.

Les Tontons Flingueurs sont au premier plan

En effet, malgré leur chute de 2.19pts, ils sont la clé de voute des stratégies respectives des deux premiers partis. Par leur présence à Paris, Marseille, Nice et Anvers, ils détiennent les clés du camion. Selon leurs choix d’alliances dans ces différentes villes, ils peuvent aussi bien contribuer au naufrage du PLO qu’à la flottabilité de l’Avenue de la Provence. Ils sont l’allié indispensable. Néanmoins, ils peuvent aussi envisager de profiter des rivalités entre ces deux partis pour se faufiler et prendre la première place en facteur. Affaire à suivre…

Excitation en Occitanie

L’autre piste de lecture est l’Occitanie. Non pas que la région soit un enjeu capital pour tous les partis, mais elle revêt un caractère symbolique. Depuis deux mois, et bien que Pendulum tienne Toulouse d’une main de fer, la région échappe au PLO. Tour à tour propriété des Barbouzes puis de l’Avenue de la Provence (ce mois-ci), Lebousier a décidé, selon mes sources, de prendre les choses en main en allant à l’abordage de Montpellier puisque la ville semble être la raison de leurs précédents échecs dans le gain de la région. Résultat pour le moment, le PLO est le parti le plus influent de l’Occitanie. Pour contrer cette manœuvre, et à l’époque en appuis de Swiss – qui me remplace dans la ville après mon transfert – Segalle a pointé (avec l’aide du parti allié, les Barbouzes) le bout de son nez. Découvrez plus bas dans cet article la courte analyse de cette ville.

Mouvements en eaux profondes

Pendant qu’à l’avant, les partis rament, les Rois Mages -LRM-, la Purple ConneXion et le Parti For Ever se taillent la part du lion. Chacun gagne entre 2.28 et 2.58pts. Conséquence, le quatrième et le cinquième lorgnent fortement sur la place des Tontons Flingueurs qui, il y a une semaine, n’étaient visible qu’à travers leurs périscopes.

A l’inverse – toutefois dans une moindre mesure – le Parti des Escrocs (PE) prend l’eau (fait entrevue avec les baisses relatives d’influence à l’Ouest et à l’Est), tout comme celui des Barbouzes avec des pertes respectives de deux et quatre places. De manière générale, les partis se rapprochent de plus en plus, puisque les plus influents perdent une partie de leur base électorale, ce qui favorisent les gains et pertes de places à l’arrière. C’est mécanique !!

Le Parti en Live (12e) et le Parti Alchimiste (15e) en profitent également pour revenir dans le top15 au détriment du LabolitiK qui n’en finit plus de nous vendre son retour tout comme Magne avec le Parti Orgasmique (PO). Enfin, le Parti Pour Magouiller [PPM], le Parti Pour le Plaisir (PPP) et le parti de Blackbeard perdent tous des places, mais gagnent 0.42 à 0.6%. C’est un peu le paradoxe de ce classement !!

 

 

En campagne : Rien ne va plus à Montpellier

Par Zerozerosept, envoyé spécial

Graphique fournis par notre partenaire Baghbot. Les résultats donnés plus bas sont ceux du 23/07 (non présents sur le graphique).

Swiss – surfant sur la sédimentation du parti – partait en tête. Ses espoirs de garder la mairie ont vite été déçus après qu’il ait décidé de corrompre le 3e jour, pas moins de 10 personnalités !! Segalle, pour le féliciter de sa performance l’a banni du parti (ironie du sort quand on connaît les casseroles de Tontonfernand/Segalle). Cet événement a donc provoqué l’arrivée de Jackderly dès le 19 juillet dans la ville pour reprendre le flambeau.

Pendant ce temps là, Lorstin continue à naviguer dans les mêmes eaux, soit environ 25-27%. Lebousier grignote petit à petit et se classe deuxième avec 14.8%, tandis que Filsdemagne est anormalement haut avec 14.3% !! Un miracle de notre Saint-Père !!

Côté alliance, la ville est une poudrière, peu de corruption mais au niveau des rivalités et des ressentiments y a du monde au balcon. L’exemple de Lebousier avec Segalle, ainsi que de Swiss et Slogan (ce dernier banni pour ne pas avoir reversé, à deux reprises, une partie de sa prime de président de région) avec l’Avenue de la Provence en sont les plus révélateurs.

A titre d’informations, les alliances pour l’heure sont les suivantes :

  • Lorstin avec Lebousier
  • Filsdemagne avec Swiss
  • Jackderly avec Segalle
  • Neptunes et Tigra sont sans alliance.

Le reste de la campagne s’annonce palpitante ! Un avantage est néanmoins a donné à Lorstin et Lebousier

 

Marseille : l’ouverture de la ville frappée par la mauvaise santé du jeu

Par Prikachu, envoyé spécial sur le Vieux Port

C’est d’actualité en ce moment, dès que l’on parle de Marseille, on pense forcément à Tontonfernand. Multicompte de Fernandel et de Segalle, il est maire de Marseille depuis un petit moment.

Ayant remporté 13 des 20 dernières campagnes dans la ville, il semble désormais indétrônable tellement son électorat est présent et sédimenté dans la cité phocéenne. Peut-être trop indétrônable d’ailleurs, puisque la commune, qui devait ouvrir aujourd’hui à minuit, n’a finalement pas ouvert. En effet, il n’y avait que trois joueurs en campagne, ce qui fait que la pré-campagne a été reportée à la semaine prochaine. Probablement une première pour la troisième plus grande ville de VPM.

Un coup dur, sans aucun doute, pour le maire sortant, puisque son électorat s’en verra forcément fortement impacté.
Victime de son succès dans la ville, souvent controversé d’ailleurs, il va devoir attendre pour prétendre à son quatorzième mandat de maire à Marseille, et ainsi tenter d’égaler le record d’alexendreleglan, établi depuis 2015.

Une victoire qu’il n’est cependant pas certain d’obtenir, puisqu’une animation vient d’ouvrir, dont le but est de battre tontonfernand à Marseille.
La récompense étant pour le moins alléchante, il est probable que la prochaine campagne accueille bien plus de quatre candidats…

 

 

Paris, Bruxelles : Le PLO est en difficulté

Par Girard, canard pas très spécial

Paris

On ne peut parler de VPM sans parler de Paris. Paris, plus grande ville et accessoirement capitale de notre belle contrée. Forte de ses 2 243 000 , soit 11.8% des 19 086 000 habitants que compte notre pays, Paris est la ville à gagner au moins une fois dans sa carrière politique de VPMien. On y retrouve ainsi régulièrement les « légendes » du jeu, qui viennent s’affronter dans la ville lumière. Observons maintenant tout de suite dans un instant sans plus tarder ce qu’il se passe dans la capitale, à l’aide d’un magnifique graphique fourni par notre partenaire de toujours, Baghbot.

Le constat le plus frappant qu’on peut faire à la vue de ce graphique c’est que la chute est dure pour le Parti Loyal de l’Ouest ! Emmené par Laplante, qui s’était envolée vers d’autres cieux au cours de la dernière campagne — passant par la même à 2.93pts du record de Babouche — , le parti est clairement en perte de vitesse dans la capitale.  Entre le premier jour de pré-campagne, où le taux d’indécision était de 24%, et le 22 juillet, où il s’établit à 23% — soit une baisse d’un point en une semaine — , le PLO a perdu 33.2pts. Cette baisse conséquente a évidemment permis la montée des autres partis dans la ville. De ce fait, le PLO est désormais au coude-à-coude avec la Soucoupe Violente (Starman) ; et il ne faut pas oublier la pléiade de partis qui se maintiennent au-dessus des 10% : Les Tontons Flingueurs (Wolfpac), Les Rois Mages — LRM — (Ohlalaaa), parti de blackbeard (Bakkaa).

Les alliances sont les suivantes :

  • Laplante – Wolfpac (30.5% cumulés au 22 juillet)
  • Starman – Talisman (24.8% cumulés au 22 juillet)
  • Livain – Polmipoque (11.7% cumulés au 22 juillet)

Dès lors, on constate que le PLO garde une petite longueur d’avance sur ses poursuivants grâce à son alliance habituelle avec les Tontons Flingueurs. Malgré tout, si la dynamique du parti se poursuit ainsi, on peut se permettre de douter sérieusement de la victoire de Laplante, d’autant plus qu’elle se retrouve — mais ce n’est pas la première fois pour elle — devant des adversaires aguerris !

Le PLO nous semble ainsi en grande difficulté à Paris, et pourtant, si on jette un petit coup d’œil au bookmaker le résultat est sans appel. Avec 460 000pk misés sur Laplante, contre 100 000pk sur Starman et seulement 10 000pk sur Ohlalaaa, le PLO reste la coqueluche des parieurs… A les croire, la victoire du PLO — et donc les gains qui en découlent — est garantie. Réponse le 29 juillet les amis !

 

Bruxelles

Si Bruxelles ne jouit pas de la même aura que son homologue française, la capitale belge reste quand même une ville importante dans le jeu. Accueillant 1 000 000 d’habitants, soit près de deux fois moins que Paris, elle est la deuxième ville la plus importante du jeu et représente tout de même 5% de l’électorat VPMien.  Bruxelles est ainsi une ville attractive qui accueille les partis désireux de grimper dans le top 15, tout en gagnant du pognon — ce qui s’appelle, je crois, joindre l’utile à l’agréable. Sans oublier qu’être bourgmestre dans une ville belge permet d’y construire un monument — comme dans toutes les autres villes — , monument qui offre un petit avantage fiscal…

Observez bien ce graphique. Observez-le attentivement… Vous ne remarquez rien ? Prenez votre souris en main, et scrollez donc pour revenir sur le précédent graphique. Là, vous voyez. Bruxelles ressemble étrangement à Paris. On assiste durant cette campagne à la chute du parti en place, qui n’est autre que… le Parti Loyal de l’Ouest. Emmené cette fois-ci par un canard — grosse erreur stratégique — , le parti semble avoir du plomb dans l’aile. Un canard, me direz-vous, c’est bon en campagne ! Et bien, figurez-vous que pas tant que ça… Il y a Kroboy, il y a eu Ganad, certes… mais c’est à Duckkvador, alias Girard, alias Barometrix, alias Luckyduck, que le PLO a fait appel. Et ça, croyez-moi les amis, ce n’est pas bon signe. Non pas que je sois un adepte de l’auto-flagellation, mais les résultats de ce canard sont plus que douteux : six mois pour devenir maire de Nantes et ne pas réussir à conserver la mairie par la suite, spécialiste de la destruction massive de sédimentation… ce n’est pas glorieux ! En partant du postulat que Duckkvador n’est pas un bon campagnard — n’en déplaise à la dictature de Barometrix à Orléans entre août et décembre 2017 — , nous allons pouvoir analyser ce qu’il se passe à Bruxelles.

Je pourrais arrêter mon analyse ici, maintenant que vous savez que le canard est naturellement nul, et de facto désavantagé par rapport à ses concurrents. Néanmoins, le 300è CN ce n’est pas tous les jours, alors je vais quand même vous livrer le minimum syndical.

Les forces en présences tout d’abord :

  • Duckkvador – Superfederer(41% cumulés au 24 juillet)
  • Stl – Aldel (23.5% cumulés au 24 juillet)
  • Korra – Phenom (19.9% cumulés au 24 juillet)
  • Guillaumethierry – Blackbeard (15.9% au 24 juillet)

Il est vrai que l’équilibre des alliances penche assez ostensiblement du côté de Duckkvador et de son allié Superfederer, de l’Avenue de la Provence. Seulement voilà, au regard du graphique, et du second tour de la précédente campagne — j’en parlerai — , le principal concurrent de Duckkvador à Bruxelles n’est autre que… son allié Superfederer ! Ce dernier talonne en effet le canard dans les sondages depuis hier, et seuls deux petits points séparent les deux candidats à la mairie.  Déjà, lors de la dernière campagne, Superfederer avait été un sérieux concurrent pour le PLO, alors-même qu’ils étaient alliés !

Résultats:
Taux d’abstention: 9.27 %
♦ lebousier (Parti Loyal de l\’Ouest (PLO)) : 55.5 %
♦ superfederer (L\’Avenue de la Provence ) : 23.35 %
♦ stl (Parti Pour Magouiller [PPM]) : 21.15 %

Le candidat provençal s’était en effet maintenu face à son allié feu Lebousier — comment ça, pas feu ? — , provocant des tensions entre les deux joueurs — et je ne parle pas de la tactique offensive des militants provençaux à l’encontre de ceux des loyalistes… en fait si, j’en parle. Bref, toujours est-il que cette alliance entre PLO et Avenue de la Provence semble assez chaotique… et c’est là que ça devient intéressant pour les autres joueurs !

Il serait en effet assez opportun pour les autres candidats en lice de profiter des potentielles tensions qui pourraient apparaître entre les deux partis pour tirer leur épingle du jeu. Car si nous prenons Duckkvador et Superdefer individuellement, ils ne font pas le poids face à l’alliance StlAldel, et sont talonnés par celle qui lie Korra à Phenom.

En somme, Bruxelles nous offre une campagne très intéressante, où rien n’est joué d’avance ! Et on aime ça, nous à VPMédias… ça nous donne de quoi écrire.

 

Lyon… et ben non !

Pour la troisième grande ville sur laquelle nous allons nous pencher, nous aurions pu choisir Lyon, et commenter cette magnifique quadrangulaire dont je vous présenterai tout de même les résultats ici, rien que pour le plaisir :

Abstention 15.79 %

  • Parti For Ever (superugo) : 64.26 %
  • Les Tontons Flingueurs (nytilchance) : 13.08 %
  • Parti Pour le Plaisir ( PPP ) (lurgrod) : 11.93 %
  • Parti Pour Magouiller [PPM] (kinghulk) : 10.72 %

    La liste Parti For Ever gagne la mairie de Lyon à l’élection à DEUX tours, avec 64.26% des suffrages exprimés
    Le leader François-Marie Arouet endosse l’écharpe de maire
    La liste Les Tontons Flingueurs gagne un poste de conseiller municipal, avec 13.08% des suffrages exprimés
    Le leader Seijuro Akashi (nytilchance) est conseiller municipal
    Le leader Gros Puduc (kropo) est maire-adjoint

C’est si rare les quadrangulaires à Lyon… donc profitez ! Néanmoins, nous allons partir pour une toute autre contrée. Je vous invite ainsi…

 

À Dole, une dictature imprenable

Par Girard

Dole, cette petite bourgade paisible de Bourgogne Franche-Comté. Dole, et ses 23 000 habitants — soit, comme on aime bien les chiffres, 0.12% de la population totale de VPM. Et bien, figurez-vous que la ville de Dole, dont tout le monde se fiche éperdument en temps normal, a aujourd’hui son heure de gloire ! Qui aurait cru, il y a quelques temps, qu’une ville aussi insignifiante fasse son apparition dans le CN ? Personne, évidemment ! Par bonheur pour les Dolois, ce 300e CN va réparer les injustices du passé, et laisser la part belle de l’analyse à leur ville chérie.

Bon, déjà : c’est où Dole ? Bourgogne Franche-Comté c’est bien mignon, mais pour tout parisien qui se respecte — il y en aura sûrement qui liront cet article ! — , la géographie française s’arrête aux frontières de l’Île de France. Alors, la Bourgogne Franche-Comté, je vous dis pas quel calvaire ça doit être à trouver pour un francilien ! Allez, je vous donne un coup de pouce… Tiens, ça doit sentir la Bouse là-bas…

Bon, la grande question, c’est : pourquoi on parle de Dole ? Figurez-vous que Dole est, depuis le 26 janvier, une dictature. Oui les amis, une dictature ! Un bien grand mot, qui fait peur à plusieurs VPMiens — coucou Quentinlefort ! coucou Jessicaparker ! — , mais qui est bien adapté à Dole. Depuis fin janvier, c’est effectivement Britney qui est aux commandes de la ville ! En six mois, le joueur — ou la joueuse d’ailleurs, je n’en sais trop rien — a établi une dictature digne des plus grands ! Le record de la ville est ainsi battu le 23 juin : Britney obtient alors 85.6% des suffrages. Hit me baby one more time !

Quelle incidence sur le top 15 ? Aucune, le parti de Britney se positionnait en 68è place du classement des partis au début du mois.

 

Un peu plus près des étoiles : un autre classement pour un autre podium

Analyse par Neptunes

Parti

Rang Top15

Nb étoiles

Nb joueurs

Rapport étoiles/joueur

Parti des Escrocs

6eme

26

18

1.44

Purple Connexion

5eme

25

14

1.79

PLO

2nd

20

16

1.25

Avenue de la Provence

1er

18

16

1.13

Parti en Live

12eme

16

18

0.89

Les Barbouzes

9eme

14

19

0.74

LRM

4eme

11

9

1.22

Parti Alchimiste

15eme

9

13

0.69

Freedom’s Knight

7eme

8

17

0.47

Tontons Flingueurs

3eme

7

10

0.70

Belle et les Bêtes

NC

7

3

2.33

France en Force

NC

7

3

2.33

Parti Orgasmique

NC

6

17

0.35

Les Réformistes

NC

6

5

1.20

Les Inconnus

NC

6

15

0.40

 

Changeons d’angle un instant ! Le classement alternatif selon le nombre d’étoiles nous révèle plusieurs choses :

  • On ne peut en aucun cas relier le nombre d’étoiles et l’influence d’un parti. Les deux premiers étoilés sont respectivement 6eme et 5eme, juste devant les deux premiers du TOP 15 classique.
  • Les 5 derniers partis du Top 15 étoilés ne sont même pas présents dans le Top 15 normal. En effet,ce sont des nouveaux partis qui pourraient prendre la relève (La France en Force, La Belle et les Bêtes) ou quelques partis qui disparaissent lentement,mais sûrement (PO, Les Inconnus).
  • Les recrutements s’accélèrent. En effet,le PE et le PEL ont recrutés beaucoup de nouveaux joueurs,ce qui les font monter « artificiellement » dans ce classement. Néanmoins, cela pourrait se muer en une véritable dynamique,ces deux partis pouvant profiter du repos du PLO pour grimper sur le podium.

 

Quelles équipes pour prendre la relève dans le TOP 15 ?

Analyse par Neptunes

Ce mois-ci n’aura pas vu venir de relève. Les petits partis sont toujours aussi petits,et aucun ne se distingue vraiment parmis les masses. Mais le classement national pourrait bien être chamboulé de l’intérieur… En effet, le PLO va s’endormir, pour mieux revenir. Il a déjà cèdé sa place de premier à L’Avenue de la Provence,qui ne devrait pas tenir très longtemps la tête de ce classement national, car derrière, ça chauffe. Nous avons plusieurs partis qui sont à l’assaut du podium,dont 3 qui sont relativement en forme. Petit coup d’oeil sur leurs situations.

1/La Purple Connexion, à l’assaut de la Bourgogne grimpe dans le classement. Excellente campagne à Dijon, où Krusty décroche un poste de conseiller. Néanmoins,il faudra sûrement plus d’efforts pour parvenir au Top 3.

2/Le PEL. Depuis que Quentin l’a repris,tout semble sourire au PEL. Même si leur influence est minime, il n’y a pas de doutes sur le fait qu’ils vont monter en puissance. Espèrons que ce ne soit pas qu’un coup de vent.

3/Le PE: Le Parti des Escrocs passe la seconde. Après avoir recruté en masse ce mois-ci,il décide d’attaquer des nouvelles régions, en quête d’influence. Il gravit lentement,mais sûrement l’échelle du Top 15.

 

Zoom sur… le Classement National !

Une conclusion de Sauvage, aux archives de VPMédias

  Zoom

Les joueurs se succèdent, passent les uns après les autres. Pour certains, il s’agit d’un coup d’un soir, un moment de magie sans lendemain. D’autres y auront passé du temps, des habitués qui en ont fait ses heures de gloires, dont les portraits trônent dans la grande gallerie. Ceux-là partent le cœur lourd, mais ne reviennent pas, car l’on ne doit pas s’attacher dans ces histoires là.

Et pourtant… pourtant, certains se prennent au jeu. Ils y goûtent, ils s’absentent, tentent de résister, mais un jour le besoin se fait ressentir, et voilà que les va-et-vient commencent. Une fois en main, dur de le lâcher. Alors, ils se laissent aller, ils empoignent leur crayon et caressent le papier de la mine (ou les touches de leur clavier, au choix). Non, ici il n’est pas question d’une chambre humide et d’un matelas crasseux, mais bien du Classement National. De Valerie qui a écrit il y a de cela 10 ans le premier classement national d’une plume hésitante, à Yonissart qui s’en occupe depuis plusieurs semaines maintenant, en passant par les trente-deux analyses de Sengel ou encore les qualitatives apparitions de Bobmorane qui depuis plusieurs années agit en héros de l’ombre pour combler toute absence ponctuelle, ce sont vingt-neuf rédacteurs qui ont commenté les agitations euphoriques ou accalmies inquiétantes chaque semaine afin d’entretenir le monument qu’est aujourd’hui devenu le classement national. En 300 numéros, ce monument aura été retapé en large, en long et en travers. Des relevés manuels à l’automatisation par Magnebot, vingt-neuf restaurateurs se sont succédés, chacun y imposant avec ou sans succès sa patte, ce qui crée de la diversité au sein de ce classement national. Envolées lyriques ou introductions concises, tableaux colorés ou d’une élégante sobriété, remarques cinglantes ou encouragements bienveillants, il y en a eu pour tous les goûts. Certes, tout n’a pas toujours été parfait, mais coquilles, retards ou encore articles manquant quelques fois d’objectivité font malgré tout le charme et l’authenticité de ce monument.

À l’heure où l’avenir de VPM semble incertain, il est bon de se remémorer les temps forts qu’a connu ce jeu, toutes ces actions bénévoles qui ont contribué et contribuent à l’évolution, sinon à la subsistance du jeu, et le classement national en fait indéniablement partie. Non, cette semaine, le zoom ne porte pas sur un parti, pourtant le classement national en a tout l’air, les arrivées, les départs, les moments de calme, de joie, de tristesse, les exploits campagnards, les chutes, les surprises, et même les campagnes de pub, faisant partie de son ADN. Il vit au rythme de Votez Pour Moi et forme une grande famille : Bobmorane, Sengel, Dragalex évidemment mais aussi Yonissart, Zerozerosept, Fysk, Girard, Lorn, Sauvage, Prikachu, Baghera, Ganad, Diplodocus, Kropo, Magne, Supergenial, Fontainard, Rzewenski, Louloudurscv, Nicolashh, Nati, Janvier, Lisandrolopez, Hyppy, Ouicmoi, Spolioz, Grubale, Mrbanana, Valerie. Le meilleur remerciement qu’il serait possible d’accorder à nos rédacteurs serait de tout faire pour que le pari « de la semaine » soit correct : le Classement National sera tant que Votez Pour Moi vivra.

déclaration Un petit mot pour la fin ?

BobMorane, trésorier du Monde Souterrain rédac’chef : « Les journalistes de VPMédias voulaient un article qui marque le coup pour cette édition anniversaire, à la fois le 300e numéro et bientôt les 10 ans de cette rubrique. Le résultat en est ce superbe travail d’équipe. Ce sera le n-ième auto-envoi de fleurs de l’article, mais je voulais les féliciter et les remercier à la fois pour s’être démenés, surtout niveau timing. J’ignore tout comme Sauvage combien de temps les évolutions du TOP 15 pourront encore être commentées, mais ce qui est créé aujourd’hui est là maintenant, et ça c’est beau ! Merci à tous les lecteurs et les journalistes de la rédaction qui nous accompagnent ! »

La seule rubrique de VPMédias qui mélange noblesse, finesse d’esprit, analyses pointues et reblochon savoyard, pour votre plus grand plaisir !Kropo, classement du 25 septembre 2015

Quand le temps se trouble, quand le monde se déchire, quand les peuples s’en vont en guerre, il n’y a qu’une seule chose à faire : lire le classement national !Sengel, classement du 27 fécrier 2015


Avez-vous aimé cet article ?

Laissez une évaluation, et rejoignez la discussion dans les commentaires !

Très mauvaisMauvaisMoyenBonTrès bon
(12 votes)
On charge !

11 commentaires

  1. QuentinLefort

    Magnifique c’est le seul mot que j’ai à la bouche. Grand BRAVO à vous les amis. ;)

  2. Fysk

    ENORME !!
    Alors, pourquoi une baisse de 9.55pts de notre leader le PLO? –> Qui c’est qui l’avait didit ?^^

  3. Fysk

    Britney est très rude en campagne, ce doit être un multi de la bouse^^
    Mais Unistra, sans dictature, réussit à se placer devant, cher canard pas très spécial!

  4. lebousier

    Remarquable travail de tous…
    Que ce soit d’aujourd’hui ou d’hier !

    Bravo aux différentes plumes, différents styles.
    Toujours un plaisir de vous lire !

    Vous avez sortie le grand « Je » et vous le méritez !

  5. Talisman

    Bravo à vous tous ! Un bel article !!

  6. Sengel

    Beau boulot ! :ivre:

  7. kropo

    :iloveyou: :iloveyou: :iloveyou: :iloveyou:

  8. Anetheron

    Merci à tous les rédacteurs pour ce sympathique anniversaire!
    Vpmédias reste indéniablement une composante essentielle de notre vie communautaire vpmienne.
    Si Vpmedias tousse, c’est tout VPM qui s’enrhume ^^

    Puissiez vous continuer longtemps ainsi !

    Bien content que les lives soient enfin revenus dans le top 15, on va tout faire pour y rester.
    Mais j’ai une pensée pour l’AP et le Labo qui survivent’ difficilement.

  9. Zalou

    Un article de qualité bravo à tous

  10. SarKaSme

    Pour marquer le coup, il a été bien marqué.
    Les années passent et Vpmedia reste une petite respiration sur le jeu, une mine d’info, un plein d’humour.
    bien évidement le classement a toujours été et reste une rubrique phare du journal que nombre de joueurs vient consulter. Espérons qu’il dure encore longtemps

  11. Druuna

    Un petit coucou mais un grand bravo au passage !


Laisser un commentaire

Créez votre compte VPMédias ou connectez-vous pour afficher un avatar.

:) :D :/ ;) :| :pale: :suspect: Plus de smileys »


Dites en plus avec
Suivez les événements autour de l'élection présidentielle en direct et en continu sur notre fil d'actualité.
Vous aimez écrire ?
Devenez journaliste.

VOTRE PORTAIL MÉDIAS


  • VPMédias & Vous
  • L'équipe
  • Comment contribuer à VPMédias ?
  • Contact
  • Espace rédaction
  • Flux RSS
  • FORUM DU CANARD


  • Accueil
  • Votre compte VPMédias
  • A propos
  • DISCUSSION


  • Salon Discord
  • Le Bar (IRC)
  • WIKIVPM


  • Accueil
  • La Bible du VPMien
  • Espace contributeurs
  • Liste des villes
    Liste des régions
    Liste des règles et outils de jeu

    BOTS


  • MagneBot
  • A propos
  • VPMédias 2009-2018. Certains droits réservésMentions légales, Conditions d'utilisation et Données personnelles.
    En naviguant sur ce site, vous acceptez les cookies